VIDEO. Top 14 - ASM. Franck Azéma : ''quand on passe en commission d'appel, on se fout de notre gueule''
ToP 14 - ASM. Franck Azéma n'a pas mâché ses mots.
L'entraîneur de Clermont Franck Azéma en avait gros sur la patate suite au rejet de l'appel de la suspension de Peceli Yato.

Top 14/Pro D2. Lourde suspension pour Lucas Caneda, Yato et Moreaux sanctionnésCe dimanche, Clermont se déplacera à Montpellier sans une partie de ses cadres, dont Camille Lopez sur blessure ou encore Peceli Yato, suspendu. Mais si on a été contraints à l'ASM d'accepter le sort de l'ouvreur international, on digère cependant mal à la sanction contre le troisième ligne fidjien. D'autant l'appel de sa suspension de trois semaines, pour une charge dangereuse contre le demi de mêlée du Stade Toulousa Antoine Dupont, a été rejeté. Yato ne sera donc requalifié que le 6 novembre. "C'est sûr il sera frais pour jouer avec les Fidji", a lancé son entraîneur Franck Azéma ce vendredi matin devant plusieurs journalistes. Le technicien auvergnat en avait en effet gros sur la patate et il a tenu à le faire savoir vidéo à l'appui.

Azéma a égratigné la commission d'appel ou encore le commissaire à la citation, en parlant notamment de manque de professionnalisme. Il regrette que la demande d'appel de Clermont concernant Yato n'ait pas été traitée plus rapidement. Afin que ce dernier puisse retrouver les terrains après avoir manqué la rencontre de Champions Cup face à Northampton et le match de Top 14 contre le Stade Français. L'entraîneur d'évoquer le cas de Flip Van Der Merwe dont l'appel a été étudié après sa requalification.

Mais ce qui énerve encore plus Franck Azéma, c'est le manque de cohérence dans les citations et les sanctions. "A quel moment, Peceli a eu l’intention de frapper l’adversaire avec son bras ? Jamais ! C’est un accident de jeu, un simple raffût sur un joueur où la disparité physique accentue l’impact", lançait-il sur le site officiel du club au moment de la sanction. Ajoutant que ce qui avait tout d'abord été sanctionné comme un fait de jeu, avait ensuite été requalifié en jeu dangereux par le commissaire puis sanctionné par la commission au titre de "frapper l'adversaire avec le bras". "En 15 jours le geste a été requalifié à 3 reprises, ce n'est ni normal, ni acceptable !" Ce vendredi, il en a remis une couche en parlant notamment d'amateurisme. Sera-t-il sanctionné pour ses propos ?

Lien Vidéo

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Déjà que j'avais trouvé le jaune sévère, là c'est le pompon...
Cela pose des questions sur la pertinence et la cohérence de la commission...

Derniers articles

News
Vidéos
Vidéos
News
News
Transferts
News
Vidéos
News
Vidéos
News