VIDEO. Rio 2016 - France 7. Frédéric Pomarel : "on n'est pas encore des grands"
Rio 2016 - Terry Bouhraoua, inconsolable, après la défaite.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
L'entraîneur de l'équipe de France de rugby à 7, Frédéric Pomarel, revient avec lucidité sur la défaite en quart de finale face au Japon à Rio. Du côté des joueurs, la déception est sur toutes les bouches.

"A 30 secondes de la fin, on l'avait le truc énorme, on le touchait du bout des doigts". Julien Candelon et les autres joueurs de France 7 ont vu leur rêve olympique leur échapper dans les ultimes instants d'un quart de finale accroché face au Japon. Une dernière action nippone mal négociée par la défense jusqu'alors en place mais sans doute pas assez agressive. Un scénario cruel qui fait se demander au vétéran tricolore, qui jouait ici ses premiers et derniers Jeux à 36 ans, via Le Parisien s'il n'aurait "pas préféré prendre 30 points plutôt que de finir comme ça." Il aurait sans doute été plus simple de tourner la page et de se dire qu'ils n'étaient pas au niveau.
VIDEO. Rio 2016 - France 7 crucifiée par le Japon en quart de finale (12-7)
Pour l'entraîneur de l'équipe de France de rugby à 7, Frédéric Pomarel, le constat est plus lucide. Ses joueurs ont fait trop d'erreurs et n'ont pas su manœuvrer un adversaire coriace. "On a plus de ballons qu'eux, mais ces ballons lents, on ne sait pas les exploiter. On fait trois fautes vraiment stupides." De fait, ses protégés ont laissé les Japonais dans la rencontre. Ces derniers leur ont mis "une grosse pression" dont les Tricolores n'ont pas su se dépêtrer. En a résulté un essai à la dernière seconde. Néanmoins, le technicien français estime qu'il ne s'agit pas d'un hold-up. Le Japon a progressé et mérite sa place en demie.

Lien Vidéo

Reste cependant un goût d'inachevé chez les joueurs, après avoir "fait des sacrifices, des sacrifiés", que même une potentielle 5e place - qui passera par un match face à la Nouvelle-Zélande ce jeudi à 18h30 - ne devrait effacer. "On est un peu K.O. Là, franchement, c'est difficile de mettre des mots sur les maux." Damien Cler, auteur du seul essai français dans cette rencontre, était plus enclin à extérioriser via L'Équipe à l'issue de l'élimination : "ça fait chier, putain, de finir comme ça. Ça fait mal, quatre années de labeur pour ça... C'est dur".


Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

juste terriblement déçu pour Terry Bourhaoua (qui me semble avoir été le plus impliqué dans ce tournoi).
Grand merci à eux car ils m'ont quand même fait rêver à une demi finale (inespéréee).

  • Compte supprimé
  • il y a 3 ans

Au-delà ce ce match, de ce tournoi olympique et du rugby à 7, faut bien noter que depuis des années et des années (Combien ? Beaucoup trop !) nos équipes de France à XV comme à VII semblent ne plus trop savoir attaquer. Les joueurs paraissent plus emmerdés qu'autre chose quand ils ont le ballon, semblent souvent ne pas trop savoir qu'en faire et donnent régulièrement l'impression de vouloir se débarrasser au plus vite de cette satanée gonfle parce que défendre, c'est mieux, c'est plus simple, c'est plus travaillé aux entraînements... C'est terrible quand même ! Mais combien de matchs a-t-on vus sous l'ère PSA où les Français ne faisaient QUE défendre et s'avéraient ridicules dès qu'ils avaient le ballon, à proposer trois passes (Maximum !) à plat et puis plus rien... Faut dire que c'était Lagisque qui était censé orchestrer le jeu de l'équipe de France... Le problème, quand on passe son temps à défendre, bah c'est qu'à m'ment donné, la défense elle craque.
Bref, tous rugbys confondus, les problèmes sont les mêmes : formation lacunaire notamment pour ce qui est de la technique individuelle des joueurs, carences des techniciens français (Enfin merde, pourquoi a-t-on l'impression de ne jamais voir une vraie combinaison, originale, imaginative, astucieuse, des lancements de jeu bien travaillés et léchés ?), choix de "jeu" frileux, restrictifs, sans ambition...
À ne s'en remettre qu'à la préparation physique et à privilégier à outrance le travail de la défense (ce qui n'empêche en rien des fautes individuelles hallucinantes !), on n'a que ce qu'on mérite.
On est un peu mal barrés en fait... Je vois mal comment ces problèmes de fond peuvent trouver une solution à court et moyen terme...

C'est complètement de sa faute au 7 le coaching c'est primordial

  • Xoiglu
    6458 points
  • il y a 3 ans

Bien sûr que la déception est grande mais je leur en veux pas de la défaite... Juste du manque d'ambition dans le jeu, on peut pas espérer gagner quoi que ce soit en jouant comme ça... Il y avait la place, on a préféré attendre et les laisser jouer.. Au moins on sent quand même qu'il faudra compter sur le 7 dans les prochaines années, et ça, ça fait plaisir

@Xoiglu

Tu as tout dit.
On avait largement la place de gagner, malheureusement on a pas fait ce qu'il fallait.
Je suis quand même fier de ce qu'on a fait. Mais très déçu que ça se termine là-dessus.

L'interview de Terry m'a vraiment mis mal par contre. On voyait bien que les gars avaient de l'ambition dans la compétition et ça, ça fait vraiment plaisir.

@Anthony.B

J'allais faire la même réflexion, Pommarel est aussi responsable de cette défaite.
On voit trop souvent l'équipe de France jouer petit bras, balancer la gonfle pour soit disant mettre la pression sur l'adversaire.
Lorsque nous jouons des équipes plus faibles théoriquement, on retrouve un jeu plus débridé.
Dommage les petits gars, ça aurait été chouette une breloque, même en bronze.
Le rugby à 7 ne fait que démarrer chez nous, espérons qu'on continu à développer ça, même après les JO.

Derniers articles

Arbitrage
News
Vidéos
Vidéos
News
News
News
News
News
Vidéos
Vidéos