VIDEO. L'essai de Jesse Kriel face au XV de France était-il valable ?
Andries Coetzee avait-il le droit de poursuivre son action ?

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Ce samedi, le XV de France s'est incliné face à l'Afrique du Sud en concédant quatre essais, Le premier mérite cependant d'être analysé.

Les 5 points à retenir de la victoire de l'Afrique du Sud sur le XV de FrancePremier test manqué pour les Bleus de Guy Novès. Face à des Springboks pas forcément brillants mais appliqués, le XV de France a concédé quatre essais et n'a réussi à franchir la ligne sud-africaine qu'à deux reprises par Chavancy et Serin. Les Tricolores, pourtant maladroits, ont longtemps été dans le match, mais ce sont bien les locaux qui ont frappé les premiers par Jesse Kriel à la 31e minute de jeu. Un essai initié par une bonne prise de balle de l'arrière Andries Coetzee et validé immédiatement par l'arbitre de la rencontre. 

Néanmoins, on est en droit de se demander s'il était bien valable en regardant de plus près le moment où Coetzee a été amené au sol par le troisième ligne bordelais Loann Goujon. S'agissait-il d'un plaquage ? Le Sud-Africain avait-il le droit de repartir avec le ballon ? A-t-il joué avec la règle ? Sans vouloir refaire le match, ces questions méritent d'être posées pour bien comprendre l'action. Et surtout, elles méritent une réponse.

Point Arbitrage :

1. Le 15 devait-il lâcher le ballon ?

La réponse est Oui si l'arbitre considère que la règle du plaquage s'applique.

2. Était-ce un plaquage ?

Pour appliquer la règle du plaquage, le plaqueur doit tenir et accompagner au sol le joueur plaqué. Les arbitres font la différence entre le porteur de balle qui tombe et casse le plaquage et celui qui le subit. Ici l'arbitre considère surement que la règle du plaquage ne s'applique pas. 

3. Le joueur a-t-il lâché le ballon ?

L'arbitre doit voir clairement que le joueur lâche son ballon avant de se relever et le récupérer.

L'arbitre n'appelle pas la vidéo car on peut très vite tomber dans une précision absolue... Tout comme sur l'essai francais de Chavancy (potentiel en-avant de Huget)

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • mimi12
    75783 points
  • il y a 3 ans

De toute façon, on ne perd pas le match sur cette action !

Pour moi c'est une question de timing, si goujon le tenait ne serait ce qu'une demie seconde au sol alors oui pour moi l'essai n'est pas valable. La en l’occurrence il est pas tenu donc... Essai valable 😛

Je suis d'accord, l'essai de Chavancy n'est pas valable, il y a en-avant de Huget !

Pour le coup, il y'a un vrai débat et donc aucun scandal. Chacun est libre de faire son propre jugement.

Pour moi, il est clairement plaqué. Donc Goujon DOIT lâcher Coetzee, et ce dernier DOIT lâcher le ballon.
Qui des deux a suivit la règle​?

Après, c'est pas à cause de ça qu'on prend la foudre.

  • Ahma
    93197 points
  • il y a 3 ans
@Fidjien sous prozac

Je ne suis pas d'accord avec cette analyse dans ce cas précis, par contre c'était intéressant de rappeler ce point de règlement ( le plaqueur doit immédiatement lâcher et s'écarter du plaqué ), que tout le monde semble avoir oublié depuis belle lurette ( Gai Luron, si tu nous lis ... ).
Et en fait c'est tout le chapitre sur le plaquage qui paraît totalement surréaliste quand on voit se qui se passe dans la réalité.

  • JC83
    2384 points
  • il y a 3 ans
@Ahma

C'est tout à fait ça.Une fois au sol le plaqueur doit lâcher le plaqué qui lui-même doit lâcher le ballon.

@JC83

Le plaqueur doit bien montrer que son plaquage est "complété", achevé, efficient, et rien ne lui interdit de rester sur le joueur, à condition qu'il n'entrave pas la libération du ballon... Ce que ne fait pas Goujon, qui se laisse mollement tirer par un Bock... La plupart des joueurs marquent bien leurs plaquages, y compris pour ralentir, dans la limite ténue de la règle, les enchaînements rapides...Reste que d'autres arbitres aurait sifflé contre l'attaquant... Et que Goujon a été inconsistant, j'ai envie de dire comme d'hab' ...

@ginobigoudi

"rien ne lui interdit de rester sur le joueur, à condition qu'il n'entrave pas la libération du ballon"

Rien, sauf le règlement :

15.4 Plaqueur
(a) Lorsqu’un joueur plaque un adversaire porteur du ballon et qu’ils vont tous les deux au sol, le plaqueur doit immédiatement lâcher le joueur plaqué.
(b) Le plaqueur doit immédiatement se relever ou s’écarter du joueur plaqué et du ballon


C'est là que je rejoins l'ami AHMA, le gouffre entre le règlement et les faits est hallucinant.

  • Ahma
    93197 points
  • il y a 3 ans
@JC83

Jean-Pierre ?

@Ahma

Jean-Pierre Liégeois, jeune joueur du Var, aurait été parfaitement d'accord.

  • Ahma
    93197 points
  • il y a 3 ans
@Dormeur 15

Je vois qu'on connaît parfaitement ses classiques.

  • Ahma
    93197 points
  • il y a 3 ans

Un autre Sud-Africain ceinture Goujon quand il prend Coetzee, ce qui peut l'avoir empêché de le tenir assez longtemps pour qu'il y ait plaquage, je ne suis pas sûr que ce geste soit licite ?

Est ce qu'on peut me dire pourquoi on prend une pénalité à 12 min 45 en 1ere MT. Merci.
(j'ai bien une idée, mais si je ne me trompe pas.... bref no comment)

  • lolo64
    5386 points
  • il y a 3 ans
@Uruk_Hai_Jaw

C'est Atonio qui lève les jambes d'un joueur participant au ruck

@lolo64

C'est bien ce qui me semblait... Bref....
Vaut mieux siffler ce genre de faute plutôt que siffler ceux qui arrivent dans les regroupements version piscine olympique, pour déblayer soit disant.... et à côté de ça on nous pête les oreilles sur l'intégralité physique des joueurs ...

Valable! L.Goujon le tiens pas au sol, Coetzee se relève et il aurait pu aussi poser le ballon au sol et le récupérer pour repartir comme au 7s. A noté deux erreurs défensives de J.Plisson qui au départ est à gauche de Goujon 1/il aurait dû venir au soutien pour le maintenir en l'air pour un maul dans l'intention ou 2/il aurait dû fermer le trou et coller au ballon pour plaquer Malherbe ou Kriel car du coup la défense est déstabilisé deux fois et Dulin doit s'avancer et Fickou doit revenir mais c'est trop tard. Enorme espace et Kriel fait parler sa vitesse. Les mauvaises langues diront que Plisson s'est échappé en espérant que quelqu'un les plaquent!

"Ici l'arbitre considère surement que la règle du plaquage ne s'applique pas."
C'est exactement cela la magie de l'arbitrage au rugby...

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
News
News
News
Jeux
News
Vidéos
News
News
News