VIDEO. Les joueuses de l'Université Toulouse III - Paul Sabatier championnes d'Europe de rugby à 7
Les Toulousaines avaient le sourire après leur titre européen.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Les Toulousaines ont survolé le championnat d'Europe de rugby à 7 qui avait lieu à Milan en Italie du 21 au 23 juillet.

233 points, 0 encaissé et un titre de championne d'Europe universitaire. C'est le bilan des joueuses de l'Université Toulouse III - Paul Sabatier au championnat d'Europe de Milan. Opposées à des formations originaires d'Italie, d'Espagne, du Portugal mais également de France - l'Université de Paris 13 - les Toulousaines n'ont rien laissé à leurs adversaires et survolé la compétition. C'est face aux Parisiennes qu'elles ont eu le plus s'employer, remportant le match de poules 18-0, avant de marquer seulement deux essais en finale face à cette même formation (10-0).

Crédit vidéo : EUSA Rugby 7s 2017


Deux joueuses, Coralie et Juliette, reviennent sur ce tournoi parfait.

52-0, 45-0, 18-0, 66-0, 42-0, 10-0, vous vous attendiez à marquer autant de points ?

Coralie : Honnêtement, je ne nous voyais pas autant marquer autant de points et surtout ne pas en prendre... Cela marque, je trouve notre investissement et notre envie dans cette compétition.

Juliette : Effectivement, je pense qu'on ne s'attendait pas du tout à en mettre autant et bien sûr à n'en encaisser aucun et personnellement, c'est ce dernier point qui me satisfait le plus, car cela prouve que malgré une certaine "facilité" sur certains matchs, on ne s'est pas laissé aller et on a su rester concentrées, ce qui est une bonne chose.

Vous vous étiez entraînées à bloc avant la compétition ou bien est-ce que le niveau était vraiment si éloigné ?

Coralie : Je ne dirais pas que le niveau était éloignée ça serait dénigrant et péjoratif pour les joueuses qu'on a affrontés qui malgré tout, se sont battus jusqu'à la fin... Je pense que la culture y est différente et il faut rappeler que notre équipe pratique aussi en club...

Juliette : L'entraînement que nous avons lié à ceux que nous effectuons en club, car pour cette compétition, on n'a pas vraiment eu de rassemblements ! On a l'avantage d'avoir déjà pratiqué précédemment sur d'autres tournois, d'autres matchs, puis la quasi-totalité des filles jouent dans les mêmes clubs. Ce qui nous permet de nous connaître un minimum et d'avoir des repères communs.

Finalement, ce sont les Parisiennes qui vous ont posés le plus de problèmes. Sur quoi s'est jouée cette finale ? La forme physique ?

Coralie : Je ne dirais pas que c'est le physique, que se soit Paris ou nous, on était toutes fatiguées et avec la chaleur... C'était plus le mental qui a joué. Ce sont les Parisiennes qui ont craqué en premier.

Juliette : Ah oui les Parisiennes ! Après les avoir prises le vendredi, le jour de la finale nous avons beaucoup discuté de la façon dont on pourrait les battre. Stratégiquement, on avait mis en place quelques points en tenant compte de leurs points faibles et forts, mais aussi des nôtres ! Puis on en voulait. On est venues en Italie pour gagner donc il ne fallait pas se louper ! Et comme les autres matchs avaient une intensité moindre, c'est lorsqu'on rencontrait Paris que l'on pouvait le plus se régaler alors on en a profité.

Quel est le palmarès de votre équipe ?

Juliette : On a gagné les finales du championnat de France à 10 cette année également. Après pour ce qui est des années précédentes, il y a quand même un paquet de titres (rires).

Quelle action vous a marquées pendant ce tournoi ?

Coralie : Une action m'a marqué lors du premier match contre Paris, qui a été lui aussi compliqué dès le début ! En seconde mi-temps suite à une "guerre" des tranchées dans leur 10m, Juliette me fait une passe où j'arrive en cut, je perce me fait stopper dans les 5m et à peine arriver au sol, Roxane arrive comme une flèche en main-main, je lui relève et joue un duel avec Juliette et essai...qui a achevé les Parisiennes.

Juliette : Je dirais sans hésiter les plaquages destructeurs de Roxane ! Notamment, contre Paris, elle en met 2-3 que je n'aurais pas du tout apprécié prendre ! 

Vous avez eu le temps de jouer les touristes à Milan et de fêter le titre en Italie ?

Coralie : On était dans l'esprit Seven sans réellement l'intensité de volume d'équipe... Samedi matin, nous avons visité le centre-ville et le lendemain... Je pense largement fêter, même combat que la finale (rires).

Juliette : Visiter oui et fêter le titre également ! Le samedi, on a joué qu'en fin d'après-midi du coup, on a pu faire un petit tour de manger une pizza dans Milan. Et on s'est retrouvées le dimanche soir autour de quelques verres dans la résidence universitaire dans laquelle on dormait, a défaut de pouvoir rejoindre les autres équipes en ville étant donné qu'on devait repartir à 4h du matin le lundi.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Compte supprimé
  • il y a 3 ans

Purée, je reconnais plus mon Rugbynistere ! La période estivale, c'est sympa mais ça n'autorise pas tout ! On s'en fout des résultats, "Championnes d'Europe" blablabla...
Il est où, leur calendrier, bordel ?? Ils ressembleront à quoi, leurs maillots l'année prochaine ??
Le reste, on s'en tape. 😉
Bon, grand bravo quand même pour la super perf !

  • remy63
    6740 points
  • il y a 3 ans

Bravo les filles et notamment Prune que je reconnais au premier rang !

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Transferts
News
News
Vidéos