VIDEO. Le rugby au service des jeunes Navajos au Nouveau-Mexique
La pratique rugby au service des jeunes Indiens d'Amérique.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Au Nouveau-Mexique dans la ville de Gallup aux USA, une femme s'emploie à aider les jeunes de la communauté navajo à travers la pratique du rugby.
On le sait, la pratique du sport a de nombreuses vertus. Pour beaucoup, c’est surtout un moyen de se défouler, de se maintenir en forme ou bien de prendre du bon temps avec des amis. Pour d’autres en revanche, c’est un exutoire. Une façon de changer radicalement sa vie. Cela aurait pu être n’importe quel autre sport, mais comme en Australie avec les indigènes du Détroit de Torrès, c’est une fois encore à travers la pratique du rugby que certaines personnes bien intentionnées, tentent de venir en aide aux jeunes Navajos en situation difficile dans l’état du Nouveau-Mexique aux États-Unis. Et c’est plus particulièrement dans la ville de Gallup (en navajo, Naʼnízhoozhí), que Timaris Montano a décidé de monter une équipe de rugby il y a de ça huit ans. « Quand nous nous sommes installés, les jeunes n’avaient rien. Certains étaient dans des gangs. D’autres avaient des parents alcooliques», confie la jeune femme, fan de rugby.

Après avoir trouvé des mentors pour l’aider à rassembler toutes ces âmes à la dérive, Timaris Montano les a initiés au ballon ovale. Devenant ainsi le seul coach féminin dans tout l’état du Nouveau-Mexique. « Beaucoup de gens ont pensé qu’elle ne pourrait le faire mais pour être honnête, elle a fait un super boulot, commente Sebastian Elliott, l’un des joueurs de son équipe. Elle sait comment nous motiver. » Un travail qui n’a cependant pas été de tout repos au sein de la communauté navajo, de par son statut de femme, mais également vis-à-vis du rugby, considéré comme un sport violent. « Je me souviens de cette vielle femme qui était venue me dire qu’en tant que femme, j’étais supposée apporter la paix et l’harmonie dans la vie des gens. Que c’était le rôle des femmes. Cela m’a secoué, mais après réflexions, je me suis aperçu que je faisais bien plus pour ces jeunes que bon nombre de personnes. Et ce, même si le rugby peut paraître chaotique. »

Pour beaucoup, comme Clayton Coan, la pratique du rugby leur a permis de retrouver le droit chemin, tout en leur offrant un cadre avec des règles à suivre pour ne pas retomber dans les excès. Une fierté pour Timaris Montano après de nombreuses années de galère. « Au début, nous n’avions pas de van pour aller aux matchs. Il fallait demander aux parents, mais ce n’était pas souvent possible d’un point de vue financier. » Mais ses efforts ont fini par payer. En effet, le président de New Mexico Youth Rugby, une organisation à but non-lucratif qui s’emploie à promouvoir le rugby chez les jeunes en partenariat avec la fédération américaine de rugby, a fini par trouver un sponsor à l’équipe de Gallup. « Le rugby sera toujours là. Nous aurons toujours des gens pour nous aider à enseigner la défense. Le plus dur, ce n’est pas ça. C’est surtout de tout faire pour que ces jeunes deviennent de bonnes personnes. »

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

@CedricH

On parle ici des USA. Le Nouveau-Mexique est un Etat des Etats-Unis.... 😉

  • CedricH
    15270 points
  • il y a 6 ans

Pour info, et pour comprendre l'existence et l'intérêt pour le rugby au Mexique, voici le classement "😜ar division" des nations du rugby à XV :

1) High performance band, qui regroupe les anciens pays du Tier 1 et 2, soit 18 (c'est-à-dire les pays des VI Nations, du Rugby Championship, des îles du Pacifique, le Japon, les USA, le Canada, la Géorgie et la Roumanie)
2) Performance band, où l'on retrouve le Portugal, l'Espagne, la Russie, la Namibie et l'Uruguay,
3) Targeted band, avec des pays ciblés à fort potentiel: l'Allemagne, la Chine, l'Inde et le Mexique,
4) Developmental band, les autres pays.

Le Mexique fait donc partie des pays pour lesquels l'IRB espère développer le rugby de façon importante.

  • elvis34
    22562 points
  • il y a 6 ans

oui, Mexique / usa...du moins le sud des usa et Mexique effectivement culturellement ça commence sérieusement à fusionner!
Bien vu

  • Cistude
    31917 points
  • il y a 6 ans

Ce n'est pas au Mexique Choupitt mais aux USA. Mais je t'accorde que culturellement les frontières ne veulent pas dire grand chose par là-bas

Incroyable au Mexique quand même

Aye Pépito, bientôt à Marseille !

Excellent!! le rugby école de la vie!!!
En espérant qu'ils ne retombent pas dans les gangs et pas non plus (trop😊) dans l'alcool!!!

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
News
News
News
Sponsorisé News
News
Sponsorisé News
News