VIDÉO - Le jour où Peter Stringer a crucifié Biarritz en finale de la Coupe d'Europe
VIDÉO - Le jour où Peter Stringer a crucifié Biarritz en finale de la Coupe d'Europe.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Le demi de mêlée le plus célèbre d'Irlande avait permis au Munster de prendre le large dans cette finale.

Quatorze ans plus tard, on se demande toujours pourquoi Sireli Bobo ne couvrait pas son aile... Car si le Coronavirus nous a privés de matchs inédits, rien n'empêche de se replonger dans le passé pour (re)découvrir certaines affiches. C'est ce qu'ont fait nos confrères de Rugbydump, qui ont pris la direction de 2006 et de la finale de la Coupe d'Europe.

Cette année-là, le Biarritz Olympique défiait le Munster.

VIDÉO - Le jour où Rémi Talès claque deux drops en finale du TOP 14 face à ToulonVIDÉO - Le jour où Rémi Talès claque deux drops en finale du TOP 14 face à ToulonA l'époque, la formation basque est un géant de France, et d'Europe. Mais face à la Red Army, les coéquipiers de Yachvili, Betsen et compagnie se font surprendre, et manquent l'occasion d'inscrire leur nom au palmarès de la mythique H Cup. Score final ? 23-19, avec un Peter Stringer responsable du fameux tournant du match ©.

Sur une mêlée, à la demi-heure de jeu, le demi de mêlée voit l'espace petit côté, laissé libre par Sireli Bobo. Seul Serge Betsen, encore lié, peut défendre le long de la ligne de la touche. Pas forcément connu pour sa vitesse, Stringer tente pourtant sa chance... et crucifie les Biarrots jusqu'à l'en-but. C'est ce qu'on appelle un coup gagnant : 

Crédit vidéoMottiRugby

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • AKA
    49981 points
  • il y a 4 mois

Grosse erreur collective de défense! Sous pression les gars sont aux fraises, je veux bien que Bobo suive son ailier mais pour se positionner à cet endroit ce n' est pas la peine car il est dans un mouchoir de poche avec Yach, ce dernier donne l' impression qu' il suit Stringer mais au dernier moment il vient sur la zone de Bobo, Betsen lui a le nez dans la mêlée car ni Bobo ni personne ne lui donne l' info que le portail est grand ouvert! Stringer lui sait ce qu' il a faire car il introduit vitre la balle et joue son coup (gagnant)...

@AKA

Sa feinte est magnifique, elle est juste faite avec son positionnement pour faire croire qu'il se met en écran pour éjecter proprement et cela suffit à le libérer du 9 adverse (bien naïf sur le coup). Même pas besoin de faire semblant d'armer une passe...

  • Pianto
    36438 points
  • il y a 4 mois

ça ne peut pas être Yachvili, il est français alors que Bobo est fantasque.
C'est connu.

Team Intestins n'y connait rien.

je me rappelle surtout avoir enragé sur l'arbitrage ce jour là, à croire qu'il était Irlandais lui même !

@LO Joseph

Tu parles de l'essai de Bobo accordé malgré un passage évident en touche ?

Il s'est dit que Stringer avait vu que Bobo avait déserté son aile sur l'écran du stade mais en revoyant les images je n'ai pas l'impression que son regard quitte le jeu à un moment

Je me souviens surtout d'anciens copains irlandais qui m'ont bien chambré ce jour la... nous ne nous sommes jamais reparle depuis! 😉

Il faut préciser que Bobo quitte son couloir parce que son vis-à-vis a quitté le sien. Ce n'est pas une erreur de défense individuelle, c'est un problème collectif avec une absence de réponse à un placement adverse. Si Bobo ne quitte pas son aile et que le Munster joue le grand côté avec une exécution parfaite du "je fixe, je donne", il y a un surnombre quelque part plus loin dans la ligne et le constat superficiel sera "pourquoi Bobo n'a pas suivi son vis-à-vis et a laissé les autres défendre seuls?".

Sur ce genre de situation, il faut de la communication pour choisir au plus vite la réponse défensive. Cela peut-être de laisser Bobo sur son aile vide avec une défense qui se prépare à défendre grand côté en sous-nombre, cela peut-être laisser Bobo suivre l'ailier adverse mais fixer le 9 à son vis-à-vis (ici le Yach est déjà parti pour le large avant même de savoir ce que fait Stringer), et dans tous les cas communiquer aux flankers qu'il va falloir se détacher très tôt pour défendre (petit côté si tu choisis d'enlever Bobo de son aile, grand côté si tu as choisi de laisser Bob sur son couloir).

  • ced
    100427 points
  • il y a 4 mois
@Team Viscères

on ne défend pas en individuel, un numéro ou je ne sais quoi d'autres
les meilleurs défenses sont celles qui s'économisent en laissant circuler leurs vis à vis
ça se lit très bien sur des vidéos de hand par ex.

@ced

Tout à fait, on l'a bien vu sur les vidéos de décryptage de la nouvelle organisation défensive des Bleus sur le Tournoi (même si je doute que c'était aussi répandu et maîtrisé il y a 12 ans).

Mais ici il n'y a justement pas de défense collective, juste des joueurs qui agissent dans leur coin. Et au-delà de Bobo qui suit son ailier sans penser au trou créé, on a Yachvili qui suit l'ailier en abandonnant le 9 adverse (sérieusement on peut être 9 et penser "je vais laisser le 9 adverse sans surveillance derrière une mêlée à 5m, aucun risque qu'il se fasse la malle"?) ni chercher à savoir ce que fait son propre ailier, et des flankers qui ont la tête dans le guidon sur une mêlée défensive devant leur ligne. C'est toute la défense autour de la mêlée qui est à la rue sur l'action. Et pourtant l'histoire populaire retenue c'est "Stringer marque sur une erreur individuelle de Bobo" (et encore il a de la chance, il ne s'appelle pas Huget ou Thomas).

  • cahues
    123584 points
  • il y a 4 mois

Dans mon souvenir j'ai encore en mémoire surtout le mauvais positionnement de Sireli Bobo laissant le petit coté totalement dégarni.

@cahues

Il suit son vis-à-vis, c'est plus qu'on ne peut dire pour Yachvili. Le problème ici c'est que Bobo et Yachvili couvrent le même joueur (l'ailier adverse qui a quitté son aile), laissant Stringer seul. C'est surtout une grosse faute de communication.

  • JFM
    1223 points
  • il y a 4 mois
@Team Viscères

Pas d'accord avec toi @Team Viscères.
Yach est bloqué de ce côté de la mêlée, s'il suit Stringer il dépasse le ballon et devient hors jeu. La mêlée tourne très légèrement, c'est à Bobo et seulement à lui qu'incombe le trou en défense...

@JFM

Regarde le ralenti, avant même que Stringer n'ait les mains sur le ballon Yachvili est déjà parti au large (02:08). Au final il ne couvre absolument rien, il n'est pas "bloqué" il est "ailleurs".

Même sans dépasser le ballon, il pouvait mettre la pression sur Stringer (on le voit toutes les semaines en temps normal). C'est d'ailleurs ce qu'il fait dans un premier temps, avant de décider soudainement d'abandonner le demi adverse pour partir défendre dans la ligne. La position d'un 9 sur une mêlée n'a jamais été d'être à 2m de celle-ci, il doit coller au ballon tant qu'il n'est pas sorti. Il se fait prendre par la feinte de positionnement de Stringer et le déplacement de l'ailier adverse, et abandonne sa position.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News