VIDEO. L'ancien berjallien Nemani Nadolo enrhume totalement la défense de l'Italie
L'ancien berjallien Nemani Nadolo enrhume totalement la défense de l'Italie.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Malgré ses 125 kilos, l'ancien berjallien Nemani Nadolo n'a eu aucun mal à déposer les défenseurs italiens pour un essai supersonique à l'heure de jeu.
La rencontre entre l'Italie et les Fidji a été remarquable pour plusieurs raisons : les cinq cartons jaunes adressés aux joueurs fidjiens, ce qui constitue un record du monde, puis la folle remontée au tableau d'affichage des îliens. Menés 23-5, ces derniers ont, en effet, inscrits quatre essais en seconde mi-temps pour finalement échoué à seulement six unités des Transalpins. Si les pensionnaires du Top 14 que sont Nagusa et Nalaga ont été à la fête, un ancien du championnat de France s'est également illustré une magnifique réalisation à l'heure de jeu : l'ancien berjallien Nemani Nadolo. À ne pas confondre avec Nando de Colo, le basketteur des Spurs de San Antonio et de l'équipe de France. Pour être honnête, il faudrait vraiment être aviné pour les confondre. Car s'ils mesurent tous les deux plus de 1m90 (1m96 pour le Fidjien, 1m95 pour le Français), Nemani prend bien 40 kilos au meneur de jeu tricolore.

Un physique, qui n'est pas sans rappeler celui de Rupeni Caucaunibuca avant musculation ou de Jonah Lomu dans sa jeunesse, qui n'empêche pas celui qui évolue désormais au Japon de déposer les défenses adverses comme ce fut le cas contre l'Italie. Lors de la saison 2011-2012, il notamment inscrit 21 essais avec les NEC Green Rockets, puis 17 la saison suivante. Un ailier plutôt efficace.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Maubec
    3989 points
  • il y a 6 ans

Dernièrement c'est surtout l'Australie et les nations du Nord qui font leur marché là-bas.
Dans le dernier squad black, il n'y a aucun joueur né en dehors de la Nouvelle Zélande (seule l'Argentine fait de même dans les nations majeures)
Par contre il y a 15 Néo-Zélandais dans le squad samoan et quelques uns dans le squad tongien (mais pour le coup, j'ai pas trouvé le chiffre).
Donc le pillage, ce n'est plus ce que c'était. Par contre, ce qui est sûr, c'est que l'immigration polynésienne et mélasiennes en Nouvelle Zélande et en Asutralie fait qu'il y a de plus en plus de joueurs d'origine polynésienne ou mélanésienne nés dans ces 2 pays, souvent avec la nationalité néo-zélandaise (pour les Samoans, notamment : une loi est passée il y a une dizaine d'années [les Samoa ayant été administrées par la NZ jusqu'en 62, les Samoans nés avant 62 avaient la double nationalité mais pas leurs enfants et descendance... C'est désormais le cas sous certaines conditions]

L'avenir pour ces Nations, c'est non seulement la fenêtre de matchs en novembre que l'IRB a enfin imposé mais aussi des tournées chez eux. Car des tournées à domicile, ça rapporte de l'argent et l'argent c'est le nerf de la guerre.
(rappelons-nous du France-Tonga de 2005 : les joueurs étaient arrivés d'Italie en train et non en avion (sauf un joueur qui avait joué la veille en championnat d'Angleterre et était venu en avion sur ses propres deniers...) et c'était un Leclerc de la région toulousaine qui avait offert et sponsorisé les shorts de l'équipe...)

Pour les Fidji, leur dernier match à domicile contre une nation majeure, c'était contre l'Ecosse en 2012.
Avant, c'était l'Italie en... 2006 et le précédent en 2000 !
En tout, les Fidji n'ont joué que 12 tests à domicile face à des nations majeures depuis 1924.
Mais c'est mieux que les Samoa et leurs 6 matchs ou que les Tonga et leurs 4 malheureux matchs (dont la France en 1999) en 90 ans...

Il faudrait à l'image des tests de novembre, imposer que sur les 3 tests de juin, les équipes allant en Nouvelle Zélande ou en Australie jouent 2 tests contre ces nations et un test contre une équipe des îles (au choix).
Et idem, une tournée en Argentine, 1 match contre l'Uruguay, le Canada ou les Etats-Unis ; et en cas de tournée sud-africaine, au moins la Namibie.
Ça ne pourra que faire progresser ces nations et donner encore plus d'intérêt à la coupe du monde avec plus de matchs à enjeu.

Quand ils jouent comme ça c'est quand même un régal

Je serai pas contre un petit duel Nadolo-Bastareaud, perso !

  • derry69
    20585 points
  • il y a 6 ans

un peu plus bas dans les placages ,de densité physique , moins de nonchalance et qu' ils arrivent a jouer plus de matchs internationaux ils leur manquent pas grand chose aux isliens pour Etre aux niveaux des nations de l’hémisphère nord . ah j'oubliais que les australiens et les neo-zélandais arrêtent de faire leurs marchés dans ces 3 nations !

Ce sont des PACIFIC RIM..........les mecs

Un poulet nourrit au grain. Les isliens avec plus de regroupements colectifs afin de faire Monter la suace sereaint des monstres du rugby. Les tournées Font qu´ils se montrent au monde entier afin de s´exporter. Qui vat degainer le premier pour celui la?

les fidjis ont de sacres gabarits! on leur mets un maillot rouge et bleu et on peut presque croire a un match du fcg de fouroux au debut des annees 90

Quand voit le physique des ces joueurs on passerai pour des passereaux a coté !!! Dommage qu'ils ne puissent pas jouer plus ensemble.

  • cahues
    118502 points
  • il y a 6 ans

Dans ces iles Fidjis beaucoup de perles mais qui ont du mal sur la continuité de leurs carrieres.

quand je pense qu'i la été viré de BJ, ça me fait mal :'-(

  • TPhib
    47195 points
  • il y a 6 ans

Tu as raison 😊

J aurais plus dis un physique a la Lomu qu'a la Caucau

Derniers articles

Vidéos
Vidéos
News
Blog
News
News
News
News
News
News
News