VIDÉO. FLASHBACK. 6 NATIONS 2012. Lionel Beauxis rentre et claque le drop de la victoire contre l'Ecosse
6 Nations - Lionel Beauxis sera-t-il encore décisif face à l'Ecosse ?

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
L'ouvreur de Lyon Lionel Beauxis n'a pas affronté l'Ecosse depuis 2012. Remplaçant à l'époque, il avait brillé en fin de partie.

VIDÉO. 6 Nations : pourquoi le XV de France a perdu la bataille du jeu au pied face à l’IrlandeLa semaine passée face à l'Irlande, le XV de France a souffert la comparaison dans le jeu au pied face à une charnière Murray-Sexton qui domine son sujet. Chandelle, box-kick, occupation, dégagement, les Irlandais ont globalement tout réussi mieux que les Bleus. Dimanche à Murrayfield, les Bleus doivent redresser la barre dans ce secteur. Le sélectionneur Jacques Brunel a indiqué qu'il comptait notamment sur Lionel Beauxis pour soulager son équipe et mettre la pression.6 Nations - XV de France. Jacques Brunel : ''Je remercie Pierre Mignoni de l'avoir ressuscité''L'ouvreur de Lyon a longtemps été réduit à son jeu au pied, long et puissant. Une étiquette qui lui a énormément pesé. Il pense désormais avoir beaucoup plus à proposer et il aura l'occasion de le prouver dimanche puisqu'il sera titulaire face à l'Écosse. Une nation qu'il n'a pas affrontée depuis le Tournoi 2012, l'année de sa dernière sélection avec le XV de France. Avant d'être titulaire face à l'Angleterre et au Pays de Galles, le joueur alors au Stade Toulousain avait débuté la compétition sur le banc. Douze minutes face à l'Irlande, quatre contre l'Italie, il n'avait guère eu l'opportunité de se mettre en valeur.
À nouveau remplaçant contre le XV du Chardon, il était entré juste après l'heure de jeu suite à la blessure de Maxime Médard. Le numéro 21 dans le dos, il avait pris la place du titulaire à l'ouverture, François Trinh-Duc. Sur un plan offensif, ses 19 minutes sur le pré et le jeu du XV de France tourné principalement vers les avants en fin de partie ne lui ont guère donné la possibilité de briller (5m parcourus, 3 courses, 1 défenseur battu). Cependant, "Yionel" a trouvé un moyen de faire la différence en claquant un drop décisif à la 68e alors que les Bleus ne comptaient que trois longueurs d'avance sur les locaux. Il avait eu une deuxième occasion sur pénalité mais le ballon avait fui les perches.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Pas de drop claqué à Murrayfield, c'est nous qui avons pris une claque.

Une autre époque, on était 2e mondiaux, finalistes sortants d'une CDM, on pensait encore que PSA serait le sauveur.

  • Rupeni
    3652 points
  • il y a 2 ans

Le dernier match de Maxime Médard à son meilleur niveau. Il ne s'est hélas jamais remis de cette blessure. Triste sortie pour un garçon pourtant si prometteur à l'époque.

  • breiz93
    55519 points
  • il y a 2 ans

C'est ce qui s'appelle entrer pour quelque chose.

6 ans après je pense qu'il a dû se bonifier et prendre de l'assurance. Je suis persuadé qu'il va nous sortir un grand match.
Faudrait pas que ce soit l'arbre qui cache la forêt.

  • oZbeck
    26149 points
  • il y a 2 ans

Y😳😳😳😳ONNNNNNEEEEEEEEEELLLLLLLLLL sauve nous

Derniers articles

News
News
News
News
Arbitrage
News
Vidéos
Vidéos
News
News
News