VIDEO. Top 14/Pro D2. Des centaines de supporters de Bayonne mobilisés contre la fusion avec Biarritz
Des centaines de supporters de Bayonne mobilisés contre la fusion avec Biarritz. / Crédit Photo : Compte Twitter : Laurent Zègre

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Ce mercredi soir, des centaines de supporters bayonnais s’étaient données rendez-vous au siège de l’Aviron pour afficher leur colère et avoir des explications.
Ce mercredi soir, des centaines de supporters bayonnais s’étaient données rendez-vous au siège de l’Aviron. L’objectif était bien évidemment d’exprimer leur mécontentement suite aux récentes annonces entourant une possible fusion avec le Biarritz Olympique, mais aussi d’avoir des explications claires de la part du président du club Manu Mérin. Visiblement, celles qu’ils ont reçues de la part de leurs représentants n’étaient celles qu’ils espéraient. Après plus d’une heure de réunion, les chefs de file de la Pena Baiona, des Gars de l’Aviron et du B.O.C, des Socios, dont Jacques Noble et Manex Meyzenc, ont en effet expliqué qu’une « réflexion » était bel et bien en cours sur la « création d’une province basque qui réunira tous les clubs du Pays basque. » Autant dire que le flou règne toujours au grand désespoir de supporters qui ont l’impression qu’on ne leur dit pas tout une fois de plus.

Crédit vidéo : Facebook Richard Vigne

Avant cela, le président Mérin, arrivé bien avant l’heure du meeting, a eu droit à de sympathiques chants comme le Vino Griego, l'hymne de la Peña Baiona, mais aussi à d’autres plus caustiques comme « Mérin démission » et « Mérin, la fusion on n'en veut pas ». Son homologue biarrot Serge Blanco, qui n’était pas présent, s’est également fait tailler un beau costume comme le rapporte le journaliste de Sud-Ouest Laurent Zègre via son compte Twitter. Une bonne partie des Bayonnais présents ce mercredi soir a cependant répondu à l’appel des représentants pour venir supporter les joueurs lors de leur entraînement ce jeudi matin avant le départ pour Bordeaux.

Crédit vidéo : Facebook Soutien A L'aviron Bayonnais

Si les Bayonnais haussent le ton, difficile de savoir ce que pensent leurs homologues biarrots alors que leur président s’est montré plutôt discret à l’heure actuelle. Du côté des anciens de la maison comme Serge Betsen, invité de l’émission radiophonique Rugby & Cie ce mercredi soir, on semble favorable à un rapprochement pour sauver le rugby dans le Pays basque : « Je serai le premier ravi de voir que le rugby va vivre au Pays basque. La survie du rugby basque passe par une équipe unique. Une fusion va être difficile, mais pour rester dans l'élite et porter nos valeurs, il faut pérenniser les structures pour espérer revoir des matchs de très haut niveau au Pays basque. » Selon Laurent Zègre via Sud-Ouest, les joueurs « ne se prêteront à aucun test tant qu'ils n'auront pas plus de précisions sur ce projet d'union. » A l'heure actuelle, rien n'est fait comme l'expliquent les maires de Bayonne et Biarritz via Rugbyrama : « Rien n’est ficelé dans cette affaire. Rien n’a été publié ». Seule certitude, le BO est plus que jamais en proie à de sérieuses difficultés financières malgré les aides municipales pour équilibrer les comptes et éviter une rétrogradation en Fédérale 1.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Tiens je n'avais pas lu l'interview de Neys sur rugbyrama. Il ne dit pas autre chose que moi, et il est bien mieux placé pour émettre un avis, en tant qu"actionnaire du club.
En effet Sapiac, ces messieurs présidents pensent plus à eux qu'à ce qu'ils représentent.

C'est sûr tu connais le tissu économique de ta région bien mieux que moi
...
par ailleurs il est écrit à plusieurs endroits que kampf et afflelou ont mis dans la balance cette fameuse fusion Ou nouvelle entité
donc attirer de si gros sponsors n'est peut-être pas si utopique

On est tous conscient que dans ce cas 1+ 1 ne fera certainement pas 2 mais plutôt 1.5
mais ce sera plus facile à justifier au niveau des collectivites
Honnêtement quand on voit ce que fait Bayonne avec ses moyens, on se dit que les dirigeants et politiques feraient bien d'arrêter de se la mesurer...
car pendant qu'ils se chatouillent la nouille tu as les oyonaxiens qui baisent à couilles rabattues toutes les petites qui passent

Bref le budget est une chose ..mais pas que
vous le montrez tous les ans parce qui si vous n'êtes pas des "riches" vous êtes loin d'être à plaindre
C'est aussi la volonté des hommes
ça me fait penser à Béziers où c'est seulement les égos qui coule le club alors qu'ils ont l'un des plus beau stade du rugby hexagonal

Il y aurait tellement mieux à faire



Sapiac, je comprends tes arguments (comme souvent). MAIS, même la réalité économique ne se résoud pas forcément par la fusion: on a quoi? 2 clubs aux budgets de 13 et 16 millions, avec une perte d'exploitation de 2 et 1 millions (en 2013), jusqu'ici compensés par 2 mécènes. Il ne faut pas rêver, le budget réel est aux alentours de 13M, et il faudrait 20M pour que le club soit compétitif économiquement et sportivement. Je ne vois pas pourquoi des investisseurs importants apporteraient 8M à un club unique là où ils ne le font pas aujourd'hui, ne serait-ce qu'à Biarritz qui est une ville qui a une notoriété. J'aimerais beaucoup y croire, mais j'ai du mal, et ce n'est pas seulement une question de romantisme passéiste.

salut chicobay
si l'histoire est digérée et j'espere surtout que la lecon a été retenue
quant à bareges elle s'est fait taper dessus un peu trop facilement alors que l'histoire est bien plus compliquée que ça...
et honnetement cette année là, je ne suis pas sûr qu'il n'y ait pas eu une en "entente" tacite" entre bayonnais et montalbanais pour nous "laisser" gagner sinon c'était direct fédérale 3
bref le sujet n'est pas là
et j'entends parfaitement l'enervement des bayonnais concernant les dirigeants et leur fonctionnement comme nous avions été ecoeurés à l'époque

je dis simplement qu'il y a une réalité économique, que si vous ne vous maintenez pas sur le pré vous risquez comme nous la f1 directe,... donc reste à savoir ce que vous vous voulez
parce que d'après ce que je comprends la cas du BO est déjà réglé

c'est pas tout de dire on s'en fout !!! crois bien que quand tu y es en fédérale c'est beaucoup moins drole, alors oui le niveau amateur est plus que respectable mais quand tu as connu l'europe tu t'y emmerdes
en plus tu deviens le gros que certains petits veulent crever, se traduisant parfois par de bons traquenards à l'ancienne, au niveau de l'arbitrage c'est la roulette russe
bref!!!!
que les anciens aient envie de perpétuer la tradition c'est une chose, mais pour creer l'engouement chez la jeunesse, il y a beaucoup mieux

je reste persuadé que meme si le début est un peu "bancal" le jour où une "équipe" basque recevra le stade toulousain ou clermont ou Toulon et ses stars, le public ira au stade, peut etre que les vieux boycotteront mais les jeunes suivront
il faut aussi avoir une une vision sur le long terme et là j'ai vraiment l'impression que certains ont une vision sur le long terme 50 ans en arrière
il y aurait 30 ou 50 km entre les 2 clubs je comprendrais... mais là franchement vous pourriez mutualiser pour avoir un vrai beau stade

votre réticence par rapport aux dirigeants par contre est bien légitime...
et c'est sûr qu'une "fusion" avec ces types pourrait vite tourner au fiasco,
maintenant d'après ce qu'il se dit, il y a quand même le feu au lac et il faut sauver ce qui peut l'etre

@Sapiac: on sent un peu que l'histoire avec Montauban n'est pas complètement digérée. Mais là faut t'adresser à Mme Barèges. Ce que les supporters bayonnais n'apprécient pas (les biarrots on ne les entend pas, bizarre), c'est cette impression étrange d'un truc qui leur rentre par derrière sans savoir les intentions de ceux qui poussent. Mérin et quelques autres ont cassé la tirelire pour racheter les parts d'Afflelou, et Blanco, qui n'a jamais mis un rond nulle part, s'est dit: "tiens, il y a un coup à faire". D'autant plus que l'odeur de la Fédérale 1 lui caresse doucement les narines, et que ce ne serait pas bon pour ses ambitions nationales. Au final, que serait la nouvelle entité? Plus ou moins une absorbtion d'un club exsangue par un club pas beaucoup mieux financièrement: il ne faut pas rêver, l'essentiel des effectifs viendrait de Bayonne. Et le tout sans aucune assurance de rester en top14, l'année prochaine ou les suivantes. Mais Blanco serait dirigeant d'un club pro, et ça ca compte (pour lui). Bref, je ne vois pas pourquoi ce qui ne serait pas un problème pour Brive ou La Rochelle devrait être l'urgence absolue pour l'Aviron, en terme de budget. Et tant pis si c'est en proD2, d'autres y sont passés.

Respectez-vous un peu les gars. Entre l'un qui t'explique qu'on est des "loosers" parce qu'on joue le maintien (au passage, pas besoin de deux "o" sauf pour accentuer ton aigreur) et l'autre qui te dit que les supporters ne comptent pour rien, ils doivent être bien jobards vos clubs à vous !

Ce sont les hommes qui font un club et pas le contraire. Quand je parle des hommes, je parle des joueurs, pas des supporters. Les dirigeants et la Fédération doivent juger de l'opportunité de cette fusion, se concerter avec les joueurs, faire un bilan économique réaliste, ensuite comme dirait l'autre : Qui m'aime me suive !!!

pffff
les supporters les supporters....
a ment donné on est dans le monde pro
les supporters ne veulent pas de la fusion mais veulent ils voir leur équipe evoluer en federale???????
le BO est dans le rouge et l'aviron n'est pas mieux puisque afflelou ne donnera pas la lettre de garantie

ce qui est grave c'est que depuis toujours ces clubs sont sous perfusion, et magie Kampf ou Afflelou mettent la main à la poche.... trop bons trop cons sans avoir eux mêmes leur mot à dire
au moins au racing lorenzetti c'est son pognon, savare pareil

bref le choix ce n'est pas fusion ou pas
le choix c'est veulent ils du rugby basque représenté au plus haut niveau?
si oui quels sont les moyens pour y parvenir?
si ce n'est pas un souhait alors pour le BO c'est acté et bayonne pourrait bien aller en f1 si ils ne se maintiennent pas sur le pré

De ce que je comprends des posts de nos amis basques, la fusion ne se ferait pas pour de bonnes raisons. C'est à dire qu'elle se ferait plutôt pour masquer les gestions financière désastreuses de l'AB et du BO plutôt que dans un souci réel de préserver le "rugby basque".
Après, quand on regarde le rugby pro aujourd'hui, qui peut réelement parler d'identité ne serait-ce que régionale dans les clubs de top14 ? Les contrats de la plupart des joueurs sont de 2 ans renouvelable et souvent, ils ne sont pas originaires du club dans lequel ils jouent, on ne peut pas dire que ces équipes recrutent en local... c'est d'ailleurs tout le problème de ne pas voir nos "jeunes" pouvoir se faire les dents en top 14 et c'est ce qui à mon avis nous promet des jours sombres pour le XV de France... mais c'est une autre histoire. Donc fonctionner en mode provinces pourrait peut-être s'envisager, c'est le cas en Irlande, en Nouvelle Zélande etc... ça serait une révolution en France difficile à accepter pour les nostalgiques du rugby de clochers, mais à mon avis, c'est l'avenir du rugby pro.

La fusion ne se fera pas car les supporteurs et dirigeants ne sont pas capables d'évoluer en ce sens.
Les investisseurs (mécènes) vont bientôt en avoir marre de filer leur pognon à ces loosers qui jouent le bas du tableau chaque année et qui présentent des déficits que ces mêmes mécènes doivent combler.
La fusion pour une province basque est la seule solution qui pourra éviter à ces 2 clubs de se retrouver très bientôt en fédérale 1 voire pire et qui leur permettrait de jouer le haut du tableau en Top14..
Mais le aficionados préfèrent jouer à leur guéguerre ancestrale. Navrant

Avec la montée de Pau et l'effectif qu'ils se construisent, cela ne m'étonnerait pas que les investisseurs se tournent vers eux plutôt que vers deux équipes basques séparées. Je ne vois que l'assemblage d'une province basque pour les sauver, attirer les investisseurs, se construire un réservoir de joueurs avec les deux équipes séparées aux niveaux inférieurs, qui se concurrencent pour accéder à une même équipe pro compétitive.
Mais c'est sûr qu'il faut se mettre à la place des supporters, cela ne doit pas être facile. Mais je pense que là c'est survivre ensemble ou mourir séparés. Je ne suis pas loin de penser qu'il en est de même pour Dax et Mont-de-Marsan.

et si cette histoire de fusion n'était qu'une subtile ruse des dirigeants des 2 clubs pour enlever la pression des épaules des joueurs des 2 clubs avant les phases finales... mystère

  • cahues
    121688 points
  • il y a 5 ans

Les supporters Palois répetent tous les jours "Beth Ceu de Pau" au cas ou la Pena Baiona ne retentirai plus a Jean Dauger.En attendant la suite du feuilleton bien entendu...

Nos Socios sont un peu dépassés par les événements et par la base qui se montre beaucoup plus vindicative qu'eux. Encore une fois, plus rien n'est possible avec les deux présidents actuels qui nous ont trahis et pris pour des jambons.

Si les comptes sont dans le rouge, que Mérin demande une souscription : nous contribuerons. Nous n'avons pas l'appui d'un Bayrou pour récupérer 4 millions d'euros du Conseil Général, mais on se débrouillera entre supporters.

Avoir tout voulu faire dans notre dos, sans jamais informer le public sur l'état des comptes, est une pratique déplorable. On ne peut pas appeler les supporters à être raisonnable en abandonnant leur club, et en même temps tout leur cacher. Donc, que Mérin et Blanco se comportent en hommes, soient transparents sur les comptes et les accords passés, et démissionnent.

  • Txema
  • il y a 5 ans

@ Indy

Le projet serait de fusionner uniquement la structure professionnelle, mais je suppose que cela contient les Espoirs.
En-dessous, Cadets, Juniors, chacun garderait son equipe, les meilleurs joueurs accedant plus tard a l'effectif de la "franchise"

  • Txema
  • il y a 5 ans

Cote Bayonne, on dit a qui veut l'entendre que le BO est ruine et les force a la fusion. Ils oublient toutefois que chaque anne c'est une lettre de garantie de Afflelou qui les sauvait devant la DNACG. Afflelou n'etant plus la, ils n'ont plus de couverture et sont tout autant dans la me*** que leurs voisins.

En admettant que Bayonne ne soit pas relegue sportivement cette anne, ils le seront financierement. Biarritz, pourtant fort du 2e budget de ProD2 est condamne a la Federale apres l'audience si Kampf n'eponge pas les dettes comme chaque annee.

Il se dit en coulisses que la DNACG a anticipe le coup et a propose une alternative pour sauver la tete des deux clubs: une fusion..

Est-ce que la fusion réglera les problèmes de gestion ?
Avant d'aller plus loin, il faudrait identifier les vrais problèmes des deux clubs basques. Et je ne parle pas des faibles dividendes versées aux actionnaires...

Quand on entend déjà les manigances en coulisse pour la future présidence, ça me paraît compromis. Je souhaite bon courage aux supporters, en espérant que les actuels et anciens joueurs vous soutiennent pour sauver le rugby basque.

15h51 site rygbyrama: "les joueurs de biarritz payès en 2 fois" ceci explique cela plus de mistere le BO coule a pic!!!

Même si l'identité ne sera plus la même, la fusion est nécessaire pour garder une entité basque dans le rugby professionnel, surtout s'il y a à peine 5 km d'ecart, sinon ce sera une longue et lente descente aux enfers, comme nous l'ont montré ces pauvres dacquois

@ cqstres ol
pour etre plus exact tu devrais dire proposer plutot
comme si le Castres Ol s alliait avec Albi !

  • indy
    23083 points
  • il y a 5 ans

Une fusion des entités pros est envisageable voire inéluctable mais un club ce n'est pas que cela !
Il y a aussi 2 équipes Reichel-Espoirs, 2 équipes Crabos 4 équipes cadets Gaudemen et Alamercery etc.... que vont devenir la moitié de ces effectifs de haut niveau dans leur catégorie ?

La comm est efficace, on parle de "sauver" un club, sauf que l'équivalent de l'autre club coule donc entre l'effectif sportif + les coachs ça nous laisse une cinquantaine de personnes sur le carreau au moment ou la plupart des recrutements sont bouclés, au niveau des personnels administratifs j'avoue mon ignorance mais je pense qu'on peut rajouter une vingtaine de personnes minimum et ça c'est le scénario positif dans le cas ou l'aviron se maintiendrait et que les clubs fusionnés jouent le top 14 l'an prochain.

J'espère juste que ça permettra d'amener un débat sur les mécènes du rugby comme afflelou, altrad, kampf, lorenzetti ou martinet à l'époque pour le CSBJ qui injectent des millions artificiellement pour faire tourner le club jusqu'au jour ou ils arrêtent et que ça devient le bordel parceque de ce qui se dit si affelou avait garanti le budget comme les autres années, personne ne parlerait de fusion.

  • Pianto
    36155 points
  • il y a 5 ans

Les clubs, par l'intermédiaire de leurs comités directeurs et donc des présidents ont-ils besoin de l'aval des supporters pour agir ?

Evidemment que non. Ils savent que les gens sont contres, ils savent aussi que dans 10 ans ce sera de l'histoire ancienne.

En Angleterre, le club de foot de Manchester United a été racheté par un consortium américain parce que le club est très rentable. Le président n'est pas un passionné mais un homme d'affaire, qui gagne de l'argent avec ce club. Il vend des joueurs si une belle offre arrive pour la rentabilité des investissements. Des supporters ont trouvé ça scandaleux et ont fondé un autre club, le FC United qui reprend les couleurs originales de Manchester United (vert et jaune). Ils jouent en 12 ème division et ont de nombreux supporters, il y a eu des matchs de Manchester où une majorité des gens dans le stade avaient des écharpes aux couleurs du FC United en signe de protestation.

Mais au final, le stade plein c'est celui des rouges de Manchester United, des supporters historiques ont quitté le navire mais d'autres les ont remplacés. Une part de l'identité du club a disparu mais les titres sont toujours là, la ferveur aussi.

Le chien aboie quand la caravane passe (sur les pattes du chien).

Je pense donc qu'au final ça se fera, que les biarrots et les bayonnais seront très fâchés mais que le stade de la province basque sera plein pour les grands matchs et que dès que des résultats seront au rendez-vous, le public suivra.

  • sha1966
    55131 points
  • il y a 5 ans

je les comprends mais la fusion est la seule solution viable pour 2 cubs pro à 5km l'un de l'autres et dans un bassin moyen de populations sinon c la pro d2 dans le meilleurs des cas

  • CASTRES OLYMPIQUE
  • il y a 5 ans

c'est dommage peut etre que l'on assistera plus au derby basque , et si le co s'allier avec le stade toulousain je pense que cela va donner d'autres idée a d'autres club , et on aura un championnat de province!! affaire à suivre

Derniers articles

News
News
Transferts
News
News
Transferts
News
News
News
News
News