Ecrit par vous !
VIDÉO. Comment les All Blacks ont réalisé le plus gros hold-up de l'année face aux Boks
Rugby Championship. Les Springboks n'ont pas réussi à résister aux All Blacks.
Retour sur l'incroyable victoire des All Blacks sur l'Afrique du Sud au bout du suspense ce samedi dans le cadre du Rugby Championship.

En fait, c’est comme si les Springboks l’avaient gagné cette rencontre. Et quelle partie ! L’homme du match est d’ailleurs Malcolm Marx, récompensant une nouvelle fois le talonneur, énorme tout au long de ce tournoi. Leur capitaine, Siya Kolisi, lui aussi été exemplaire à Pretoria, le dit lui-même : les Sud-afs' ont donné la victoire à leurs adversaires du jour dans les 10 dernières minutes de la partie, malheureusement. Retour sur cette opposition.

30-13 jusqu’à la 60e. Les Boks réalisaient jusque-là un match presque trop parfait. 70 % de possession en première mi-temps, 115 courses, 25 défenseurs battus. L’Afrique du Sud a impressionné la planète rugby de par sa domination, dans quasiment tous les secteurs de jeu. En touche, en mêlée, ballon en main, les joueurs de Rassie Erasmus ont montré un tout autre visage que celui de cette équipe si défensive des semaines passées, lors des victoires contre ces mêmes Néo-Zélandais et autres Australiens.
VIDEO. Rugby Championship - Les Springboks mangent du Kangourou, appétissant animal

Les All Blacks, méconnaissables, multipliaient les erreurs, à l’image de ce hors-jeu du capitaine Kieran Read, mis sous pression dans un Loftus Versfeld plein et conquis. Cependant, les Kiwis ont su prendre les coups, baisser la tête quand il le fallait et saisir les opportunités lorsqu’elles se présentaient à eux. 6-6 à la mi-temps. Le score en dit long sur leur capacité à résister aux assauts des locaux déchainés, mais parfois imprécis, comme cette passe au cameraman de Faf De Klerk (50e), à un moment crucial de la partie. Cependant, certaines satisfactions sud-africaines ne sont pas à négliger, à l’image de leurs différentes offensives tout au long du match.

Des arrières conquérants : Kriel, De Allende… et Kolbe

Tous trois ont marqué cet après-midi. Aphiwe Dyantyi a été excellent. Willie Le Roux également, pour sa 50ème cap, en orientant le jeu à plusieurs reprises par de lumineux coups de pied. Et que dire de Pollard ! Nous vous en parlions avant-match, et le demi d’ouverture n’a pas déçu : 6/6 au pied, débutant par une pénalité à la 4e à plus de 50m. Ce dernier a vraiment pesé sur la partie et a de toute évidence marqué des points essentiels à titre personnel, et l’Afrique du Sud peut désormais compter sur un 10 digne de ce nom à un an de la Coupe du monde. Il fait, notamment grâce à ce match, l’unanimité.Rugby Championship - Les Springboks peuvent-ils doubler la mise face aux All Blacks ?

L’action du match

Willie Le Roux, forcé de sortir pour soins à la 65e, donne l’opportunité au petit nouveau, en ébullition sur son banc depuis des semaines, Damian Willemse. Et quelle rentrée ! Le nouveau prodige du rugby sud-africain sublime le match par une action de génie : interception sur chandelle, goose-step sur son premier vis-à-vis, résiste au plaquage du deuxième défenseur pour enfin donner à Franco Mostert….d’une chisté une main. Excusez-le. Pas peur le type, contre les champions du monde.

Quel dommage, cette défaite diront les supporters locaux. Mais quelle satisfaction par la même occasion de voir que la Nouvelle-Zélande peut être privée de ballons, dominée et possiblement vaincue de nouveau, si on ne lui offre pas le match. Les Springboks eux, ont véritablement retrouvé une âme grâce à ce tournoi dans lequel ils sont notamment venus à bout de cette équipe légendaire à Wellington. Ils perdent aujourd’hui de peu mais donneront sans aucun doute du fil à retordre au XV de France, dans un peu plus d’un mois à Paris.
Crédit vidéo : All Blacks

Merci à Manfred Levesque pour cet article ! Vous pouvez vous aussi nous soumettre des textes, pour ce faire, contactez-nous !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Pianto
    54702 points
  • il y a 5 ans

depuis quand c'est un hold up de voir les blacks marquer trois essais en 20 minutes ?
Sur les 80 minutes de match, ils ont marqué deux points de plus que leur adversaire et leur ont planté 4 essais contre 3 encaissés.

Un hold up c'est un match où tu as tout pour perdre et que tu emportes sur un coup du sort, une interception, une erreur grossière, etc.

ça c'est un match à 6-6 à la mitemps puis 20 minutes pour les boks et 20 minutes pour les blacks. Au final le score est serré avec l'avantage à l'équipe qui finit le plus fort.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
News