VIDEO. Champions Cup. L'année de Northampton et son équipe en quelques mots
Champions Cup. Northampton en quelques mots.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Northampton est sans doute l'adversaire dont doivent le plus se méfier les clubs français à commencer par son prochain adversaire en Champions Cup, Clermont.
Si les Saracens peuvent apparaître comme l'adversaire anglais le plus féroce, notamment pour le Racing-Métro, compte tenu de leur statut de vice-champion d'Europe, il ne faut pas oublier qu'ils sont aussi vice-champion d'Angleterre suite à leur revers face aux Saints. De fait, Northampton, également sacré en 2014 dans l'Aviva Premiership, est sans doute l'adversaire dont doivent le plus se méfier les clubs français à commencer par son prochain adversaire en Champions Cup, Clermont.

Cette année :

Les Saints sont irrésistibles dans le championnat anglais qu'ils dominent avec 10 longueurs d'avance sur les Sarries. Cependant, ils ne sont pas si à l'aise à l'extérieur puisque deux de leurs trois revers ont été concédés hors de leurs terres. S'ils règnent généralement à domicile (une seule défaite en championnat), ils doivent certainement encore avoir en tête la correction reçue le 14 janvier lors de la réception du Racing-Métro (8-32). Le club francilien est d'ailleurs le seul adversaire a les avoir battu en Champions Cup, qui plus est deux fois puisque le match aller à Colombes avait été favorable aux Franciliens (20-11). Malgré tout, les déplacements en France réussissent généralement aux Saints avec 14 succès sur 30 matchs joués dans l'Hexagone.

Crédit vidéo : AllSportsNews

L'annnée dernière :

Malgré une campagne européenne plutôt solide, Northampton n'a donc pas terminé à la première place de sa poule et s'est qualifié en tant que meilleur deuxième. C'est également à cette place que les Saints avaient terminé l'an passé, derrière le Leinster, malgré quatre victoires au compteur. Reversés dans les phases finales du Challenge Européen, ils avaient disposé de Sale (14-28) en quart de finale puis des Harlequins au tour suivant (18-10) avant de s'adjuger le titre aux dépens de Bath (16-30). Une victoire qu'ils doivent au pied de Myler (6 pénalités) et à deux essais tardifs. Ils disposent cependant de joueurs de talent qui peuvent faire la différence ce samedi à Marcel Michelin.

Les joueurs clés :

Si le Gallois George North est forfait pour cette rencontre, et qui plus est au repos pour un mois après de nombreux K-O, le clubs anglais n'est pas dépourvu d'armes offensives et défensives. Outre l'artilleur Steve Myler, qui se fera un plaisir de sanctionner les erreurs clermontoises, le découpeur d'ouvreurs Courtney Lawes sera là pour mettre la pression sur la charnière à l'instar de Calum Clark, meilleur plaqueur de la Champions Cup (78). Alors que le troisième ligne américain Samu Manoa, aligné un cran devant samedi, aura pour rôle de mettre son équipe dans l'avancée. Un joueur dont l'ASM doit particulièrement se méfier.

Au même titre que Ken Pisi, très en vue lors de la phase de poules avec 449 mètres parcourus ballon en main. Son frère George, présent au centre aux côtés de l'international Luther Burrell, va également donner du fil à retordre à la défense des Jaunards. Une attaque rodée qui a déjà inscrit 25 essais dans cette campagne européenne 2014-2015.

Crédit vidéo : llanelli14

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

un bon gros viol oui 😊 même avec un arbitrage étonnant, et le carton jaune sur bonnaire alors que l'arbitre lui dit de jouer le ballon, et le rouge "oublié" contre le pillard anglais, les clermontois ont démonté les rosbifs....

Comme quoi, on a une mauvaise équipe nationale, mais on a de loin le meilleur championnat d'europe....

  • mimi12
    76990 points
  • il y a 5 ans

les jaunes et bleus vont les défoncer!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

belle équipe anglaise très dense devant avec des flèches derrière
même si j'aime pas le jeu de north trop perso à mon goût!

Derniers articles

News
Sponsorisé News
News
News
News
News
News
News
News
News
News