VIDEO. Challenge Cup. Le jeune Yohan Domenech donne la victoire à l'USO pour son premier match européen
Challenge Cup. Yohan Domenech donne la victoire à l’USO.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Oyonnax n’a pas eu la vie facile chez les Italiens de Zebre et doit sa victoire (24-33) à son jeune demi de mêlée Yohan Domenech (21 ans).
Oyonnax n’a pas eu la vie facile chez les Italiens de Zebre et eoit sa victoire (24-33) à son jeune demi de mêlée Yohan Domenech (21 ans) sur une pénalité rapidement jouée à quelques mètres de l’en-but à moins de dix minutes de la sirène. Une première réussie en Challenge Cup pour l’ancien joueur de Narbonne et pour l’USO malgré une première mi-temps à l’avantage des locaux. Lesquels ont pris le score par l’intermédiaire de leur ouvreur Edoardo Padovani (8e, 13e, 19e), puis du pilier Andrea Manici (33e) sur un très beau mouvement au large. Si entre-temps Regis Lespinas a réduit la marque sur pénalité, le faible rendement en conquête (trois mêlées perdues, deux ballons perdus en touche) et les 13 turnovers concédés n’ont pas permis aux Oyonnaxiens de développer leur jeu. C’est finalement sur une première pénalité rapidement jouée par Fabien Cibray que l’USO est recollé au score avec l’inusable Silvere Tian à conclusion (14-13 puis 17-16).

Au contact, les visiteurs n’ont alors pas laissé leurs adversaires prendre à nouveau le large, et ce, en dépit du bel essai de l’arrière David Odiete à l’heure de jeu. En effet, cinq minutes plus tard, le troisième ligne Christophe Andre s’est écroulé dans l’en-but après un ballon porté bien négocié. Lespinas ayant fait le job face aux perches, Oyonnax était à ce moment-là derrière au tableau d’affichage (24-23) mais devant en termes d’occupation et de possession. Le club Haut-Bugiste a donc continué de mettre son adversaire sous pression jusqu’à le pousser à la faute au plus mauvais moment ainsi qu’au plus mauvais endroit. Une aubaine pour un Domenech, en mode filou, qui a pris la défense italienne de vitesse pour donner la victoire aux siens.

Le XV de départ d'Oyonnax :

Smit,
Tian, Bousses, Luatua, Donguy
Lespinas, Cibray
Andre, Wannenburg, Bernad
Fabbri, Nemecek (cap)
Guillamon, Ngauamo, Tichit

Les remplaçants : Jullien, Clerc, Baiocco, Sobela, Domenech, Aguillon, Paea, Ursache

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Commentaire !

courage à oyo, la dernière équipe française a avoir des chances en challenge européen avec bordeaux...

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Sponsorisé News
Vidéos
News