VIDEO. Challenge Cup. La défense de La Rochelle aux abonnés absents face à Exeter
Challenge Cup. La Rochelle aux abonnés absents face à Exeter.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Ce samedi La Rochelle se déplace sur la pelouse du Racing-Métro en Top 14. Punis défensivement par Exeter en Challenge Cup, les Rochelais doivent se ressaisir.
Ce samedi La Rochelle se déplace sur la pelouse du Racing-Métro dans le cadre de la 13e journée du Top 14. Un match difficile pour les Rochelais, avant-derniers du classement face à une formation qui elle truste les premières places du classement. Une victoire n'est cependant pas impossible. Début novembre, l'USO a en effet réussi à s'imposer à Colombes (17-21) grâce à la botte de Benjamin Urdapilleta. Preuve que les Franciliens, indisciplinés ce jour-là, sont prenables. Néanmoins, il va falloir que le promu règle lui-aussi l'un de ses principaux problèmes, la défense. Avec 351 points encaissés depuis le début de la saison, l'ASR pointe également à l'avant-dernière place du classement des meilleures défenses, juste devant le FCG. Mais Grenoble a la particularité de marquer beaucoup de points, d'où son 5e rang au général.

Malheureusement pour La Rochelle, les échéances européennes n'ont pas permis de retrouver de la confiance à ce niveau-là. Opposés aux Anglais d'Exeter, les hommes de Patrice Collazo ont subi deux lourdes défaites en l'espace d'une semaine, avec un 36 à 10 à la maison, puis un 41-17 à l'extérieur, pour un total de 10 essais encaissés contre seulement trois d'inscrits. Ce samedi sur la pelouse Sandy Park Stadium, les faiblesses défensives des visiteurs ont d'ailleurs été rapidement mises en lumière par l'essai du troisième ligne Kai Horstmann après seulement 40 secondes de jeu. Cinq minutes plus tard, le talonneur Greg Bateman a enfoncé le clou à l'aide d'un ballon porté parfaitement négocié. Avant la demi-heure de jeu, les Anglais avaient déjà passé la ligne de craie adverse à trois reprises suite à la balade de Fetu'u Vainikolo dans les lignes rochelaises. Un essai de pénalité plus tard, La Rochelle comptait 24 points de retard à la pause (27-3).

Le second acte a repris de la même manière malgré une volonté des Rochelais d'investir le camp adverse. Mais trois minutes après la reprise, l'ailier Tom James a feinté la ligne d'avants située en face de lui pour planter un cinquième essai à l'ASR (34-3). Un rideau défensif quelque peu amorphe qui se fera prendre vingt minutes plus tard, et pratiquement au même endroit, par l'accélération du centre Adam Hughes. Punie défensivement, La Rochelle a trouvé quelques ressources pour marquer deux essais, dont un très beau par Julien Berger à la 51e suite à un mouvement d'envergure en bord de touche. Mais le mal était déjà fait.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Quand les mecs n'ont pas envie de s'y filer ça se voit de suite!

Derniers articles

Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos