VIDEO. 6 nations. Le Pays de Galles atomise l'Italie avec un triplé de North et un essai de 100m
6 nations. Le Pays de Galles atomise l'Italie grâce à George North.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Retour en vidéo sur la raclée infligée par le Pays de Galles à l'Italie avec le triplé de George North et le sublime essai de 100m conclus par Scott Williams.
Il arrive souvent que dans le cas de rencontres décisives, l'enjeu prenne le pas sur le jeu. Or, la faible différence de points entre l'Angleterre, l'Irlande et le Pays de Galles à l'orée de la 5e et dernière journée du Tournoi des 6 nations a totalement chamboulé l'ordre établi. Pour l'emporter, ces trois nations devaient en effet inscrire le plus de points possible. À ce petit jeu, ce sont les Irlandais qui ont le mieux géré en punissant l'Écosse sans encaisser trop d'essais. À l'inverse, les Anglais ont scoré mais laissé les Français entrer à cinq reprises en terre promise. Quant aux Gallois, ils sont tombés sur des Italiens accrocheurs (MT, 13-14), comme souvent, et il a fallu attendre la deuxième mi-temps pour les voir prendre le dessus. Et ils n'ont pas fait les choses à moitié.

Il faut dire qu'ils possédaient le goal average le moins avantageux des trois équipes en lice pour la victoire finale. Aussi, dès la reprise, les hommes de Warren Gatland ont pris les choses en main en écœurant les Transalpins en l'espace de 10 minutes avant de les crucifier sur une réalisation de 100 mètres conclue par Scott Williams après un beau travail de Jonathan Davies. C'est un autre Williams, Liam en l'occurrence qui a sonné la charge dès la reprise sur une pénalité rapidement jouée par Webb. Prise de vitesse, la Squadra l'a également été quelques instants plus tard lorsque le cuir a été amené en bout de ligne pour George North.

Plutôt timide dans ce Tournoi, l'ailier s'est offert un triplé en bénéficiant ensuite de la vista de Liam Williams, auteur d'une bonne seconde mi-temps, puis en marchant sur la défense pour un essai solitaire. C'est également en bousculant ces adversaires que Rhys Webb est entré à dame à un quart d'heure de la sirène. Un festival offensif pour un score final de 61 à 20 à retrouver dans ce résumé.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Belle essai!!!!

  • AKA
    51195 points
  • il y a 5 ans

le problème c' est que quand tu est dominé tu fait des fautes et quand arrive le carton jaune c' est là que tu "mange chaud" en plus Parisse a manqué pour remettre les siens dans "l' axe" aux plus mauvais moments!

Plusieurs précisions. La première est que je ne contredis pas que la hausse du niveau de jeu gallois est responsable du détachement au score de ces derniers. On est d'accord là dessus. L'Italie s'est retrouvée présente vitesse au début de la deuxième période.

Mais ça ne m'empêche pas de trouver que la balance arbitrale était un peu déséquilibrée et que cela a facilité le fait que l'Italie a lâché le match.

Donc je ne mets pas tout sur la trogne de l'arbitre,de toute façon il a raison. Mais je sais que sur le terrain,quand tu es dans un temps faible et qu'en plus ça siffle d'un côté plus que l'autre (à tort ou à raison), et ben t'as quand même l'impression que le sort s'acharne et que ça ne passera pas.

Et autant sur le pré je ferme ma gueule en toute circonstance autant dans les tribunes ou derrière ma télé, je peux me permettre de me questionner. Après tu trouves ça border, m'en tamponne un peu, je trouve pas mon raisonnement aberrant ni mes constatations réellement abusées de ce que j'ai pu voir. Je

  • AKA
    51195 points
  • il y a 5 ans

t as bien fait de préciser car on vois que tes origines t amènent à être de mauvaise foi car devant un score pareil accuser l' arbitre c' est très "border line" . Mais l' EDF aussi a pris un essai de 100m

Alors, je préviens de suite, je suis à moitié partial du fait de mes origines ritales ! Mais putain, qu'est ce que j'ai eu l'impression que l'Italie s'est fait piner par l'arbitre.

Le jaune de Masi pour plaquage du joueur sans ballon, je ne le vois à aucun moment. Le type se fait foncer dessus. Pareil, des fautes sifflées d'un côté et pas de l'autre.

Alors les ritals ont fermé leur gueule. Les gallois ont accélérer en deuxième. Et forcément, quand t'as et l'adversaire qui te pine et le sentiment que l'arbitre est contre toi, tu lâches plus facilement le match.

C'est con, parce que bordel, la première mi-temps, les Italiens étaient sacrément bien en place.

Mention spéciale aussi à la percée de Vunisa. Elle m'a bien fait bander, même si derrière, ça a pas trop suivi...

C'etait un tres beau match , les gallois ont sortit un gros match dommage pour les italiens qui ont donné l'impression de lacher l'affaire a la deuxieme periode.

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News
News