VIDEO. 6 Nations - Ecosse : Stuart Hogg laisse sur place la défense du Pays de Galles
6 Nations : Ecosse : Stuart Hogg met les cannes face au Pays de Galles.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
L'arrière du XV d'Ecosse a encore frappé face aux Gallois en laissant parler ses cannes. Retrouvez l'essai et le résumé du match en vidéo.
Stuart Hogg est une machine, sûrement le joueur le plus dangereux du XV d’Écosse depuis plusieurs saisons. International à 19 ans, il inscrit son premier essai lors de sa 2e sélection face au XV de France. Un an plus tard, à l'été 2013, il sera l'un des rares Écossais à être retenu pour la tournée des Lions en Australie. Talent précoce, donc, mais surtout talent tout court. Capable de jouer à l'ouverture, c'est à l'arrière qu'il brille avec Glasgow et l'équipe nationale, comme la semaine dernière face aux Bleus. Ce week-end, c'est le Pays de Galles qui n'a pas été capable de l'arrêter lors de la 2e journée du Tournoi des 6 Nations.

Hogg n'est pas qu'un joueur de skills. S'il est capable d'enrhumer les défenseurs sur un crochet, sa pointe de vitesse n'est pas mal non plus. Après dix minutes de jeu, les Diables Rouges mènent 0-3 grâce à une pénalité de Leigh Halfpenny et continuent d'envoyer du jeu dans le camp des hommes de Vern Cotter mais un très bon plaquage de Dunbar sur Cuthbert va changer la donne. Dans le ruck, Russell récupère le cuir et transmet tout de suite extérieur pour Gray. Lequel sait ce qu'il lui reste à faire : passer à Hogg, et lui laisser faire le travail. On ne reverra plus le n°15 qui dépose Richard Hibbard et Rhys Webb.

Malheureusement, cette superbe réalisation en contre ne suffira pas dans un match marqué par deux cartons jaunes et deux essais refusés de chaque côté. En fin de première période, Rhys Webb bénéficiera d'un superbe rush de Liam Williams avant que Jonathan Davies n'inscrive un essai à son tour dans le second acte. La fin de partie sera marquée par un essai écossais, qui restera vain, la faute à une échauffourée dans l'en-but qui fera perdre de précieuses secondes au chronomètre. Résultat ? La sirène retentit après la transformation de Russell et le renvoi ne sera même pas effectué.

Découvrez le résumé vidéo de la rencontre avec l'essai de Stuart Hogg :

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • ced
    100447 points
  • il y a 5 ans

ok Hogg est très fort mais il se fait enrhumé sur une feinte de passe à 2 à l'heure sur l'essai Gallois.
comme beaucoup, marqué c'est bien, défendre aussi.

La compétition pour le maillot 15 des Lions Brittaniques va être serrée dans deux ans. Chacun des arrières est indéboulonnable dans sa propre équipe: Kearney en Irlande spécialiste des ballons hauts; Halfpenny au Pays de Galles pour son pied de buteur et son implication dans le jeu; Hogg en Ecosse pour sa vitesse et son sens du jeu; Brown en Angleterre pour sa rage de vaincre.

Pour l'élégance, je prendrais Hogg. Mais Kearney doit rassurer une équipe aussi je pense.

quelle élégance dans le jeu !
Bravo

  • mimi12
    81511 points
  • il y a 5 ans

le futur Lomu?

Brian O'Driscoll, 35 ans, 141 capes - dont 140 titularisations. Stuart Hogg, 22 ans, 29 capes - dont 28 titularisations. A eux deux, ils n'ont ciré le banc que deux fois.

@Kadova : C'est possible pour Fickou, le problème c'est que lors de ses rares sélections il est rentré à la 75è, et qu'il a depuis disparu des écrans radar comme d'autres jeunes avant lui (Plisson...).

C'est tout le problème d'avoir un sélectionneur d'opérette qui n'assume ni ses choix ni ses erreurs. Ailleurs, on laisse une chance aux jeunes d'éclore. En France, PSA les prend, les balance dans le grand bain et quand les mecs se retrouvent paumés dans le grand flou artistique qu'est l'EDF depuis 4 ans, il leur fout un coup de pied au c** pour être certain qu'ils ont perdu toute confiance en eux pour un bon bout de temps.

Franchement, la seule explication plausible c'est que PSA soit un agent infiltré par l'Angleterre pour pourrir le fruit de l'intérieur.

  • Kadova
    31045 points
  • il y a 5 ans

@Pikeyboy : Il avait pas 19 ans, Fickou ? Ou tu parles de titulaire ?

  • Bantry
    6400 points
  • il y a 5 ans

Le premier essai Gallois n'est pas du tout valable il n'aurait jamais dû être accordé l'ecossais ne pas pas plaquer il est gené volontairement par un gallois qui n'est même pas en position de recevoir une passe car devant son coéquipier!!

Ça fait bien longtemps qu'on n'a pas offert une place en sélection à un jeune de 19 ans.
L'Écosse a eu le courage de le faire et manifestement, elle ne regrette pas son choix.

L'info serait-elle parvenue jusqu'à Marcoussis ??

Ce Hogg est un 3/4 spectaculaire qui va (si ce n'est déjà fait) marquer l'histoire des 6 Nations, comme pouvaient l'être Shane Williams, O'Driscoll, ou Gavin Henson (à l'époque où ses prestations faisaient surnommer Mathew Tait "Gavin Henson's Handbag"😉.

C'est assurément grace à ce genre de joueurs que le Tournoi reste attractif, mais attention, si on continue de gâcher des super matchs avec des arbitres du "calibre" de Glen Jackson ça sera difficile de promouvoir ce sport auprès d'un plus large public.

Je crois qu'Hibbard a voulu plaquer le mirage de Hogg, alors que le phénomène était déjà dans l'en-but ! Quelle accélération, un excellent tournoi pour lui pour l'instant 🙂

  • zeppeli
  • il y a 5 ans

Tu joues au foot Chinois62 ?

Wouah quel jeu , quel match , pour ceux qui ont pu y assister , ce dû être un régal .
Du début , avec les hymnes et jusqu'à la fin avec les derniers essai des écossais .
Pas de bol ,j'avais théâtre ....

Le même commentateur au GROS accent écossais que pour le match Angleterre-Italie.
Vraiment étrange cette manière de rrrouler les rrrr 🙂

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News