VIDEO. 3000 personnes accueillent Jerry Collins sur sa terre natale pour un dernier hommage
3000 personnes accueillent Jerry Collins sur sa terre natale. / Crédit Photo : Net Prophet (licence Créative Commons)

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Décédé le 5 juin dernier dans un accident de la route, le corps de Jerry Collins a été rapatrié au pays, dans sa ville natale. Plus de 3000 personnes étaient réunies à Porirua.
Décédé le 5 juin dernier dans un accident de la route, le corps de Jerry Collins a été rapatrié au pays, dans sa ville natale. Plus de 3000 personnes étaient réunies à Porirua dimanche dernier pour partager leurs histoires avec Collins, et se remémorer la vie du jeune gamin devenu un grand All Black. Le corps de l’ancien Narbonnais s’est rendu une dernière fois sur un terrain de rugby lors d’une froide soirée d’hiver, accompagné de nombreux chants et danses néo-zélandais.

Tana Umaga, son cousin, Chris Masoeet Ma'a Nonu, ses amis, étaient-là pour encadrer le cercueil de ce guerrier du rugby. « Il donnait l'image d'un mec solide. Mais ceux qui ont eu la chance de le connaître, peuvent savoir que c'était aussi une personne douce » explique Umaga via Stuff. Collins et sa femme auront droit à des funérailles publiques mercredi prochain. La petite fille du couple, âgée de deux mois, est toujours dans un état critique.

Crédit vidéo: BeastMoze

Par ailleurs, les Narbonnais se sont retrouvés ce matin, d’abord pour une réunion d’information puis pour passer des tests physiques, à la mémoire de Jerry Collins.

Victor Daguin (Le Rugbynistère)
Victor Daguin (Le Rugbynistère)
Cet article est rédigé par Victor Daguin (Le Rugbynistère), un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Moi-même
  • il y a 5 ans

Quand on est sensé être des pro du rugby on parle pas de Wellington comme de la terre natale de Jerey Collins. Il est né à Apia!

  • Kadova
    31045 points
  • il y a 5 ans

Il y a beaucoup d'articles sur le site du New Zealand Herald. D'apres la famille, les medecins ont arrete les medicaments qui avaient plonge la petiote dans un coma artificiel et ils attendent maintenant qu'elle se reveille.

Entre autres ce tre bel article:
nzherald.co.nz/opinion/news/article.cfm?c_id=466&objectid=11465730

La tristesse, la douleur, le respect, la reconnaissance et la coutume. Voilà ce que l'on pourrait appeler des funérailles nationales, pour une fois méritées et sincères, contrairement à beaucoup qui en ont fait l'objet et qui ne le méritaient pas et dont les participants étaient juste parce qu'il le fallait...
Repose toi bien vieux guerrier, en compagnie de ta femme et continuez à veiller sur votre petite.

  • Tryphon
    33621 points
  • il y a 5 ans

Frissons !!!

FRISSONS,RESPECT: que c'est beau la cohésion d'un peuple .!!
Toutes nos pensées vers la petite dans son COMBAT dont son père lui a légué ,avec sa mère toute la FORCE..
LUTTES,petite,LUTTES !!

Très belle hommage avec le haka, j'en ai eu des frissons. J'espère que sa fille s'en sortira. Que dieu l'accompagne

  • kou2tronche
  • il y a 5 ans

Pareil...

Très bel hommage une fois de plus, touchant, émouvant

J'ose espérèr que la petite puisse s'en sortir.

J'espère que la petite va s'en tirer, mais quelle terrible épreuve de perdre ses deux parents à peine entrée dans la vie...

Que les dieux du rugby lui tiennent la main.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News