TOP 8. Montpellier : Gaëlle Mignot se confie avant la demi-finale face au Stade Toulousain
Top 8 : Gaëlle Mignot se confie sur la demi-finale de Montpellier.
Venez tenter l'expérience du rugby féminin. C'est en substance ce que veut Gaëlle Mignot, capitaine de Montpellier, à l'aube des demi-finales du Top 8.
Stade Toulousain - Montpellier. Ce qui pourrait être l'une des affiches des prochains barrages du Top 14 est avant tout une demi-finale... du Top 8. Organisée en match aller/retour, l'opposition met au prise le triple champion de France en titre et le Stade Toulousain, pensionnaire du championnat Armelle-Auclair l'an passé. Alors, qui l'emportera ? Qui verra la finale le week-end du 21/22 mai prochain ? Tout au long des demi-finales, chaque équipe sera mise en lumière via l'interview de l'une de ses joueuses. Place aujourd'hui à Gaëlle Mignot, la capitaine montpelliéraine.

Triple-champion de France en titre, en tête de la phase régulière avec 10 victoires en 14 matchs... On peut dire en toute humilité que Montpellier est favori pour soulever à nouveau le bouclier ?

Comme tous les ans, on a envie de chercher un favori. Les chiffres sont en effet en notre faveur, mais si on regarde de plus près le championnat, on se rend compte que cette année a été marquée par de nombreux rebondissements, avec de grandes surprises à domicile et à l’extérieur. Je pense que ces demi-finales sont vraiment ouvertes : ce ne sera simple pour personne.

Le grand public connaît forcément peu le Top 8, et donc, ton club. Que peux-tu nous dire sur vos forces et vos faiblesses...

Nous avons un groupe assez homogène avec des joueuses jeunes et d’autres qui ont un peu plus d'expérience, ce qui peut faire partie de nos forces. Je n'en dirai pas plus, venez découvrir par vous-mêmes !

Quel est votre rythme d'entraînement, en semaine ? Rappelons que contrairement à vos homologues du Top 14, vous n'êtes pas professionnelles.

La semaine, nous avons deux entraînements rugby et un entrainement physique. À ça s’ajoute un ou plusieurs entrainements individualisés de musculation.

En demi-finale, vous affrontez le Stade Toulousain, champion d'Armelle-Auclair l'an passé. Tu es surprise par leur progression ?

Je ne suis pas du tout surprise de les voir là, elles ont su étoffer leur groupe à l’intersaison pour évoluer dans ce championnat et elles disposent d’une grande ossature de jeunes joueuses très talentueuses, qui fournissent l’équipe de France jeunes ou senior.

Que dirais-tu pour convaincre un maximum de monde de venir vous soutenir à Sabathé pour le match retour (8 mai) ?

De tenter l’expérience du rugby féminin car sur le spectacle sera au rendez-vous avec deux équipes qui vont tout donner pour accéder à la finale du championnat.

Vous nous avez d'ailleurs régalé avec votre Para Voce ! D'où vous est venue cette idée ? Et à quand une participation pour The Voice ?

Crédit vidéo : Facebook Montpellier Rugby Féminin

Cette idée est venue d’un petit groupe de filles qui s’occupent de communiquer sur notre équipe, elles ont eu cette idée pour faire parler de nous. Pour The Voice je pense comme l’on dit beaucoup de commentaires suite à cette vidéo, on va d’abord se concentrer et rester dans le rugby.

Cette chanson, vous avez l'intention de l'enseigner aux Sud-Africains de l'équipe première masculine ? D'ailleurs, quels liens entretenez-vous avec la section masculine ?

On verra ! Pour ma part oui, car je les côtoie souvent à cause de mon travail (Gaëlle est éducatrice sportive et salariée du MHR, ndlr), mais on sait qu'ils nous soutiennent. Nous avons eu une lettre de félicitations après notre victoire dans le Tournoi de l’ensemble du groupe pro. Nous savons également qu’un certain nombre d’entre eux seront présents le 8 mai.

Le forfait générale de l'USAP a quelque peu gâché la saison, le club catalan étant l'un des bastions du rugby féminin. Quel est ton sentiment sur la question ? Tu n'as pas peur que d'autres clubs connaissent le même sort ?

Mon premier sentiment est d’abord un sentiment de déception pour les joueuses car cette situation n’est jamais facile, puis pour nous les autres clubs car un championnat à sept clubs, c’est moins passionnant. Perpignan reste un grand club du rugby féminin. En ce qui concerne les autres clubs, personne n’est à l’abri, mais le rugby féminin se stabilise et de plus en plus de structures voient le jour.

En tant que capitaine du XV de France, tu fais forcément office de tête d'affiche du rugby féminin. Ce n'est pas trop pesant ? As-tu vraiment constaté des progrès au niveau de la médiatisation depuis le Mondial 2014 ?

Non ça va, je gère bien la situation. Et puis à mes yeux, je suis une joueuse comme tout le monde, qui doit faire ses preuves. Oui, il y a un réel progrès même si cela reste encore insuffisant. On parle de nous, mais très peu : par exemple après notre victoire dans le Tournoi, certaines personnes ne connaissaient même pas les résultats, on en a vaguement parlé. Mais ça progresse et nous devons encore progresser dans notre jeu, surtout en championnat.

Question bonus : plusieurs de tes partenaires vont disputer les JO. Pas trop déçue de ne pas avoir le "profil Seven" ? Imaginons que les sélectionneurs du 7 subissent une pénurie de joueuses... Qu'est-ce que tu leur dirais pour qu'ils t'emmènent à Rio ?

Les Jeux Olympiques, ça fait rêver tout le monde, c’est une certitude. Après, il faut être consciente de ses moyens et je ne pense pas avoir le profil idéal pour cette activités. Mais si jamais il n'y a vraiment plus personne, pourquoi pas ! La seule chose que je peux lui promettre, c’est que je donnerai tout et que je ne lâcherai rien.

Le programme des demi-finales aller

1er mai : Stade Toulousain - Montpellier (Stade Ernest Wallon - 15h)
1er mai : Blagnac Saint Orens - Lille MRCV (Stade Ernest Argelès - 15h)

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • sorgina
    50000 points
  • il y a 3 ans

Oui les paroles sont faciles a retenir mais le rythme est sympa on se croirait la bas. Quant aux filles, rien a dire sauf …..respect.

Je suis content ma fille tentera l'expérience mercredi prochain...Les frangins n'ont qu'à bien s'tenir....

  • Loyam
    37059 points
  • il y a 3 ans

Initiative sympa de parler des phases finales du Top 8. Notre méconnu rugby féminin.

Quant à cette personne, c'est l'une des Dames du rugby féminin.
Beaucoup de respect pour cette personne.

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
News