TOP 14 : pourquoi le Stade Toulousain se retrouve-t-il dans cette position délicate ?
Le Stade Toulousain est à l'arrêt.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
A l'heure de défier Toulon au stade Vélodrome, le Stade Toulousain n'a plus le choix : gagner, ou ne pas voir les phases finales.

Le match face au RCT est-il celui de la dernière chance ? Seulement 10ème au classement à quatre journées de la fin, le Stade Toulousain compte cinq points de retard sur Pau, le dernier qualifié. Et va devoir lutter jusqu'au bout, alors qu'il ne reste plus que le Top 14 à disputer. Surclassé en 2ème mi-temps face au Munster, le club Rouge et Noir rentre dans le rang. Mais pourquoi ? On a interrogé la relève de la rédaction du Rugbynistère pour trancher la question :

Arthur J :

Il faut tout simplement arrêter de se voiler la face. Les vieux briscards du Stade sont en perte de vitesse depuis quelques années. Un Fritz qui ne gagne plus ses duels, un Johnston qui brille plus par son indiscpline que par son impact physique, un Dusautoir fatigué et meurtri malgré des performances toujours intéressantes, il est temps pour les lieutenants du Sorcier de laisser la place aux jeunes. Surtout que la nouvelle génération stadiste, les Baille, Cros, Aldegheri, Verhaeghe, n'attend plus qu'un signe d'Ugo Mola pour prendre la relève. Et tout cela en espérant que le staff haut-garonnais déniche un buteur régulier l'année prochaine (on prie pour que Zack Holmes comble ce manque). Une cellule de recrutement qui n'a pas réussi à faire ses preuves depuis deux ou trois ans... Si les nouveaux arrivants ne satisfont pas, pourquoi ne pas faire monter des éventuels espoirs ? Une recette qui a pourtant toujours fait le succès du Stade Toulousain de Guy Novès. Ce que ne semble pas voir les plus hautes instances, trop occupées à briguer la présidence du club, qui sera laissée vacante par René Bouscatel.

Olivier R :

La guerre interne depuis deux ans et la volonté ferme de ne laisser personne entrer majoritairement dans le capital et de s'abrutir à conserver ce modèle économique qui ne fonctionne plus est à la base des soucis du Stade. Je pense aussi qu'il faut arrêter les copinages : Elissalde, Servat et Pelous exit, on veut des mecs expérimentés qui savent faire sur le bord du terrain et en coulisses. Enfin, le recrutement n'est pas bon depuis des années (exception faite pour celui effectué pour la saison prochaine, il me semble assez prometteur), il manque clairement d'ambition quand on regarde ceux de La Rochelle, de Montpellier ou de Clermont en comparaison.

Paul L :

Je pense que le Stade a souvent fonctionné avec des entraîneurs toulousains. il est aussi très compliqué de passé après Noves qui était le patron du stade : patron des joueurs, du staff, de l'administratif, du recrutement, des dirigeants et Ugo Mola n'a pas fait ses preuves en tant qu’entraîneur dans un grand club. Il n'a pas encore la renommée d'un Laporte ou d'un Travers ou même d'un Urios, qui a fait ses preuves comme manager. Je pense qu'il fallait mettre un ancien grand joueur du stade qui connait son fonctionnement et qui a une légitimité, un respect du public, des joueurs, du staff et des dirigeants. Une légende du Stade comme Jauzion, à l'image de Zidane à Madrid. Il ne faut pas non plus oublier que Novès a eu des difficultés à succéder au duo Skrela - Villepreux à ses débuts. On connait la suite

Tibo D :

Le Stade Toulousain continue de vivre sur son passé de Rockstar des années 2000, à l'époque où ils renvoyaient toutes les mêlées sur la rocade, l'époque bénite des Bouilhou, Servat ou Jauzion. Oui, mais de l'eau a coulé sous les ponts, maître Guy Novès a pris les rennes du XV de France et tout a du changer, le départ de certains cadres a été mal anticipé, le Stade a négocié le virage sans lâcher la pédale. Manqué. Il est donc temps de laisser partir la vieille garde en leur rendant hommage, et de reconstruire sur de nouvelles bases, avec les espoirs du club qui offrent de très bons résultats et des garanties pour l'avenir. Ajoutez à ça un recrutement de qualité (Dupont, Holmes, Faumuina...) et les Toulousains pourront espérer de retrouver leur superbe.

Clément C :

Les maux du Stade sont nombreux et connus. En premier lieu, le recrutement : tous les fans s’en plaignent depuis au moins trois ans. Entre les recrutements inexistants de ces dernières années (mis a part la saison en cours) ou même inutile à l’image de Flood, le Stade ne s’est réellement mis à recruter que cette année. Le deuxième point et le plus important à mes yeux, la transition ratée. En effet, si l’on regarde l’effectif, il y a très peu de joueurs entre 23 et 28 ans qui soient titulaires régulier. De ce fait, on se retrouve avec une équipe composée avec des vétérans qui ne sont plus au meilleur niveau et des jeunes qui n’ont pas encore confirmés. Sans compter que si la relève des avants parait assurée, derrière, on ne voit aucun espoir monter… En revanche, je ne suis pas partisan des accusations à l’encontre des entraineurs ou de l’excuse de la déstabilisation due à la guerre entre les dirigeants.

Paul F :

Je pense surtout que le Stade a perdu son identité de jeu. On a beau critiquer les joueurs, bien que je pense également qu'il faille laisser la place aux jeunes, mais bon nombre d'équipes aimeraient avoir l'effectif de Toulouse. Non, pour moi, c'est bien le jeu proposé par le Stade qui est restrictif, avec des joueurs en perte totale de confiance depuis quelques temps (trop?) maintenant. Il n'y a qu'à voir Bezy qui n'est plus que l'ombre de lui même. Ils se sont enfermés dans un jeu large-large ennuyeux au possible, et totalement perdu ce rugby cadré mais un peu "foufou" qui était basé sur la prise d'initiative d'un joueur, suivi par toute l'équipe derrière. le problème, c'est qu'aujourd'hui il y a un manque total de puissance et de vitesse dans le jeu. Quand on voit des joueurs comme Dusautoir, Fritz & co... Ils ont l'air lassés de ce jeu et n'apportent plus grand chose. Laissons la place à une nouvelle ère, avec des jeunes joueurs du centre de formation et leur insouciance. Le stade a toujours fonctionné comme cela. De plus, il est clair que Toulouse ne fait plus peur à personne, aussi bien en championnat que sur la scène européenne.

Sacha H :

Le déclin de Toulouse me parait aussi dû à une spirale négative dans les têtes toulousaines, que ce soit au niveau des joueurs et du staff comme des dirigeants, Bouscatel en tête. Les historiques du Stade paraissent émoussés physiquement et moralement, et tous pratiquent un peu la politique de l'autruche : Mola applique la méthode Coué en répétant que le travail va finir par payer, de même certains joueurs tentent de sauver les meubles médiatiquement (Huget qui appelle à respecter l'écusson du club). Enfin, tout simplement, sportivement, le projet de jeu ne parait pas définit, peu clair, les lignes arrières ont l'air un peu perdues et sans grande inspiration. Peut-être que la prise de pouvoirs des jeunes ainsi que des futures recrues vont permettre de briser cette spirale négative psychologique et sportive, et il serait temps car l'aura toulousaine en prend un coup. Or, sans un grand Stade Toulousain, ce n'est plus le même Top 14.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Echec de la formation qui a laissé trop longtemps partir de jeunes talents (Wisniesky-Bernard-Iribaren-Lacroix-Lamerat-Chateau-Battut-etc...) Sur les 10 dernières années quels sont les jeunes qui ont percé en 1ère (Médard-Doussain-Tolofua), heureusement un virage a été pris depuis 2 saisons et l'émergence des Bezy-Baille-Aldegheri-Marchand-Cros-Bonneval. Je ne compte pas Fickou et Galan formés ailleurs.

Echec du recrutement, j'estime de 2011 et l'arrivée de McAlister à 2016 la cellule recrutement est aller d'échec en échec en 3ème ligne, au talonnage, en 9 etc.....

Un modèle économique qui n'a pas su être remis au goût du jour et surtout qui n'a pas su anticiper la baisse des résultats sportifs et l'augmentation de la masse salariale à cause de joueurs vieillissants et internationaux.

Une lutte intestines dans les coulisses qui ont précipité le départ de GN et ont plombé le quotidien de joueurs en manque de résultats

Un Staff qui semble manquer de charisme, mais comme cela doit être difficile de passer après un GN, comme au RCT après un BL !

Un effectif vieillissant et dont le renouvellement n'a été que trop tardivement anticipé, ne permettant pas aux jeunes pousses de monter et de grandir encadré par des cadors encore aux sommets. Un effectif taillé pour la lutte physico-physique alors que le rugby moderne tend vers le jeu à tout prix !

  • AKA
    48740 points
  • il y a 3 ans

@JAK3192 Je te rejoins complètement, on en voit ici des "ya qu'a, faut qu' on" et en ce qui concerne les fameux "modèle économiques" on aurai pu commencer par en donner quelques éclairages. Car on en entend de toutes et surtout du montant des fameux "budgets"qui veulent tout et rien dire...

  • Pianto
    35841 points
  • il y a 3 ans

perso, je pense qu'il manque du talent.
pas chez les jeunes, ni chez untel ou untel.
Il manque un ou deux joueurs qu'on pourrait placer dans le top5 mondial à son poste.
Des leaders de jeu.
Il y avait Dusautoir, il y avait Picamoles, il y avait Johnstone ou Steenkamp.
Il faut des joueurs de gros calibre, pas 10, deux suffiraient pour encadrer le reste du groupe composé de jeunes en devenir et d'anciens bons joueurs un peu fatigués.
Vito, Slade, ce genre là...
Des mecs qui endossent la pression pour les autres.

  • Jak3192
    56599 points
  • il y a 3 ans

Ce soir on est 12eme...
Heureusement 13 et 14 sont loin
mais en se forçant un peu, on peut les rattraper si ça veux rigoler
Blague à part,
y a vraiment un truc à trouver
enfin j'espère, sinon l'an prochain...

  • Jak3192
    56599 points
  • il y a 3 ans

L'un des chroniqueur parle de "modèle économique"...
On l'entend à chaque occasion qu'on peut le placer.
Question: c'est quoi les différents modèles économiques ?
Je perçois bien le modèle du mécene (Altrad, Lorenzetti, Savare): celui qui injecte du pognon dans son club.
Ensuite il y a le modèle économique du RCT: depuis des années, ce modèle est vanté par tout un tas de spécialistes, et par le Président MB lui même. Là, j'ai du mal, car je n'ai toujours pas compris en quoi consistait ce modèle (et pourtant je fais des efforts, mais je ne trouve rien de tangible)
Et ensuite, il y a surement encore d'autres modèles: a. quels sont ils, et b. en quoi consistent ils ?
et pour terminer,
quel est le modèle économique dépassé du ST ?

@Jak3192

Le modèle du RCT si je ne me trompe pas était initialement celui d'un mécène qui mettait la main à la poche.
Puis MB avec les succès a attiré des sponsors, créer du marchandising et obtenu des soutiens tel que la commune de Toulon.
Dans cette évolution MB arrive semble-t-il à ne plus devoir injecter de fonds propres dans le club et se rapproche donc du modèle économique du ST.
Mais les propos que tu rapportes m'ont fait réagir également dans le sens où, et on en a vu les dérives très récemment, les mécènes peuvent du jour au lendemain effacer 100 ans d'histoire d'un club 🙁
Donc le modèle économique du ST est ce qu'il est mais moi je le trouve le plus responsable et viable !

  • Jak3192
    56599 points
  • il y a 3 ans
@ketamine

concernant le modèle éco, nous en sommes tous deux au meme point:
je crois comprendre donc
cas 1: mécène: qui achète et finance SON club (MHR, R92, SF, ...?)
cas 2: sponsoring: entepreneurs locaux qui financent (ST = airbus ?, ASM = Michelin ... ?)
cas 3: collectivités qui donnent l'argent (public - !!!) au sport de haut niveau. Exemple: petites villes qui financent (La Rochelle, Brive, Bayonne... ?)
Ben les modèles économiques s'il n'y a que ça, c'est pas terrible comme idées

@Jak3192

Et surtout les Droits télé qui ont pris une part très importante du financement de certains clubs.
A tel point que le jour où ces droits diminueront il faudra s'attendre à des problèmes financiers importants pour plusieurs clubs de Top14 et de ProD2

  • epa
    36700 points
  • il y a 3 ans

Je lis un peu partout que quand ça va mal il faut changer les joueurs (mettre des plus jeunes qui vont tout casser) , changer les entraineurs et changer la direction (aussi trop vieux).
Mais Noves était déjà trop vieux et il est remplacé par un plus jeune.
Heureusement que ce club ne fait pas dans les solutions simplistes ( comme l'ont fait d'autres grands clubs disparus depuis).
Et c'est justement parce qu'il va rester sur ses bases que sont la formation et la stabilité qu'il va rester un grand club.

  • benny
    15373 points
  • il y a 3 ans

Faut pas oublier la concurrence qui a su s'organiser, se developper et grandir. Le stade s'est cru encore seul au monde et a raté le virage de nouveau top14.
L'entraineur est la priorité numero 1 pour moi, Mola semble un peu manquer d'idées et peut être de pouvoir.
L'avantage du ST est de posséder un centre de formation au top, la jeunesse les sauvera

je pensais que c'était simplement à cause du complot contre ce club qui dérange et des mercenaires de Toulon et de Montpellier.

@Grand Sachem aux sages commentaires

Tu as oublié les doublons et le salary cap. René l'a dit.

  • Maven
    7475 points
  • il y a 3 ans

C'est fou cette descente (agonie ? Parce que vu le jeu, guerre interne, etc... c'est pas loin...), qui plus est après toutes ces heures gloire... Nous sommes tous d'accord sur ce besoin urgent de renouvellement complet, et ce recrutement certes très tardif mais prometteur. Mais quelle occase finalement de repartir avec un projet neuf, des jeunes, et j'espère une nouvelle direction dynamique, si les actuels pouvaient se remettre en question malgré tout le respect qu'on leur doit.

  • Heooo
    3840 points
  • il y a 3 ans
@Maven

Les bons jeunes ils sont là, l'équipe espoir, après un début difficile, est la meilleure de la phase retour et vient de s'imposer à Bordeaux et Clermont : il faut que les meilleurs jeunes de cette équipe aient leur chance l'an prochain : Tedder, Tolofua, Mauvaka notamment.

  • sorgina
    50004 points
  • il y a 3 ans

Il est certain que le recrutement des deux trois dernières années n'a pas été un succès. J'ai confiance au prochain et aux jeunes rentrant, notamment RAMOS, qui fait les beaux jours de Colomiers. Mais voilà ma grande question. C'est certain que le passage de témoin de Guy, Noves n'est pas évident, c'est difficile de remplacer une telle pointure. Mais pourquoi Hugo, Mola ? Même si je le respecte je ne comprend pas ses plans de jeu, est-ce qu'il y en a vraiment? De plus quand on se penche sur son "palmares" d'entraîneur on constate qu'il a connu plus de défaite que de victoire et aucun titre et l'histoire semble se répéter. Au niveau du staff devant ça tient la route mais au niveau des trois quart c'est une pagaille sans nom, je trouve aussi que depuis le passage d'Ellissalde ce n'est plus ça il y a un vrai problème que l'on a commencé à percevoir déjà à la fin de Guy, Noves.
Devant je trouve que le duo Servat, Bouillhou apporte de bonnes chose, on a pu remarquer un net progrès en conquête et particulièrement en touche.
Pour conclure, je ne suis pas certain que la guerre à la présidence ait une grosse responsabilité c'est la saison prochaine qui nous le dira avec le nouvel effectif, mais j'ai bien peur qu'on retrouve le même schémas. On peu mettre les meilleurs joueurs du monde, si on ne créé pas l'envie, l'orgueil et un jeu à proprement parler. Ca, ça ne s'invente pas.
Par contre j'ai vu que Emile, N'Tamak quittait l'UBB pour se rapprocher de ses enfants !!!
N'y aurait-il pas "Pibale sous le caillou"?

  • epa
    36700 points
  • il y a 3 ans
@sorgina

baleine sous gravier oui... 😉

  • dom666
    43806 points
  • il y a 3 ans

Quand on voit le recrutements des dernières années Noves, je commence à penser qu'il a été bâclé pour justement pousser Noves dehors (pourquoi?). Il suffit de voir ce qu'il fait en EDF, il semble rajeunir de sortie en sortie (s'il continue comme cela, il remettra Huget dans les tribunes et montera lui même sur le terrain). Il suffit de voir le recrutement de cette année (entre autre R. Gray) et surtout celui de l'année prochaine...
Je pense que le problème se situe au niveau des entraîneurs adjoints. Elissalde et Servat sont passés de joueur à entraîneur sans transition. Qu'ont ils connus à part le ST? Il aurait été plus utiles qu'ils partent ailleurs un an ou deux pour voir autre chose. Un peu comme Bouilhou... Ils seraient revenus (ou pas) avec des idées et une vision neuves au lieu de recopier ce que le précédent à fait.

je ne suis pas convaincu que l'empilement des entraîneurs pour chaque secteur soit une bonne formule. on y perd en clarté, en direction et en référent. Même si le partage Servat/Bouilhou semble bien marcher.

ensuite, je crois que le déclin et dut a un peu tout ce qui est dit : l'oublie de renouvellement des cadres, le copinage dans le staff et l'administratif et la manque de stature du manager.
comment vous expliquez qu'une équipe comme Bayonne ou Grenoble donnent tout leur cœur et joue avec une fierté énorme ? nous ne voyons plus ça a Toulouse depuis le dernier titre.
je crois qu'il y a un état d'esprit a insuffler, il y a une forme d'arrogance qui a été soigneusement abolie pour la sacre-sainte "humilité" et cela a détruit les ambitions psychologique. et c'est la ou le charisme du Manager manque cruellement. aucun joueur n'a envie de se défoncer pour Mola qui applique la politique de l'autruche a longueur de temps. Alors les résultats ne peuvent pas suivre, même au-delà de quelque carences / lacunes technique et tactique (#Ellisalde). la perte de confiance et la platitude de caractère l'emporte.

il faut revenir a un vrai Manager, quitte a ce qu'il ne soit pas de "souche" Toulousaine. et laisser l'insouciance des jeunes se manifester.
souvenez vous de ces 2 matchs contre les Sharks sudaf et a Grenoble pour la dernière journée : l'identité du Stade était palpable et la moyenne d'age devait être 23 ans.

@Chronicoeur31

Baille Marchand Aldhegeri (Faumina)
Maestri Gray (Verhaege]
Axtens Galan Cros
Dupont (Bezy)
Holms (Tedder / N'tamack.. qu'il faut faire jouer dès l'an prochain)
David Fickou (Poi)
Bonneval Huget Ramos

équipe type pour l'an prochain, sérieux ça peut être le feu.

  • Heooo
    3840 points
  • il y a 3 ans

Tout le monde est d'accord pour dire qu'il faut un renouvellement, qui semble en bonne voie pour l'an prochain (départs des anciens et arrivée de joueurs prometteurs). Plusieurs joueurs espoirs ont signé de nouveaux contrats avec le Stade, une non-qualification en Hcup et des finances qui ne permettent pas de faire venir plus de recrues auront peut-être l'avantage de leur donner du temps de jeu.
Ensuite sur la question du buteur, personnellement je n'attends pas tellement Holmes mais plutôt Ramos, buteur fiable et jeune formé au club et puis peut-être l'éclosion de Romain Ntamack au cours de l'année prochaine.
Par contre, je suis totalement en désaccord avec Clément C sur la question d'accuser les entraîneurs. Depuis qu'Elissalde est en charge des 3/4 c'est une catastrophe, les premières années ont été sauvé par les coups d'éclats de MacAlister et des avants dominateurs, mais ce temps là est révolu et on aperçoit clairement les carences d'un entraîneur qui en est même au point de faire régresser des joueurs. Ensuite Mola, il nous aura enthousiasmer les premiers mois puis plus rien, il est incapable de corriger les erreurs collectives récurrentes, incapable de donner un plan de jeu clair ou de s'adapter en fonction des conditions. Bref, l'échec du Stade leur incombe autant qu'à certains joueurs qui ont complètement lâché l'équipe.
Enfin sur la direction du club c'est évident qu'il faut des changements, Bouscatel a fait son temps, il faut savoir passer la main. L'avenir du Stade toulousain n'est pas complètement sombre et l'année prochaine sera cruciale.

@Heooo

Je suis d'accord : exonérer les entraîneurs du gâchis toulousain, c'est pas possible... D'une façon ou d'une autre, absence de compétences techniques-tactiques, mauvaise gestion des joueurs, soumission à la hiérarchie, leur responsabilité est clairement engagée... Le symptôme hors du pré ?.. Cette langue de bois saoulante servie par Mola et Servat à la moindre question critique...
Tout a été dit sur les failles assez incompréhensibles du recrutement passé et la préservation d'anciens fatigués au détriment de la jeune pousse... Pire, le départ de joueurs comme Camara...
Plus (même si aussi) qu'un buteur, c'est d'un véritable ouvreur dont le Stade a besoin... Quand on veut produire de la grande musique, il faut un chef d'orchestre... Tous ceux qui ont été utilisés ces dernières années n'ont pas permis ce liant avec la ligne de 3/4...
Enfin, économiquement, on se demande où va le pognon du premier budget de Top14, il ne faut pas l'oublier... D'autres Stadistes sont monté au créneau pour refuser une OPA hostile sur leur club... On aimerait voir aussi les joueurs cadres de Toulouse, en activité ou non, se regrouper pour proposer des solutions pérennes pour un club qui doit faire sa révolution...

  • oZbeck
    26149 points
  • il y a 3 ans

Milou quitte l'UBB pour intégrer le staff de Toulouse ou pas?

@oZbeck

Accessoirement Collazo est passé par le Stade, et Garba est un pur produit ... oui je sais je rêve

  • Ahma
    93193 points
  • il y a 3 ans
@oZbeck

La qualité de jeu des lignes arrières de l'équipe de France était désastreuse quand Ntamack en était l'entraîneur , et celle de Bordeaux a régressé depuis deux ans , donc ...

  • oZbeck
    26149 points
  • il y a 3 ans
@Ahma

Oui, j'ai pas dit que se serait mieux 😊 Après faut voir aussi ce que lui demandait PSA...
Juste si y a des infos sur son avenir au stade ou pas?
Après comme dit @Vae pourquoi pas en complément d'Elissalde?

  • Iyhel
    22954 points
  • il y a 3 ans
@oZbeck

Ntamack c'était avec Liévremont, Lagisquet lui avait succédé sous Saint-André ; et le jeu de 3/4 jusqu'en 2011 n'était pas si dégueu mais peut-être grâce à des joueurs qui s'affirmaient plus.

  • oZbeck
    26149 points
  • il y a 3 ans
@Iyhel

Oui gourance de ma part 😊 Comment j'ai pu oublier Lagisquet???😊

  • Ahma
    93193 points
  • il y a 3 ans
@oZbeck

Compréhensible : autant le joueur Lagisquet est inoubliable , autant le manager n'a jamais produit un jeu très exaltant , même si avec Biarritz les résultats ont été au rendez-vous .

@Ahma

Du coup pas surprenant qu'il ait fini avec PSA.

@oZbeck

Il a laissé entendre quelque chose ?..

@oZbeck

Tout dépend des prétentions salariales de chacun et de la possibilité du club à lui payer un salaire, mais je le verrai bien en complément de Élissalde dernière, un peu comme ce qui s'est passé devant avec l'arrivée de Bouilhou. N'Tamack s'occuperait des lancements de jeu et Élissalde du jeu au pied et des choix tactiques par exemple.
Cela me semblerai complémentaire et constructif.

D'après ses déclarations, il ne semble pas encore fixé.

  • Heooo
    3840 points
  • il y a 3 ans
@oZbeck

ça serait pas forcément un cadeau, quitte à rapatrier un ancien du Stade faudrait faire revenir Garbajosa

  • sorgina
    50004 points
  • il y a 3 ans
@Heooo

D'accord avec toi mais à quel prix ? Je ne crois pas que les Rochelais le laisseront partir.

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
News
News
News
Jeux
News
Vidéos
News
News
News