Retraite pour Byron Kelleher

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
L'ancien demi de mêlée des All Blacks et du Stade Toulousain raccroche les crampons. Retour sur ses plus beaux exploits avec le Stade Toulousain.
Après avoir été libéré de sa dernière année de contrat au Stade Français, on annonçait Byron Kelleher partant pour un nouveau "challenge" au Japon. Il n'en sera finalement rien puisque le demi de mêlée de 35 ans aurait décidé de mettre un terme à sa carrière, selon l'Equipe. Il devrait donc disputer son dernier match le 6 juin prochain pour le jubilé de Serge Betsen à Biarritz.

Byron Kelleher a fait ses débuts professionnels en 1997 avec les Highlanders, dans ce qui était encore à l'époque le Super 12, avant d'évoluer aux Chiefs de 2004 à 2007. Si "Le Bison" n'a jamais remporté le moindre titre en club dans son pays, il a glané durant cette période 57 sélections avec les All Blacks, une bonne partie d'entre elles comme remplaçant de Justin Marshall, avant de s'imposer comme titulaire en 2005. Il a disputé 3 Coupes du Monde et remporté 4 Tri Nations. Arrivé au Stade Toulousain en 2007, il a ajouté à son palmarès deux Boucliers de Brennus (2008, 2011) et une H Cup (2010). Depuis son arrivée au Stade Français l'été dernier, il avait disputé 17 matchs, dont 6 seulement comme titulaire. Aussi célèbre pour son jeu musclé et son rôle de "9ème avant" que pour son sens aigu de la troisième mi-temps, Byron Kelleher laisse derrière lui quelques beaux souvenirs !

Petit best-of de Byron Kelleher dans sa période toulousaine par TheGreatRugbyWorld :

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Gaël Decaster
  • il y a 8 ans

Je voudrais que vous puissiez régler ces problèmes d'échos dans les plus brefs délais.
merci

Je voudrais que vous joignez a votre reportage que Byron Kelleher devrais prendre sa retraite a Monaco je l'ai rencontrer la bas et malgré son petit accent j'ai cru comprendre qu'il emménage ici. Merci, Cordialement et rugbbistiquement

C'est quand meme un monsieur ce Kelleher !!! Chapeau l'artiste

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News