RESUME VIDEO. Le XV de France des -20 ans échoue sur la fin contre les Baby Boks
Coupe du monde junior : Les Baby Boks inscrivent le premier essai du match.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Les Bleuets ont sérieusement fait douter les champions du monde dans ce match décisif mais laissent échapper la qualification pour les demi-finales.
Contraints à l’exploit contre l’Afrique du Sud pour accéder aux demi-finales de la Coupe du monde junior, les Bleuets ont finalement échoué en dépit d’un match très abouti (19-26). Face aux champions monde en titre, les statistiques n’étaient pas forcément en faveur des Français. L’essai précoce du centre Dries Swanepoel dès la première minute laissait d’ailleurs présager un match à sens unique et une qualification aisée pour les Boks. Heureusement pour le public venu en nombre au Stade Henri Desgrange, les Français relevaient petit à petit la tête après de longues minutes de possession adverse. En résultait un premier essai par Thibault Regard suite à une perte de balle parfaitement exploitée par Yacouba Camara.

Avec un score de 7 à 8 en faveur des Sud-Africains à la mi-temps, on pouvait légitimement espérer un succès français au terme des 80 minutes mais également un sursaut d’orgueil des visiteurs, alors que les Tricolores manquaient de peu d’aggraver le score avant les citrons. Et si les Bleuets péchaient dans la finition, ce n’était pas le cas des Baby Boks, qui, dès la reprise, inscrivaient un deuxième essai par Luther Obi malgré la défense de Teddy Thomas. Menés de 11 points, les Bleus prenaient une nouvelle fois le match à leur compte. Emmenés par une première ligne omniprésente, les Français trouvaient à nouveau le chemin de l’en-but sud-africain grâce à un crochet destructeur de Parez, lequel donnait à Camara pour Tauleigne en coin.

Déchaînés, les Tricolores continuaient de monopoliser le cuir (67% de possession par moment) et de pousser sous l’impulsion de Cyril Baile et des autres avants. De son énorme prise de balle après l’heure de jeu arrivait d’ailleurs le troisième essai des Bleuets par l’intermédiaire du demi de mêlée remplaçant Baptiste Serein. Revenus à deux points des champions du monde (19-21), les coquelets se prenaient à rêver à un succès synonyme de qualification. Mais une accélération destructrice de l’arrière Cheslin Kolbe à quelques minutes de la sirène annihilait les derniers espoirs français. Les Bleuets peuvent encore espérer jouer la 5ème place du mondial. Rendez-vous mardi contre l'Irlande.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Bonobo
  • il y a 7 ans

Ouais n'empêche que prendre un essai à la 78e ca fait mal au cul... Gros match, ca promet.

Un match fabuleux, extraordinaire dans l'envie, l'engagement, de la part des Bleus.
Mais que d'erreurs !
Manque de concentration : un essai encaissé dans la première minute, un autre dans la première minute de la seconde mi-temps et le dernier dans la dernière minute du match... 🙁
Beaucoup trop de fautes de mains, bien qu'il y en ait moins eu que les matches précédents, qui ont fait avorter de grosses occasions d'essais... On peut avoir des regrets... Les école de rugby font-elles sérieusement leur boulot ?
Une monstrueuse erreur de coaching ! La sortie de Duhalde, remplacé par Serin. Je ne comprends pas ce remplacement... Cela a plombé les initiatives françaises. Duhalde ne jouait pratiquement qu'à la main, Serin a joué systématiquement au pied, rendant systématiquement l'initiative à l'adversaire. Un jeu au pied merdique, toujours très court...
Les bleus peuvent amèrement regretter leur premier match contre les anglais...
Et se poser des questions sur leur second contre les USA, car les SudAf leur ont passé 94 points et les anglais 109 sans en prendre un seul alors que nous, on ne fait que 45-3.

Je ne voudrai pas être un oiseau de mauvais augure, mais la 5ème place, je n'y crois pas...
car les Irlandais ont vraiment été énormes contre les Baby Blacks et auraient mérité gagner. Le carton jaune de l'un de leurs centres leur a couté très cher (12 points encaissés en infériorité numérique, pour une défaite 31-26).
Ils ont une grosse mêlée, conquérante, des centres très percuteurs (mais aussi excellents passeurs), et c'est certain qu'il y a une culture irlandaise dans les rucks...

La différence se fera peut-être au mental, car après tout, les Français savaient qu'ils avaient très peu de chance de se qualifier pour les demies, même s'ils gagnaient leur match, alors que les Irlandais avaient leur qualif entre leurs mains...

Aucun doute, ce sera un gros match !
Mardi 18 juin, 20H15, j'espère qu'il sera diffusé, car à 20H45, il y a la demie NZ-Angleterre...

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
News