RESUME VIDEO. La vista de Cubelli  et les cannes de De la Fuente offrent la victoire à l'Argentine face à l'Italie
Les cannes de De la Fuente offrent la victoire à l’Argentine face à l’Italie.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Vendredi dernier, l'Argentine, prochain adversaire du XV de France ce samedi au Stade de France, a eu toutes les peines du monde pour venir à bout de l'Italie.
Vendredi dernier, l'Argentine, prochain adversaire du XV de France ce samedi au Stade de France, a eu toutes les peines du monde pour venir à bout de l'Italie. Défaits une semaine plus tôt par l'Écosse (41-31), les Pumas ont longtemps été menés par les Transalpins avant de prendre l'avantage au tableau d'affichage aux alentours de l'heure de jeu grâce à une pénalité rapidement jouée par le demi de mêlée Tomas Cubelli, suite à une mêlée, et aux jambes du centre Jeronimo de la Fuente venu parfaitement à hauteur pour déchirer le rideau défensif italien. Avant cette fulgurance décisive, les Argentins s'étaient montrés très indisciplinés. Donnant l'occasion au nouvel ouvreur de la Squadra, Kelly Haimona, alias l'homme à la coupe de cheveux la plus bizarre jamais vue sur un terrain depuis celle de Ronaldo, de porter le score à 12 à 3 en faveur des locaux sur pénalité (3e, 14e, 20e, 22e).

Un avantage qui aurait d'ailleurs pu être plus important si Edoardo Gori n'avait pas « pourri » une très belle inspiration d'Haimona avant la pause en lançant le cuir de manière aléatoire à ses coéquipiers. En position favorable, les hommes de Jacques Brunel se sont ainsi retrouvés acculés dans leurs 22 mètres alors que l'ailier Lucas Gonzalez Amorosino a profité de ce ballon tombé au sol pour jouer au pied. Action qu'il a terminée après plusieurs temps de jeu aux abords de l'en-but local (12-10). Si Haimona a ensuite permis de maintenir une petite avance pour l'Italie, ce sont bien les Pumas qui ont le mieux terminé cette rencontre, et ce, malgré des mois de compétition dans les jambes pour cause de Rugby Championship. Mais cela ne s'est absolument pas vu sur l'essai de De la Fuente (15-17). La fin de match a toute de même était tendue. Orquera répondant à Sanchez pour ramener l'Italie à deux longueurs (18-20), avant de voir son drop passer juste à côtés des perches à moins de trente secondes de la corne.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Et il ne s'est pas pris de rouge Haimona ?

Derniers articles

Transferts
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News