RESUME VIDEO. Challenge Cup. L'incroyable essai de Cardiff initié par Anscombe en finale
Challenge Cup. Gareth Anscombe a mené Cardiff vers la victoire contre Gloucester.
Les Cardiff Blues ont remporté la Challenge Cup vendredi soir en battant Gloucester aux termes d'un match spectaculaire.

RESUME VIDEO. Champions Cup. Le Leinster crucifie le Racing 92 au bout du suspenseComme la finale de la Champions Cup, la finale de sa petite soeur la Challenge Cup a fait la part belle au suspense. Mais le Leinster et le Racing 92 n'ont pas été en mesure de marquer le moindre essai, Cardiff et Gloucester ont régalé les spectateurs. Preuve que le match du vendredi soir n'est pas forcément une purge. Bien que dominateur en termes de possession et d'occupation, les Gallois ont vécu quarante premières minutes difficiles. Trinder (9e) puis Atkinson (38), après une superbe attaque en bord de touche, ont permis aux Anglais de rentrer aux vestiaires avec un avantage de 14 points (6-20).

Cardiff est revenu sur la pelouse avec des intentions nouvelles sous l'impulsion d'un homme, Gareth Anscombe. Dès les premières minutes du second acte, l'arrière international a mis le feu à la défense en jouant un petit coup de pied rasant. Premier sur le ballon, il a joué une seconde fois au pied malgré un défenseur pour recentrer l'action. À la course, avec son vis-à-vis, le demi de mêlée Tomos Williams a poursuivi une première fois au pied, puis une seconde envoyant le cuir rebondir sur la protection du poteau avec de s'en saisir pour aplatir (13-20). Un essai chanceux sur sa conclusion mais sublime dans sa construction. 

Les Gallois ont ainsi enclenché sur le retour dans cette partie. Après une troisième pénalité d'Evans et un essai de Smith, ils ont même pris l'avantage, 23-20, pour la première fois depuis le coup de pied de l'ouvreur à la 5e minute. Gloucester a fini par réagir par Hanson avant que Twelvetrees n'ajoute trois points supplémentaires, plaçant ainsi les Blues à un essai transformé. C'est à la 76e que Scully a marqué, mais la transformation en bord de touche n'a pas été convertie. C'est une nouvelle fois Anscombe qui a fait la différence en osant un petit coup de pied par-dessus dans ses 22m. Et de l'autre côté du terrain, c'est lui qui offert le titre sur la pénalité qui en a découlé à la 79e.

Lien Vidéo

 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Perso ce n'est pas cet essai que j'aurais mis en lumière.

Clermont ça se prononce Gloucester en anglais... 😉

Match spectaculaire. La chance a souri à l'équipe la plus audacieuse. Bravo Cardiff !!
Gloucester 2ème finale de suite perdue, comme quoi l'échec en finale n'est pas qu'un mal français, même si ça n'est que la Coupe d'Europe bis...

@artillon

T'as la mémoire un peu courte, et tu tapes autant sur le français que l'anglais. Difficile à suivre.
N'oublie pas les titres toulonnais, sauf si tu considères que la Rade n'est pas en France ?
Et puis, même si tu gagnes pas en finale, c'est pas forcément que t'es mauvais, c'est peut-être que l'autre est meilleur, tout simplement.

@Marc Lièvre Entremont

Les clubs français sont devenus des spécialistes de l'échec en finale dès qu'il s'agit de rencontrer des Irlandais ou des Britanniques. Par manque d'intelligence ou par manque de flair et d'audace ? Un peu des deux...

Clubs irlandais : 10 finales jouées/7 victoires (Leinster invaincu)
Clubs anglais : 13 finales jouées/ 8 victoires
Clubs français : 22 finales jouées/ 8 victoires (dont 5 dans des oppositions franco-françaises).

Je ne rajouterai pas les 3 finales perdues en CDM. C'est culturel... Je ne rajouterai les finales de foot (surtout en club), le ratio victoire/défaite est juste consternant jusqu'à l'absurde.
Ca fait mal... Evidemment l'important est de participer. Nous ne sommes pas des vainqueurs, on peut étendre ce constat à tous les sports. Les Français n'ont pas la culture club. En Basket, même en Hand sport où l'on ne brille que cette année, encore faut-il passer l'obsacle macédonien de Skopje.
Je relie tous les sports co parce que pour moi c'est bien lié: en France, globalement, nous manquons d'ambition et de caractère.

  • Ahma
    89606 points
  • il y a 1 an
@artillon

Tu mélanges des notions différentes. Le pourcentage de victoires des clubs français dans les finales européennes ( je n'ai pas vérifié, je te fais confiance ), il faudrait se demander si c'est un vraiment un problème culturel spécifique avec les finales, ou si tout simplement les équipes adverses ne sont pas plus fortes dans la majorité des cas. Contre le Leinster, le Racing était supposé sensiblement moins fort a priori, on ne peut guère attribuer leur défaite à une incapacité à aborder les finales.
Quant à la faiblesse historique des clubs français dans les sports collectifs par rapport à d'autres pays de taille comparable, ou plus petits, elle semble difficilement contestable, mais c'est un autre sujet.

@Marc Lièvre Entremont

4 titulaires français en moyenne dans les 3 années glorieuses de Toulon... Mais le coach était français.
Toulon est bien un club français. On aimerait voir une équipe française avec un contingent de joueurs sélectionnables en bleu s'imposer un jour... comme au temps de Toulouse.
Ceci dit l'année dernière, le SF s'est imposé contre Gloucester avec une belle identité indigène. On peut gagner les finales.
On peut gagner mais il faut jouer. Les chandelles et les coups de pied de pression ce n'est pas notre identité. Le SF avait été audacieux l'année dernière (dans mon souvenir).

@artillon

En fait, quelque soit le sport, les Français brillent quand ils sont intégrés à des structures étrangères.Peut-être y a-t-il parfois du dopage, davantage que chez nous ? Sans doute...

Alaphilippe va rafler de nombreux titres parce qu'il court dans la meilleure équipe du monde.
Les handballeurs bleus ont brillé dans les clubs espagnols. Ca change cette année uniquement.
Le basket français de club n'existe pas à l'échelon européen (Euroligue).
Les footballeurs français brillent dans des clubs espagnols, seule manière de remporter des titres.
On peut bien sûr de foutre de tout ça, et se dire qu'aller en finale c'est déjà fabuleux. Alors bravo.
Allez je m'arrête là...

@artillon

Attends, pourquoi ne parler que des clubs et laisser de côté les sélections ? Parce que pour ton argumentaire ce serait encore mieux, il n'y a que des français ! Malheureusement on est la meilleure équipe de tous les temps au hand, au basket les garçons se sont vu battus simplement par une équipe espagnole écœurante de talent ces dernières années.
La coupe du monde de Rugby 2011, si on est champion du monde c'est mérité, de l'aveu du plus grand nombre (on ne parle évidemment que de la finale...).
Au niveau club de rugby, Clermont perds ses finale européennes contre qui ? Un Toulon monstrueux puis des sarries intouchables.
Le Racing aujourd'hui fait presque jeu égal avec un Leinster au sommet de son art et largement favori pour la finale.
Pour en revenir au faible taux de français dans les clubs de rugby, on devrait alors voir gagner les MHR et autre Racing, ainsi que Clermont ou encore Toulouse, car y'a pas beaucoup de différence au niveau contingent d'étrangers.
Pour d'autres sports, si on gagne pas, c'est surtout que nous n'avons pas la puissance financière pour cela ! Notamment au foot.
C'est pas anodin si tout le monde se calte en Espagne et en Angleterre.
Je rajoute Paris, très peu composé de français, et pourtant qui n'y arrive pas en ligue des champions.
Dernier point, hormis l'Espagne qui est une terre ultra sportive, peu de pays peuvent se targuer d'être bons dans autant de sport que la France (sans chauvinisme aucun), que ce soit sport CO ou individuel.
C'est donc plus difficile que des néo-zélandais par exemple qui n'ont que le cricket et le rugby comme religion (je schématise un peu).
Pour en revenir au rugby, évidemment qu'il faut privilégier le jeu, les blacks nous montrent la voie, mais entre le vouloir et en être capable, surtout contre le Leinster c'est autre chose.
Le "grand" Clermont, celui qui a été capable de battre le Leinster en aller-retour il y a quelques saisons avait cette capacité, mais l'a perdu depuis... Effet du départ de Cotter j'imagine.

@Marc Lièvre Entremont

Oui mais pour l'Espagne c'est constrasté.
Dans les sports mineurs et les JO ils n'existent pas.
Aux Jeux d'été on est largement devant eux, aux Jeux d'hiver ils ont obtenu leur première médaille depuis 20 ans en Corée.
Alors terre ultra-sportive, je dirais pas totalement. Ils ont une culture forte en clubs et ils misent sur des sports médiatiques (foot, tennis, vélo).
Je suis bien d'accord, la France présente énormément d'éclectisme, mais pour nous comparer à nos voisins directs, l'Allemagne brille également dans davantage de sports (redoutables aux JO d'hiver comme aux JO d'été, comme dans les grands sports médiatiques) et les Britons nous ont rattrapé alors qu'ils étaient bien à la traîne dans les années 90 grâce à une politique sportive et scientifique très engagée (avec dopage dans les disciplines cyclistes)...

La France est bonne dans beaucoup de sports mais elle stagne en même temps, et ne gagne plus depuis longtemps les grands titres en F1, tennis, foot (rien depuis 2000), cyclisme (renaissance en vue)...
Je ne suis pas pessimiste pour autant. Le rugby, le vélo et le foot ça va progresser c'est évident parce que le réservoir de sportifs jeunes à haut niveau est important... Le tennis par contre c'est très morose.

@artillon

Pour le vélo le dopage est généralisé. Qui disait "à l'insu de mon plein gré"? Pas un anglais il me semble ^ ^
Les JO, que ce soit été ou hiver, ne représentent pas tous les sports, je ne me baserais pas que là-dessus.
En F1, tennis et foot on a toujours été "moyens-bons" , mis à part Prost, Noah et la bande à Zidane.

@artillon

J'ai une grande fascination pour les sportifs allemands.
On met souvent en avant les Américains mais tu les vois plus qu'en Athlé et aux JO (natation etc...).
Pour moi, l'Allemagne est la plus grande puissance sportive actuelle, ils brillent quasiment partout et savent se régénérer au contraire de la France.
Un exemple concret: le trou générationnel qu'ils ont connu, comme nous, au tennis, est en passe d'être résorbé avec un futur vainqueur en GC: Zverev.
Comment faire émerger ce genre de talent en France ?? Mystère...

@artillon

Déjà y'a aucun tennisman en France, ils sont tous en Suisse.

Ooooh pas pour le pognon (qu'ils ne reversentent du coup pas à la France, mais pour l'air pur et la proximité des terrains...



Quoi qu'il en soit, on dévi un peu trop du rugby.

Le foot et le tennis, c'est pas DU TOUT ma tasse de thé.

  • Ahma
    89606 points
  • il y a 1 an
@Marc Lièvre Entremont

Coup de chapeau à Federer, le seul joueur de tennis qui ne s'est pas installé en Suisse.

  • AKA
    47302 points
  • il y a 1 an

Boudu con! son équipe est menée à 2mn1/2 de la fin du match et le gars fait une passe au pied dans ses 22! "Pour causer tu causes ...et pour oser tu oses?" 😉

@AKA

Ca te rappelle pas Sexton pour Earls cette année bien avant le drop létal ???
Et ça continue à nous dire que les autres font la même bouillie que nous... mais non, on leur a bel et bien loué (et pas vendu définitivement j'espère) notre légendaire flair...
On ne joue pas, on ne tente rien, on perd. Le rugby c'est pas compliqué...

  • AKA
    47302 points
  • il y a 1 an
@artillon

Tout à fait Thierry! 😉 Je n' aurai pas dis mieux!

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
Vidéos
News
Transferts
News
News
News
News