Paillaugue vs Steenkamp : David fait tomber Goliath
Le demi-de-mêlée du MHR n'abandonne pas.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Malgré les 48 kilos qui séparent le demi de mêlée français du pilier sud-africain, Benoît Paillaugue ne s'est pas dérobé devant la charge de Gurthrö Steenkamp.
Opposé au champion en titre toulousain à l’occasion de la 24ème journée de Top 14, les Montpelliérains sont allés chercher une victoire précieuse en vue des phases finales. Pourtant tout n’a pas été simple pour les hommes de Fabien Galthié, et il a fallu attendre un exploit personnel de Nagusa pour voir les pensionnaires d’Yves-du-Manoir prendre l’ascendant sur des adversaires qui ont multiplié les attaques en première mi-temps.

Face au physique de l’armada toulousaine, les joueurs du MHR ont répondu présent. A l’image du demi de mêlée, Benoît Paillaugue qui n’a pas hésité à donner de sa personne face à la charge de Gurthrö Steenkamp. Si 48 kilos séparent les deux hommes, Paillaugue est finalement sorti vainqueur du duel, non sans avoir pris un gros cul de la part du pilier sud-africain.

Une action symbolique de la volonté du jeune homme cette saison. Titulaire à 14 reprises sur 19 matchs joués, Benoît Paillaugue devrait à n’en pas douter s’imposer d’avantage l’an prochain alors que Julien Thomas est amené à quitter le MHR. Il sera cependant en concurrence avec Jonathan Pelissié, en provenance de Grenoble, dont le profil est assez similaire au sien.

Le résumé de la rencontre :

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo



Sources : Canal+

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Je suis même pas sûr qu'il l'ait même tenu à un instant donné. Mais je suis pas certain non plus que le fait que le Steenkamp l'envoie par terre lui fasse perdre sa qualité de plaqueur puisqu'il a manifestement commencé une tentative. De ce que je comprends le plaquage est terminé quand le plaqué tombe au sol. Mais ici le plaqué ne tombe pas, si le plaqueur le tient il a le droit de continuer de chercher à le faire tomber. Est ce que le fait que le plaqueur le relâche un instant ou même ne l'ait pas encore attrapé mets fin au placage, j'ai pas compris ça de la règle. Il y a un point qui m'a échappé?

  • MisterBin
  • il y a 7 ans

Paillaugue n'est plus le plaqueur puisqu'il relâche Steenkamp. Et HJ ou pas, il doit se relever pour participer au jeu, que je sache. 😉

  • Louis Picmagnôle
  • il y a 7 ans

Enfin Paillaugue fait le coup de la serpillère : il se couche pour que Steenkamp trébuche sur lui...

Je me rends compte que mon explication est mauvaise, disons plus simplement qu'un joueur qui plaque n'a pas obligation de rester sur ses appuis tant que le joueur plaqué n'est pas tombé contrairement au joueur qui joue le ballon.

Paillaugue n'est pas porteur du ballon, il n'a pas été plaqué, il n'est pas hors jeu et il n'y a pas de ruck. Du coup, l'obligation de se relever pour participer au jeu ne semble pas devoir s'appliquer. Par contre, s'il s'était emparé du ballon, se serait alors retrouvé dans la situation du porteur de ballon au sol ayant obligation de se relever ou de libérer pour participer au jeu.

  • MisterBin
  • il y a 7 ans

J'ai juste une petite question : Paillaugue n'est-il pas en faute ? Il plaque Steenkamp au sol, après s'être pris un cul et l'avoir relâché. Il doit pas se relever pour participer au jeu ?

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
News
News
Transferts
News
News
Réseaux Sociaux
Vidéos