L'anecdote inédite et insolite de Lynagh lors la demi-finale Australie/France en 87 [VIDÉO]
Michael Lynagh se souvient parfaitement de la demi-finale contre le XV de France en 87.
L'ouvreur australien Michael Lynagh évoque un moment étonnant lors de la demi-finale face à la France à la Coupe du monde 1987.

Quelle intensité ! Les Anglais ont défié le haka à la manière des Bleus en 2011 ! [VIDÉO]Quelle intensité ! Les Anglais ont défié le haka à la manière des Bleus en 2011 ! [VIDÉO]Il y a eu beaucoup d'images fortes dans cette Coupe du monde au Japon. Avec deux superbes matchs au programme, dont la finale, on peut s'attendre à vivre encore de beaux moments de sports comme cela avait été le cas en 2015 lorsque Sonny Bill Williams avait donné sa médaille de champion à un jeune fan. Il y a bien sûr ces instants qui font le tour du monde après avoir été filmés ou photographiés. Mais aussi ces moments qui ont échappé aux médias mais qui resteront à jamais gravés dans la mémoire des joueurs. C'est de moins en moins le cas de nos jours, mais les précédentes Coupes du monde sont riches de souvenirs qui n'appartiennent qu'à ceux qui les ont vécus.En 2015, Sonny Bill Williams offrait sa médaille à un jeune fan plaqué par la sécu [VIDÉO]😍En 2015, Sonny Bill Williams offrait sa médaille à un jeune fan plaqué par la sécu [VIDÉO]😍Pour L'Equipe, l'ouvreur australien Michael Lynagh se souvient d'un moment particulièrement étonnant qui a eu lieu lors de la demi-finale face à la France en 1987. Un match à oublier pour les Wallabies avec cet essai de Blanco pour la victoire des Bleus. Pourtant, il se souvient non pas d'un essai mais d'un coup de pied. Il reste un quart d'heure à jouer quand le 3e ligne David Codey ramène son équipe à deux longueurs. Lynagh a l'occasion d'égaliser sur la transformation. Il raconte :

À l'époque, on n'avait de tees en plastique et c'est un ramasseur de balles, un môme, qui m'avait apporté un pot de sable pour que je pose le ballon dessus. Normalement, on leur tend le gobelet après avoir vidé le sable et les ramasseurs repartent en courant. Mais ce jour-là, il est resté planté à côté de moi pendant toute ma routine de buteur. Comme il ne bougeait pas, je lui ai demandé si ça allait. Et là, il me sort : "Pretty important kick this one" (c'est un coup de pied important celui-là). "You'd better get it..." (il vaudrait mieux que tu le réussisses.). "Je suis au courant, merci !" (il rigole). Personne n'a entendu ce gamin à part moi. Quand j'y repense aujourd'hui, il fait complètement partie de ma demi-finale.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Ahma
    82865 points
  • il y a 2 semaines

Anecdote amusante, mais la mémoire de Lynagh commence peut-être à le trahir un peu : il n'y a déjà plus aucun ramasseur sur le terrain au moment où il pose le ballon au sol.

@Ahma

En tout cas pas sur les angles TV qui sont montrés...ce qui ne prouve pas pour autant que sa mémoire défaille. Et si ce n’est pas vrai, c’est bien trouvé, belle anecdote...

  • Ahma
    82865 points
  • il y a 2 semaines
@RCDcenter

La mémoire est infidèle à tout le monde. Le ramasseur lui a sans doute parlé brièvement mais sans rester planté près de lui ensuite, ou c'était à l'occasion d'un autre coup de pied comme le suggère unquartdecentre. Bref, ça n'a pas d'importance, en tout cas la scène décrite est sympa (quoique un buteur plus enclin à la déconcentration aurait pu en garder un souvenir moins positif).

@RCDcenter

Se non è vero è bene trovato.

  • Ahma
    82865 points
  • il y a 2 semaines
@lelinzhou

Ou "ben trovato", il n'y a que les Français qui déforment en "bene".

@Ahma

Vi, parce qu'on francise la chose, la citation exacte de Bruno (Giordano, pas Sébastien) : "Se non è vero è molto ben trovato)

@Ahma

Peut être pas ce coup de pied là? Sinon effectivement il chapote de la cafetière.

@Ahma

Il a peut-être confondu avec Pierre Berbizier qui lui parlait depuis son en-but.

  • Yonolan
    55669 points
  • il y a 2 semaines
@Un riz savant scie

ou alors c'est de la mémoire arrangée comme nous l'a bien expliqué Boris Cyrulnik ...

Derniers articles

News
News
News
News
Vidéos
News
Vidéos
News
News
News
News