FLASHBACK. RWC 2003 : Andrea Lo Cicero éteint les lumières d'un Tongien
Andrea Lo Cicero éteint son adversaire.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Le pilier transalpin régale avec cette énorme percussion qui laisse le capitaine des Tonga KO. Découvrez l'action en vidéo.
Italie – Tonga : round 2. Au début du mois, on vous présentait l’impressionnante percussion de Latiume Maka sur le capitaine de la Squadra Azzurra Massimo Giovanelli lors du Mondial 1999. Le talonneur va tout droit et met un énorme cul au flanker. Quatre ans plus tard : rebelote. Les Latins affrontent les îliens dans un match de poule comptant pour la Coupe du monde australienne. Sauf que cette fois-ci, c'est au tour d'un italien d'éteindre les lumières de son adversaire.

On joue depuis cinquante-cinq minutes de jeu et l'Italie mène sur le score de 16 à 7. Les hommes de John Kirwan sont à l'attaque mais Manuel Dallan se fait contrer sur sa tentative de passe. Qu'importe, au soutien axial, Andrea Lo Cicero, qui n'a ni les cheveux longs ni 103 sélections, ramasse le ballon et va percuter plein fer le tongien Inoke Afeaki qui tombe KO. Hasard des choses, Afeaki est aussi capitaine de son équipe et évolue au poste de... flanker.



Au final, l'Italie remportera le match 36 à 12 mais terminera à la 3e place du groupe. Les Tongiens, eux, finiront bons derniers avec quatre défaites.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News