FLASHBACK. Revivez la finale de H Cup 2008 entre le Munster et le Stade Toulousain
Retour sur la finale entre le Munster et Toulouse en 2008.
FLASHBACK. Revivez la finale de H Cup 2008 entre le Munster et le Stade Toulousain. Malgré un grand Cédric Heymans, les Rouge et Noir s'étaient inclinés contre de roublards irlandais.
Demain, deux géants du rugby européen se retrouveront sur la pelouse de Thomond Park : le Munster et le Stade Toulousain. A eux deux, ils capitalisent 6 titres en H Cup (4 pour les Rouge et Noir, 2 pour les Rouge tout court) et une pelletée de quarts et de demi-finales. Tout simplement les deux équipes les plus régulières depuis la création de cette compétition, en 1996.

Ces deux monstres se sont déjà rencontrés 4 fois au cours de l'histoire, pour 2 victoires de chaque côté. Mais dans la mémoire des supporters toulousains, il y a un match BIEN difficile à oublier : celui de 2008, en finale, au Millenium Stadium. En pleine bourre à ce moment là, le Stade Toulousain réussissait sans doute une de ses plus belles saisons de la décennie 2000, et pouvait rêver au fameux doublé ©. Retour en arrière.

Malgré les absences de plusieurs joueurs cadres (Clerc et Poitrenaud, tandis que Fritz et Nyanga revenaient à peine de blessure), les Toulousains prennent le dessus sur leurs adversaires en début de match et se retrouvent en situation de marquer dès la 2ème minute de jeu. Mais les Irlandais repoussent les charges de William Servat et autres Byron Kelleher. Après une première tentative de pénalité manquée par Jean-Baptiste Elissalde, le Stade finit par ouvrir le score sur un drop de son N°10. Pas vraiment cher payé.



Les Irlandais, eux, ne sont pas du genre à laisser filer les occasions. Après avoir pilonné la ligne toulousaine pendant de longues minutes, Denis Leamy franchit la ligne. Son essai est refusé à la vidéo. Mais ce n'est que partie remise, puisque le flanker irlandais obtient sa revanche quelques secondes plus tard. Essai transformé : 13-3, puis 13-6 juste avant la pause, Elissalde réduisant le score sur une pénalité lointaine.



En seconde période, ça se complique pour les hommes de Guy Novès, qui doivent désormais courir après le score dans un Millenium totalement acquis à la cause des Munstermen. L'ancien ailier des All Blacks Doug Howlett passe à deux doigts de leur porter le coup de grâce, sur une action où il dépose Cédric Heymans et Yves Donguy avec une facilité impressionnante. Mais la passe de Rua Tipoki à l'origine de l'action est en-avant. Puis Fabien Pelous perd ses nerfs et envoie un petit coup de pied chambreur sur l'auguste postérieur d'Alan Quinlan. Il n'y a aucune intention de faire mal, mais le geste est plutôt idiot et pas très dans l'esprit. L'ancien capitaine du XV de France prend alors un carton jaune, et Ronan O'Gara passe trois points de plus dans la foulée.



Puis d'un coup, le coup de génie de Cédric Heymans. Positionné à l'arrière sur ce match, « Chico » décide de jouer une touche rapidement pour lui-même, avant de taper deux coups de pied à suivre par dessus la défense irlandaise. La chance sourit aux audacieux : Yannick Jauzion réussit à prolonger le ballon au pied dans l'en-but, et Yves Donguy n'a plus qu'à aplatir. Elissalde transforme, 13-13.

Toulouse reprend le dessus et obtient alors de nouvelles occasions, avec encore une fois un Heymans insaisissable. Malheureusement, Elissalde fait un mauvais choix en tapant (mal) une transversale sur une situation de surnombre. En jouant à la main, il y avait peut-être essai au bout...



Quelques secondes plus tard, Pelous se met à la faute dans un ruck. O'Gara redonne l'avantage aux siens, 16-13. La suite, vous la connaissez. Dans les 10 dernières minutes, les Munstermen enchaînent les séquences de pick and go pour faire tourner la montre. Malgré une dernière munition, les Toulousains s'inclinent.



Les Rouge et Noir devront attendre deux ans de plus pour aller conquérir leur quatrième trophée européen, face à Biarritz en 2010. Mais ce match leur restera longtemps en travers de la gorge... et nul doute que ceux qui étaient présents sur le terrain ce jour-là (Albacete, Nyanga, Médard, Fritz et Millo-Chluski) auront à coeur de prendre leur revanche demain. Et pour la petite histoire, Nigel Owens sera de nouveau l'arbitre de cette rencontre...
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Ben j'étais au Capitole ce jour là pour vibrer devant l'écran géant!!! Quel vilain souvenir tout ça, un match qui était tellement à notre portée...
Conclusion : une pénalité au 22 mètres ratée en début de match se paye cher à l'arrivée (même si Pitchoun Ellisalde se rattrapa ensuite avec son drop...). Mets les trois points de plus pour le Stade, on est à 16 à 16, et là, m'étonnerait que les MunsterMen fasse du pick and go toute la fin de la partie...
Mais bon, avec des "si" on refait le match et on accroche une 5eme étoile au maillot !!! Allez le Stade !!!

Derniers articles

News
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
Vidéos