FLASHBACK. 2013. Les All Blacks crucifient l'Irlande au terme d'un match mémorable
Les All Blacks crucifient l’Irlande au terme d’un match mémorable.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
En novembre 2013, l'Irlande a fait douter les All Blacks comme rarement cette année-là. Un match intense dont est sortie victorieuse la Nouvelle-Zélande.
Si l'Irlande n'a battu le XV de France qu'à une seule reprise en 42 ans (victoire 27-25 en 2000 avec un triplé de Brian O'Driscoll), elle est tout de même favorite ce samedi au Stade de France. Malgré sa défaite face à l'Angleterre, la nation du trèfle pratique à l'heure actuelle le plus beau jeu de l'hémisphère nord. Il y a quelques mois de ça, les Irlandais n'avaient pas encore ce niveau mais on sentait que la transformation était en route suite à l'arrivée aux commandes de la sélection de l'entraîneur du Leinster, Joe Schmidt. Nous sommes en novembre et l'Irlande reçoit la Nouvelle-Zélande à l'Aviva Stadium lors du dernier match de la tournée d'automne. Les Blacks n'ont que la victoire en tête pour parachever une année exceptionnelle où ils n'ont pas perdu un match.

S'ils ont été bousculés plus d'une fois en 2013, notamment contre l'Afrique du Sud dans le Four nations ou bien une semaine plutôt par l'Angleterre, les Kiwis vont cette fois-ci connaître l'une de leurs pires entames de match. Leurs adversaires sont partout. Agressifs en défense et dans les rucks, ils monopolisent le cuir et poussent les Blacks jusqu'à leur ligne pour le premier essai du match par Murray. Nous sommes à la 4e minute de jeu et les Irlandais ne pouvaient pas mieux commencer...sauf peut-être en marquant un deuxième essai quelques instants plus tard par Best (14-0), puis un troisième avant la 20e minute par Kearney. Le monde du rugby est sous le choc. Et si les Irlandais battaient les invincibles All Blacks ?

Ces derniers réagissent cependant par Savea (25e) de fort belle manière mais Sexton passe trois nouveaux points pour un avantage de 15 points à la pause. Malgré cet écart qui peut paraître suffisant, on se dit que les Irlandais vont devoir être solides en deuxième mi-temps car les hommes de Steve Hansen vont certainement taper très fort à leur porte. Les minutes s'égrènent et l'Irlande conserve une avance raisonnable après la pénalité de Cruden (52e). Arrive l'heure de jeu et la valse des changements. Un coaching qui s'avère particulièrement payant pour la Nouvelle-Zélande puisque Ben Francks, tout juste rentré réduit la marque en force (22-17, 65e). Le dernier quart d'heure est insoutenable, en particulier les arrêts de jeu. Nonu sonne la charge, Cruden écarte, Coles fixe pour le centre remplaçant Crotty qui n'a plus qu'à aplatir. Un scénario cruel pour l'Irlande qui voit son adversaire égaliser (22-22). Il reste cependant la transformation. Cruden est en place mais les Irlandais impatients chargent trop tôt. Alors que le ballon a fui les perches, l'ouvreur kiwi a une seconde chance. Cette fois-ci, il ne rate pas.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • thiboo
    26445 points
  • il y a 6 ans

Mettre un 19-0 aux all black en 20 minutes et perdre de 2 points c'est cruel pour les irlandais...

Joli match, mais les irlandais ont gagné le match hein, c'ets juste l'arbitre qui décide que c'est les blacks qui gagnent ce match....

Derniers articles

Vidéos
Réseaux Sociaux
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
News