Instant #NOSTALGIE - Quand Bernat-Salles se baladait sur les terrains de rugby à 7 en 1997
Philippe Bernat-Salles, le Cheslin Kolbe de l'époque !

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
On a voulu savoir à quoi ressemblait le Sevens dans les années 90. Entre la composition de l'équipe de France et les actions, nous n'avons pas été déçus !

Si le premier circuit mondial de rugby à 7 a été lancé au cours de la saison 1999-2000, le Sevens a pourtant connu ses premières heures de gloire peu longtemps avant. Après son premier tournoi international lancé en 1973 du côté de l'Écosse, le rugby à 7 a finalement obtenu sa première Coupe du monde en 1993, rassemblant 24 équipes à Murrayfield. À l'époque, l'équipe de France n'avait bien entendu pas manqué l'occasion de participer, même si le résultat n'avait pas été au rendez-vous. 

En effet, les Bleus s'étaient fait éliminer dès les phases de poules.
 Dans cette équipe tricolore, on retrouve des noms aujourd'hui bien connus du rugby français, qui faisaient à la fois le bonheur du 7 et du XV à l'époque, tels que Laurent Cabannes, Thierry Janeczek, Ugo Mola, Didier Faugeron, David Berty, Christophe Deylaud ou encore Éric Bonneval qui s'était fait notamment plaisir lors de ce match face aux Néerlandais, remporté 26 à 14. Les Pays-Bas qui concouraient parmi les meilleures équipes à ce moment-là !

Philippe Bernat-Salles faisait lui aussi partie de cette sélection à 7 française. S'il n'était encore qu'un petit jeune en 1993 du haut de ses 23 ans, il s'est par la suite affirmé sur les terrains de Sevens. Une discipline totalement faite pour lui, où la vitesse est un atout majeur. Si son physique et sa technique de course te font penser à ton ailier de quatrième série, détrompe-toi ! Car « Bernie », lui, passait très certainement sous les onze secondes au 100 mètres et haut la main ! Si on a aujourd'hui tous en tête son essai face aux Blacks en 1999, et sa célébration avec les doigts en V, nous avons également retrouvé quelques-unes de ses prouesses à 7, en 1997, et autant dire que ça va très très vite ! Ce jour-là, la France avait marché sur les États-Unis lors d'un match de poule de la deuxième coupe du monde à Hong Kong : 40 à 7 ! Une équipe qui avait fière allure avec Olivier Magne, Willy Taofifenua, Ugo Mola, Marc et Thomas Lièvremont, Olivier Campan ou encore Franck Corrihons. Malheureusement, les Français s'étaient inclinés en quarts de finale face à l'Afrique du Sud 19 à 14.

Si vous voulez revoir vos idoles de l'époque lors de ces deux rencontres c'est par ici :
France – Pays-Bas et France – États-Unis.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Taofifenua et T Lievremont, c'est du costaud pour jouer a 7, ils devaient pas se faire bouger dans les regroupements et les melees

Bernat Salles, je crois que son surnom c'était le TGV ? Vous l'avez vu passer ?

@La petite Huguette

le TGV c'était le surnom de Patrick Estève

@Dormeur 15

AH oui, merci. J'ai la mémoire qui flanche, je me souviens plus très bien.

Olivière Magnè, Berna Sallesse! Trop mignons les commentaires en espagnol!

  • ced
    100148 points
  • il y a 4 mois

sur l'essai de Bonneval niveau défense on se croirait en Super Rugby

Derniers articles

News
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News