Violences envers arbitre : quelles sanctions appliquer ?
Violence envers arbitre : un rugbyman radié à vie.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Il semblerait que les instances dirigeantes du ballon rond et du ballon ovale aient décidé de sévir en ce qui concerne les violences envers les officiels.
Il semblerait que les instances dirigeantes du ballon rond et du ballon ovale aient décidé de sévir en ce qui concerne les violences envers les officiels. Ce jeudi, EspnScrum nous apprend qu'un ancien pilier ayant évolué en ITM Cup pour Hawke's Bay, Whetu Barber, a été suspendu à vie par son club, Otorohanga, mais également par la fédération de Waikato, après avoir frappé l'homme au sifflet lors de la rencontre face à Morrinsville la semaine passée. Exclu temporairement suite à un coup de coude sur un adversaire, Barber a ensuite été exclu définitivement pour des commentaires envers l'arbitre. Alors qu'il prenait le chemin des vestiaires, il aurait rebroussé chemin pour frapper l'officiel. Une sanction lourde prise en toute connaissance de cause et surtout du dossier disciplinaire assez lourd du joueur. Dernièrement, plusieurs agressions au sein des différents championnats de France, mais également à l'étranger, ont donné lieu à des condamnations avec sursis.

Le Midi Olympique rapporte également une violente altercation à la fin de la réception d'après-match entre un joueur du Rugby Club valettois-revestois et un juge de ligne. « Le joueur maintient qu'il n'a pas donné un coup de tête » et va plaider sa cause devant la commission de discipline de la FFR. La Dépêche du Midi évoquait fin mars une suspension de 260 semaines soit cinq années à l'encontre du troisième ligne de Laroque, club de série Promotion du Périgord-Agenais suite aux mêmes types de faits. « Pour avoir bousculé un arbitre, je suis radié 5 ans, la peine la plus lourde » s'interrogeait le joueur. « Je défends bec et ongles l'arbitre qui est intouchable sauf preuve intangible comme une vidéo. Là, il n'y en a pas » précise Daniel Salles, le directeur territorial des arbitres du comité du Périgord-Agenais.

En football, ce genre d'indident a souvent fait l'actualité. En octobre dernier, un footballeur amateur a été condamné à 6 mois de prison ferme et deux autres joueurs à 6 et 8 mois de prison avec sursis pour avoir violemment agressé un arbitre. En février dernier, la gendarmerie a dû intervenir à l'issue d'un match opposant Biache à Billy-Berclau en U18 alors qu'un joueur du club de Billy-Berclau, âgé de 16 ans, a frappé un arbitre de touche au visage. Mercredi, France Bleu rapportait également que le district de l'Eure avait décidé de suspendre un footballeur amateur pour une durée de dix ans. Coupable d'un coup de poing sur l'arbitre pendant un match à Montfort-sur-Risle en mai 2013, le capitaine d'Angerville-la-Campagne âgé de 29 ans ne pourra pas prendre de licence durant toute une décennie. Le principal intéressé à l'impression d'avoir servi d'exemple.



A noter que le tribunal correctionnel d'Evreux a également reconnu la culpabilité du joueur, et l’a condamné à un stage de citoyenneté ainsi qu'à 800 euros de dommages et intérêt en faveur de l'arbitre. Estimez-vous que les sanctions lourdes telles que celles-ci peuvent aider à éradiquer ce genre de comportements ?
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • CFH
    19004 points
  • il y a 6 ans

@Sylvie Vatou : C'est déjà le cas. Un adversaire, il y a 3-4 ans, avait pris 1 an de suspension + obligation de devoir passer le brevet d'arbitre + arbitrage de minimum 5 matchs pour violence sur un joueur adverse (coup de pied alors que le joueur était au sol) et insulte à arbitre.
La sanction avait été allégée parce que le joueur avait 17ans et que cela se déroulait dans une région avec peu de clubs et de joueurs (Guadeloupe).

Plutôt que d'interdire complètement la pratique du sport (qu'à priori) les violents aiment, je les obligerai à faire leur temps de suspension en tant qu'arbitre.

Si ce temps est effectué, le joueur peut retrouver les terrains à l'issu de la sanction, s'il ne l'est pas, pas de licence possible.

  • Grisou
    17632 points
  • il y a 6 ans

Pour leur apprendre, on a qu'à faire jouer tous les mecs condamnés dans deux équipes opposées, et leur faire faire un match sans arbitre ! Quand ils verront le faible nombre de survivants à la fin de la partie, ils comprendront que le mec avec le sifflet n'est pas là que pour les faire chier... Sans lui, pas de jeu !

Le respect doit rester le socle du sport en général, le respect est total ou il n'est pas, aussi les sanctions doivent être radicale. On touche a un/une arbitre c'est radiation a vie. C'est tout les personnes seront ainsi prévenues pas de demi mesure et cela devrait être la même chose dans tous les sports.

On peut être énervé sur le terrain, mais il ne faut JAMAIS s'emporter contre l'arbitre sur le terrain, et encore moins en dehors.
Bien sûr, on a l'impression quelques fois de se faire "avoir" (pour ne pas employer d'autres termes).
L'une des valeurs du rugby est le respect, il faut donc la cultiver au plus haut point, quitte à sanctionner fortement ceux qui ne respectent pas la règle.

Quand j'étais petit, on me disait toujours de vouvoyer et de respecter l'arbitre car sans lui, il n'y aurait pas de match et je ne pourrais donc pas jouer.
Peut-être devrait-on le rappeler aux idiots qui s'en prennent à eux

pour moi du moment où tu frappes un arbitre ce n'est pas d'une exclusion de 5 ou 10 ans que l'on doit écoper mais tout simplement d'une interdiction de toutes licences sportives à VIE !!!!!

  • CFH
    19004 points
  • il y a 6 ans

Ce n'est pas LE sport mais un des sports (Handball à moindre mesure et sports de combats par ex).
Maintenant que tu fasses 110kg ou 40 tout mouillé, l'arbitre en amateur est un type (ou une fille !) qui vit sa passion au détriment de sa vie de famille, qui se tape des déplacements parfois longs, qui va arbitrer un match parfois chiant, qui se retrouve seul face à une 50aine de personnes, tout ça pour un dédommagement souvent ridicule (si on peut parler de dédommagement financier...). Rien que pour ça il devrait être d'autant plus respecté, et sans parler des valeurs du sport (cela ne reste qu'un sport, il ne faut pas l'oublier !).
Donc une sanction de 10 ans pour avoir frappé un arbitre (en foot, rugby, hand, pétanque,...) je ne trouve pas ça vraiment lourd, que la décision prise par le corps arbitral ait été mauvaise ou non.

  • indy
    23083 points
  • il y a 6 ans

Quel que soit le sport la question ne devrait même pas se poser.
Mais hélas les exemples de contestation sur le terrain et de mise en cause médiatisés en dehors on sapé l'image d'intouchable de l'arbitre au delà du simple coup se sang impulsif inévitable tant qu'il s'agira de relations entre humains..
Un exemple : le vidéo arbitrage depuis l’extérieur du terrain a dématérialisé la décision d'essai et réduit les pressions quasi physiques que subissaient les arbitres a ce moment là (cela ressemblait parfois à un peno au foot) mais que l'on retrouve aux étages inférieurs.

J'ai verdi tout le monde puisque tout le monde a raison.
Cependant, je pense que ces sanctions doivent survenir s'il y a des témoins de confiances, et si l'agression (verbal et/ou physique) est avéré.
Je connais un joueur qui s'est pris a tete avec un arbitre il y a qlqs années, il s'est fais sortir (normal) et après lematch il a voulu s'expliquer, l'arbitre n'a pas voulu, du coup le joueur en retournant dans les vestiaires a du emprunter un couloir relativement étroit, et il n'a pas vraiment fais d'effort quand il a croisé l'arbitre pour le laisser passer.
Resultat le mec a était radié a vie, et la c'est pas normal ...

Aussau a raison la violence verbale doit être punie comme la violence physique. Quand dans les tribunes certains crient "arbitre enc..." les fédérations ou ligues devraient prévoir de sanctionner les clubs par des matchs a huit clos.

Le rugby est LE sport où dès le plus jeune age on t'apprend qu'un jour tu feras peut-être 110kg, que tu seras capable de démonter l'arbitre si tu le voulais, mais que malgré tout tu ne le feras JAMAIS !!
Et il faudrait le rappeler à tout le monde !

Frapper un arbitre, c'est comme enculer un copain ... Ça s'fait pas !

ben...les sanctions,c est simple...pour celui qui frappe un arbitre, radiation a vie, il aura ainsi le loisir de s'adonner a un autre sport, la boxe, par exemple....

Des sanctions exemplaires pour les coups c'est normal et vital, mais il va aussi falloir penser aux sanctions vis à vis des insultes et autres propos rabaissant. Laporte ne doit pas être le seul, ce n'est pas un bouc émissaire, les autres aussi doivent être suspendus pour leurs propos (je pense à Labit, Delpoux et Etcheto pour cette seule saison et pour ne citer qu'eux).

  • Tassin
    720 points
  • il y a 6 ans

Je sais pas si elles le peuvent mais je l’espère! L'arbitre ne doit en aucun cas être victime de coups, ça peut arriver que dans certaines circonstances un joueur en veuille à l'arbitre mais de là à le frapper ça devient grave! Peut importe le sport l'arbitre est et doit rester intouchable! Les sanctions lourdes ne peuvent que faire réfléchir les éventuels maniaque du poignet ou du coup de tête.

  • Aussau
    2875 points
  • il y a 6 ans

L'arbitre est et doit rester le référent et donc être inattaquable physiquement et oralement.
Parce que ceux qui insultent un arbitres sont pour moi du même bord qui en agressent un et favorisent en plus ces derniers.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News