VIDÉO. Coupe du monde 2023 - La France n'a que quelques mois pour boucler son dossier de candidature
La France veut organiser le Mondial 2023.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
La France n'a que quelques mois pour boucler son dossier de candidature à la Coupe du monde 2023. Le compte à rebours est lancé.

L'équipe de Bernard Laporte n'a pas vraiment eu le temps de se reposer sur ses lauriers. En guise de hors-d'oeuvres, elle s'était attaquée à de nombreux dossiers comme celui du Grand Stade. Désormais, elle est passée au plat de résistance avec le dossier de candidature pour la Coupe du monde 2023 à l'occasion de la réunion de lancement ce mardi. "La France n'avait jusque-là fait que candidater, c'est déjà bien. Mais nous allons nous organiser pour faire en sorte de présenter un dossier solide et compétitif", avait commenté le président de la FFR.

Et il ne va pas falloir traîner puisque c'est en juin que les dossiers doivent être déposés en vue d'une décision finale en novembre prochain. Si la France part avec certains avantages par rapport à l'Afrique du Sud et l'Irlande (expérience acquise avec le Mondial 2007, parc sportif important, etc) le timing est très serré. D'autant que comme l'indique Claude Atcher, à nouveau en charge de la candidature française après celle du Japon, l'équipe d'évaluation de Rugby World Cup se rendra en France fin janvier puis une deuxième fois en mars. Il faudra à ce moment-là que la France apporte déjà "des réponses précises aux questions posées".Crédit vidéo : FFR 

La Nouvelle-Zélande soutient la candidature irlandaise

Malgré tout, rien ne garantit que la France sera désignée aux dépens de l'Afrique du Sud, dont la Coupe du monde en 1995 est encore dans tous les esprits, et l'Irlande. Laquelle est en candidat très sérieux en raison de la passion de ses habitants pour le rugby et du fait qu'elle n'a jamais organisé la Coupe du monde. "J'ai été clair à ce sujet : je pense que ce serait un endroit formidable pour accueillir la Coupe du monde de rugby." Ce soutien provient du Ministre des Affaires étrangères néo-zélandais, Murray McCully. Lequel avait été choisi par la Nouvelle-Zélande pour superviser l'organisation du Mondial en 2011. Via l'Irishexaminer, Il encourage d'ailleurs l'Irlande à faire de même.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • mimi12
    79765 points
  • il y a 3 ans

Ce serait bien que ce soit l'Irlande qui gagne !

Alors môssieur est ministre néo-zélandais donc on le cite dans l'article, mais moi quand je soutiens la candidature irlandaise personne n'en parle!

Laissons-la à l'Irlande, leur bande d'annonce était géniale!!

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News