[TRANSFERT] Vern Cotter, nouveau sélectionneur des Fidji !
Vern Cotter a été nommé sélectionneur des Fidji.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Ce ne sera donc pas Jacques Delmas ni aucun des techniciens français approché, mais bien Vern Cotter qui sera le sélectionneur des Fidji.

Vern Cotter s’était éloigné du terrain depuis l’arrivée de Xavier Garbajosa à Montpellier. Il y occupait un poste de directeur de rugby comprenant la supervision du projet rugbystique global du club en travaillant notamment sur le sponsoring, les contacts avec les partenaires, le développement du centre de formation ou la mise en place d’une cellule de recrutement. Mais point d’entraînement et de coaching lors des matchs.''L’identité est plus importante que les personnes'', lance Saint-André avant son arrivée à Montpellier''L’identité est plus importante que les personnes'', lance Saint-André avant son arrivée à Montpellier

Il était entendu depuis plusieurs semaines qu’il quitterait ses fonctions à l’issue de la saison. On lui prêtait l’intention de retrouver un poste plus conforme à ce qu’il avait toujours fait, avec la réussite qu’on lui connaît: un titre de Super rugby, un titre de champion de France, un Challenge européen.C’est chose faite. Le technicien néo-zélandais âgé de 57 ans s’est officiellement engagé auprès de la Fédération fidjienne (la FRU) pour y occuper le poste de sélectionneur. Il prendra place sur le banc de la sélection fidjienne l’issue de la saison du MHR en Top 14. Son premier test match, à son nouveau poste, sera une rencontre contre le Tonga le 4 juillet. 

Le président de la FRU ne cache pas sa satisfaction sur le site officiel de la fédération : "Ce n’est pas un secret que la Coupe du monde 2019 a été une déception (1 victoire pour 3 défaites). Avec l’arrivée de Vern Cotter, nous pensons que les Fidjiens Volants peuvent rencontrer le succès que leur potentiel leur permet de viser." Avec Clermont, Cotter a notamment remporté 77 matchs à domicile, ce qui est un record. En tant que sélectionneur du XV du Chardon, il avait connu 55 % de victoires avec des succès sur la France, l'Argentine, l'Italie, le Pays de Galles et l'Irlande. Un pourcentage qui pourrait augmenter compte tenu du talent qu'il aura sous ses ordres.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • SCA81
    36 points
  • il y a 5 mois

Super content pour les Fidji qui méritent un entraîneur de cette trempe. Vern Cotter on connaît bien en France avec Clermont. Et aussi avec l'Écosse qui brillait lorsqu'il était entraîneur. Vu le potentiel des joueurs, ça va donner lors de la prochaine coupe du monde ... J'espère qu'il fera aussi bien que pour le rugby à 7 !

Pour 2023, il vont nous sortir une équipe constituée uniquement de joueurs locaux disponibles toute l'année et qui s'entraînent régulièrement ensemble 😁

Moi je l'aurais bien vu entraîner à Bali Vern !

  • Yonolan
    73693 points
  • il y a 5 mois

Ce sera intéressant de voir Cotter après son passage à Montpellier
En tous cas il a un beau challenge à relever avec du talent mais aussi des questions épineuses ( ( disponibilité des joueurs ; temps de préparation de l’équipe)
Bonne chance à lui dans ce nouveau défi passionnant et si il pouvait aussi aider la fédération fidjienne à évoluer sur ses rapports avec les joueurs expatriés ( ou qu'on expatrie ) et sur leur retour au pays après la fin de leur carrière ce serait top même si ce n'est pas dans sa mission

De mémoire il avait plutôt bien réussi avec l’Ecosse.
Une nouvelle aventure pour lui, j’espère qu’elle sera plus fructueuse qu’avec Montpellier !

  • Ahma
    93261 points
  • il y a 5 mois
@Maraud en Toge

En terme de résultats bruts, ça n'a pas été génial avec l'Écosse. Une place de sixième et deux places de quatrième dans le Tournoi, un quart de Coupe du monde. Au classement WR ils ont généralement navigué entre la huitième et la dixième place, ce qui était déjà le cas les années précédant son arrivée, avec toutefois une pointe à la cinquième place peu avant son départ.
Ça c'est pour le bilan chiffré, reste à dire qu'on peut avoir éventuellement porter un regard positif sur le jeu pratiqué, et rappeler aussi qu'un sélectionneur n'est pas l'unique responsable des résultats d'une équipe nationale.

@Ahma

Certes, mais n’ont-ils pas été à une considération arbitrale près de se qualifier en demi en 2015 ? (Hum... Joubert)

@Maraud en Toge

Disons que sur la même édition ils ont aussi été à une considération arbitrale près de ne pas sortir de poules, donc il n'y a pas vraiment à se plaindre (de plus à vitesse réelle le contact était quasiment indécelable et Joubert ne pouvait pas faire appel à la vidéo).

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 5 mois

bon beh voilà... le moment où les fidjiens vont avoir les armes pour devenir champions du monde est proche.
il va structurer tout ça, trouver un équilibre entre joueurs indispensables exilés dans les championnats européens et nouveaux talents locaux. il va se régaler.

  • Ahma
    93261 points
  • il y a 5 mois
@dusqual

Vice-champions du monde.

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 5 mois
@Ahma

ça ce serait sans compter sur notre incroyable potentiel à foutre un plan parfait en l'air...

  • Ahma
    93261 points
  • il y a 5 mois
@dusqual

Parce que tu as cru que je voyais les Français champions ?

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 5 mois
@Ahma

moi non, mais laporte, oui.
c'est pas moi qui ai fait le plan.

Super nouvelle pour lui et les Fidji !

La Fédération résume bien ce mariage parfait sur le papier :
“We believe he will drive a culture of high-performance, fitness and discipline standards that are necessary to achieve success on the global stage.”

Comme on pouvait s'y attendre, il aura aussi une mission de développement du rugby fidjien, un peu comme le directeur du rugby en Nouvelle-Zélande. Cette double casquette me semble vraiment offrir un projet idéal pour Vern, à condition bien sûr que la Fédération s'engage à ses côtés et y mette les moyens nécessaires.

D'ailleurs, preuve d'une vision intéressante à moyen et long termes, la Fédération anticipe déjà le futur avec la formation de techniciens locaux :
In his role, Mr. Cotter will also focus on coach development and succession planning through upskilling local provincial Coaches and, taking local Coaches such as Senirusi Seruvakula, Koli Sewabu, Kele Leawere, Inoke Male and Ifereimi Rawaqa under his mentorship to prepare them as potential successors for the Flying Fijians Coaching position.

L'Italie est passée à côté d'un super candidat. La liste des sélectionneurs expérimentés et capables de mener un projet de développement se réduit. Ca sent la reconduction de Franco Smith s'il réussit son tournoi.

@Bitch Bucannon

L'Italie a eu Moustache, ils ne peuvent pas avoir que des meilleurs sélectionneurs quand même.

Donc pas de Régis Sonnes aux Fidji (régis sonnes qui avait demandé à partir avant la fin de son contrat pour être sélectionneur des Fidji).

@Starkillershow

Est-ce que Vern arrive seul ? Ou avec un staff ? Le communiqué de la Fédération ne parle pas de ça. Régis Sonnes a peut-être encore sa chance en tant qu'adjoint.

@Bitch Bucannon

Passer de Adjoint au Stade à adjoint aux Fifji...mouais. Je crois plutôt qu'il visait la place de numéro 1, place pour laquelle il a toutes les qualités.

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News
News
News