TOP 14. UBB. ''Ce sera un crack'', Bru confiant mais prudent avec cette pépite tricolore
Marko Gazzotti enchaine les feuilles de match, et continue d'apprendre en Top 14. Crédit photo (France Rugby)
Meilleur joueur du monde lors de la Coupe du monde u20, Marko Gazzotti a rejoint l'UBB cette saison en Top 14. Son manager se montre prudent à son sujet.

Un talent précoce

C'était, sans aucun doute, l'attraction de ce début d'été lors du mondial u20 ! L'ancien joueur de Grenoble avait été récompensé du titre du meilleur joueur de la compétition, logiquement. 

Durant la Coupe du monde, ce dernier avait été impressionnant de puissance et de vitesse, et avait marqué trois essais en quatre rencontres. Ses bonnes performances en équipe de France venaient aussi récompenser une saison aboutie en Pro D2

Car oui, si le jeune Gazzotti ne montait que de Crabos l'année dernière, il n'est presque pas passé par la case espoir ! Ce dernier a joué neuf matchs avec Grenoble, dont l'Acces-Match pour remonter dans l'élite. 

La défaite des siens face à Perpignan a poussé ce dernier à prendre la direction de Bordeaux, pour évoluer dans l'élite, à 19 ans. Il s'avère que c'est un choix gagnant pour Gazzotti, qui a déjà joué cinq rencontres cette saison, dont quatre comme titulaires. 

Sélectionné en qualité de flanker ou bien de numéro 8, le jeune joueur ne fait évidemment pas les mêmes différences qu'à la Coupe du monde u20. Néanmoins, son potentiel est immense, et son apprentissage est en cours. 

RUGBY. Léo Barré, le ''titi'' parisien qui monte dans la capitaleRUGBY. Léo Barré, le ''titi'' parisien qui monte dans la capitale

Bru le protège

Interrogé par nos confrères de Sud-Ouest, le manager de Bordeaux s'est livré sur son jeune troisième ligne : "Il possède des qualités hors norme. Ce sera un crack, mais il a encore du mal à répéter les efforts. Il ne faut pas oublier qu’il vient d’avoir 19 ans. On va l’accompagner, débriefer ses matches. Chaque fois qu’on le fait jouer, on investit sur le futur."

Ce dernier avoue également que le niveau dans les jeunes compétitions mondiales n'a rien à voir avec celui du Top 14 "Le niveau des moins de 20 ans, même s’ils ont dominé leur championnat du monde, est très loin de l’engagement requis en Top 14 pour ces postes."

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Pépite, voilà une expression qui me sort par tous les orifices !!! Il n'y a pas d'autres mot pour exprimer le talent ? Une pépite d'or a de la valeur mais aucun talent...

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News