Top 14 - 30 %, 40 %, vers une baisse de salaires jamais vue ?
Morgan Parra est un des joueurs les mieux payés au monde.
Les joueurs professionnels seraient prêts à baisser leurs salaires pour aider leurs clubs après l'arrêt de la saison 2019/2020.

Maintenant que la saison 2019/2020 est officiellement terminée, les clubs professionnels doivent faire face aux problèmes financiers liés à l'annulation des matchs. Le rugby, contrairement au football, dépend énormément de la billetterie. Les droits télés ne représentent que 20 % environ dans le budget des clubs. Aussi, vont-ils devoir trouver d'autres leviers de financement que de simplement compter sur Canal +. À ce titre, le diffuseur historique ne va pas verser les 15 millions restants correspondants à la fin de la saison. Néanmoins, L'Équipe nous apprend que la chaîne cryptée va participer à l'effort en débloquant une somme similaire pour aider les clubs. "Cette somme de 17,16 millions d'euros devrait ensuite être déduite des versements sur les saisons suivantes afin de lisser l'hémorragie."

Top 14 - Stade Rochelais : ''Nos finances sont directement menacées''Top 14 - Stade Rochelais : ''Nos finances sont directement menacées''

En attendant, les formations professionnelles doivent trouver des solutions dans l'urgence. Certains comme le Stade Rochelais font appel à leurs abonnés. Mais le nerf de la guerre concerne les salaires. C'est une des dépenses principales des clubs. La baisse des revenues des joueurs est sur la table depuis plusieurs semaines. Mais jusqu'ici, le syndicat Provale se refusait à une baisse importante. Néanmoins, une récente réunion entre les différentes parties concernées aurait débouché sur des avancées comme le rapporte L'Équipe. Les joueurs seraient prêts à jouer leur part dans cet effort. Mais de combien vont-ils accepter de baisser leurs salaires ?
Top 14 - Une baisse des salaires demandée au joueurs du MHRTop 14 - Une baisse des salaires demandée au joueurs du MHRLe président de Provale Robins Tchale-Watchou avait émis une fin de non-recevoir à une baisse de 30 %. Pourtant, c'est bien le chiffre qui semble avoir été annoncé. On pourrait même se rapprocher des 40 %. C'est en tout cas ce que préconiserait la DNACG, qui, dans ses calculs, table sur "une baisse de 30 % du partenariat des clubs et 20 % de la billetterie", note le Midi Olympique. Le gendarme financier joue le rôle d'arbitre dans les négociations, et ce même si "un accord collectif est impossible en matière de droit du travail et que les clubs devront négocier au cas par cas". Le syndicat semble désormais plus disposé à discuter maintenant que les joueurs ont donné leur accord. Tous ont conscience qu'il en va de l'avenir du rugby en France.TOP 15  des joueurs les mieux payés au monde : un Français dans le Top et un joueur de Top 14 premierTOP 15 des joueurs les mieux payés au monde : un Français dans le Top et un joueur de Top 14 premier

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • cahues
    194475 points
  • il y a 3 ans

Pas grand monde pour s'offusquer au début du professionnalisme dans le rugby de l'inflation des salaires des joueurs.Désormais, il est grand temps de se pencher sérieusement sur le modèle économique de ce sport.

Derniers articles

News
News
Transferts
News
Sponsorisé News
News
News
News
News
News
News