Rugby Championship - L'Australie muselle parfaitement l'Argentine
L'Australie a remporté son premier match face à l'Argentine dans le Rugby Championship.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
En place en défense, l'Australie a réussi à museler l'Argentine dans le cadre de la deuxième journée du Rugby Championship.

De l'envie et du déchet

Australiens et Argentins ont peut-être perdu leur premier match, mais on ne peut pas dire qu'ils ne mettent pas du coeur à l'ouvrage. Dans cette édition 2019 raccourcie du Rugby Championship, les Wallabies et les Pumas sont ceux qui font le plus vivre le ballon. Il y a chez ces deux nations cette envie de toujours se faire des passes là où les Boks sont dans le défi physique et les Blacks encore dans la recherche d'automatismes. En revanche, l'efficacité n'est pas forcément au rendez-vous et il y a aussi du déchet (27 turnovers en première période). Nul doute que tout cela sera gommé en vue du Mondial.Crédit vidéo : Sky Sport

Genia le vrai maître à jouer

Les Wallabies se cherchent depuis des années à vrai ouvreur capable de les mener vers les sommets. Mais si ce maître à jouer tant espéré n'était pas à l'ouverture mais à la mêlée ? Auteur très bonne entrée en jeu, Will Genia a de nouveau été en vue face à l'Argentine. Il est celui qui mène l'attaque australienne en décidant quand accélérer le jeu et quand alterner. Sa vista, son expérience et ses cannes lui permettent de porter le danger au ras des rucks mais aussi de jouer au pied pour faire reculer l'équipe adverse. À quelques matchs de sa retraite internationale, Genia est sans doute à son meilleur niveau à l'instar d'un Kurtley Beale incisif.

Lealiifano, Isa, retours remarqués

Le capitaine des Brumbies Christian Lealiifano comme le troisième ligne de Toulon n'avait pas joué au niveau international depuis 2016 ! Une éternité dans le rugby de haut niveau. Le premier a dû faire face à la maladie, le second au règlement, mais chacun à su se montrer patient et a travaillé pour retrouver sa place dans sa sélection. L'Australien a été précieux face aux perches avec trois pénalités (11e, 43e, 51e) et une transformation, ainsi que sur l'essai des Wallabies en mettant Koroibete dans l'espace. Le second, comme à son habitude en Top 14, a beaucoup porté le ballon. Avec 13 courses, il a été l'Argentin qui a le plus avancé avec l'ovalie sous le bras. Il est aussi celui qui a le plus battu de défenseurs (4) et réalisé le plus d'offload (3). Surtout, c'est lui qui a marqué le seul essai argentin après une pénaltouche et un ballon porté.

L'Australie se refait la cerise en mêlée

On avait quitté les Wallabies en difficulté face aux Springboks dans l'exercice de la mêlée. Lequel n'a jamais été leur point fort. Mais face à une nation réputée dans ce domaine, les Australiens ont été en vue. Ils n'ont pas perdu un seul de leur ballon sur leurs introductions. Le retour de Scott Sio n'est pas étranger dans ce regain de forme. Mais les entréee en jeu de Taniela Tupou et celle de James Slipper dans le second acte ont aussi apporté de la puissance et de l'expérience au pack des green and gold. À la 49e minute de jeu, ils ont notamment marché sur leurs vis-à-vis, héritant d'une nouvelle pénalité. En tout, les Pumas ont été pénalisés à cinq reprises en mêlée.

Des Pumas muselés

Passés très proches d'un succès historique sur la Nouvelle-Zélande la semaine passée à Buenos Aires (16-20), les Pumas débarquaient en Australie avec une certaine confiance. Comme souvent, ils n'ont pas ménagé leurs efforts et ont été très disciplinés (4 pénalités concédées seulement). Cependant, ils ont manqué d'efficacité à l'image de ces deux actions chaudes avant la demi-heure de jeu avec un surnombre vendangé au large par un en-avant et puis un ballon perdu sur une pénalité rapidement jouée à quelques mètres de l'en-but. Ils n'ont ensuite plus vraiment été dangereux pour les Wallabies en étant trop maladroits et surtout bien contrés par la défense australienne qui a très bien joué avec la touche. Disciplinés et bien en place, ils n'ont pas laissé les Argentins développer leur jeu.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • AKA
    49012 points
  • il y a 1 an

Perso à la place des Pumas je serai inquiet de la friabilité de leur mêlée, déjà les Jaguares, malgré leur excellente saison, avaient connu des problèmes à ce niveau! Pourtant c' était un de leur points forts historiques.

@AKA

Le problème c'est qu'il me semble que la mêlee est un exercice collectif et leurs piliers revenus d'Europe devaient être testé donc forcément j'imagine qu'ils ne pouvaient pas être aussi performant que les piliers australiens habitués à travailler ensemble !

  • FRLab
    45643 points
  • il y a 1 an

sympa le résumé, mais quelqu'un a le score ou je dois vraiment aller sur RR??

Rugby Top14 Championship 😂😂😂

Qu'est-ce qu'on s'est fait ch*er dans ce match...

  • No2
    6727 points
  • il y a 1 an
@Glas.Wegian

Moi c'est mon premier jour de vacances et n'étant pas très tour de france j'ai trouvé ce match très bien pour la sieste.

@Glas.Wegian

pourtant il avait bien démarré ce match... la seconde mi temps a été très décevante.
mais bon les deux équipes avaient gardé des forces pour le dernier match.

@Glas.Wegian

Je suis tombé sur les 20 premières minutes de la seconde période par hasard sur Canal, j'y ai retrouvé tous les ingrédients d'un match de Top 14 : pas d'idées, des mauvais choix, des fautes de main, pas de spectacle. Du coup j'ai fait comme pour la plupart des matchs du Top 14, j'ai coupé la télé.

Derniers articles

Transferts
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News