Rémi Talès met un terme à sa carrière, avec un superbe message
Rémi Talès met un terme à sa carrière, avec un superbe message.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
L'ancien ouvreur du XV de France raccroche les crampons, et officialise sa retraite via Instagram.

"Aujourd’hui est venue l’heure de donner le coup de sifflet final. Cette partie je l’avais imaginé belle mais en fait, elle s’est révélée être magnifique." Dans un long message publié sur Instagram, l'ouvreur international Rémi Talès a officialisé sa retraite. Âgé de 36 ans, celui qui a porté le maillot du XV de France à 24 reprises portait le maillot du Stade Montois depuis deux ans.

Formé dans les Landes, révélé à La Rochelle, le n°10 avait pris une autre dimension à Castres puis au Racing 92. Champion de France à deux reprises (en 2013 avec les Tarnais ; en 2016 avec les Franciliens), Talès aura disputé une Coupe du monde (en 2015) avec Philippe Saint-André comme sélectionneur.

Voir cette publication sur Instagram

Aujourd’hui est venue l’heure de donner le coup de sifflet final. Cette partie je l’avais imaginé belle mais en fait, elle s’est révélée être magnifique. Le rugby m’a fait évoluer, il a permis au petit garçon que j’étais de devenir un homme. Durant ce match, j’ai rencontré beaucoup d’adversaires , une première mi-temps avec des illusions, des rêves de Brennus des modèles et des guides mais surtout des épaules réconfortantes, des grands frères bienveillants, des éducateurs formateurs de valeurs, des entraîneurs entraînants, des présidents charismatiques. Une deuxième mi-temps avec le goût du travail, du respect, de la fraternité et un ballon, qui monte haut dans le ciel à l’image d’un drop m’a fait m’élever et grandir. Mes poteaux, ma famille qui m’ont fait transformer l’essai, sont les ingrédients de ma réussite. La troisième mi-temps avec des moments de partage, des équipiers devenus amis pour la vie, des voyages, des rencontres. Le coup de sifflet final est maintenant donné, merci à la grande famille du rugby, aux supporters et à tous mes partenaires de route. Donner au rugby tout ce qu’il m’a donné serait prétentieux mais à mon tour de faire la passe! Merci le rugby 🏉

Une publication partagée par Tales Remi (@remitales) le

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Une super carrière a un poste pas évident du tout. Bravo à lui !

Message banal mais joueur beaucoup trop mal aimé en France, souffrant notamment de l'effet PSA/Lagisquet. Michalak est largement plus mauvais sur cette période et il est pourtant plus aimé. Il aurait été apprécié dans n'importe quelle autre nation pour sa constance et sa solidité physique pour un 10. Il savait animer, alterner correctement au pied, droper, très bien défendre à un haut niveau. C'est déjà pas mal. Mais on est le pays qui préfère un 10 super inspiré un match sur quatre, et catastrophique le reste du temps. Non à la constance, Tales Lopez, c'est des nuls ici.

  • to7
    14366 points
  • il y a 1 mois
@Rémi teLamettra

Je ne trouve pas Lopez si constant et en revanche je le trouve régulièrement inspiré. en ce qui concerne Talès, je te rejoins sur un point c'est qu'il a été injustement vilipendé. Même si on peut se poser la question de sa légitimité en edf il ne s'est pas sélectionné lui même. Comme pour Doumayrou, Chouly ou je ne sais quelle autre tête de turc tant qu'ils se donnent, il n'y a rien à leur reprocher, c'est celui qui les a sélectionné qui est responsable

En ce qui concerne Talès il n'a sans doute pas été aidé pour briller par la gestion calamiteuse de l'edf à laquelle il a appartenu et l'apparente absence de plan de jeu ou la médiocrité de celui-ci. A part à être un supporter fervent du CO je pense que peu de monde à vraiment vibré devant ses matchs mais il avait tout l'air d'un bon joueur réglo et effectivement bon défenseur (est ce que vraiment de sa génération il n'y avait pas meilleur? on reste en droit de le penser, mais dans un edf ou le plan de jeu se limite à, "on va envoyer basta destroncher le 10 d'en face" que pouvait-il vraiment faire?)

On nous aurait menti tout ce temps? Castres est dans le Tarn?

@Le Haut Landais

Les complotistes sont persuadés que non.

@Le Haut Landais

Encore une approximation journalistique du Rugbynistere.

certains ne font pas la carrière que leurs talents auraient pu leurs permettre , lui c'est l'inverse mais ça a l'air d'être un super mec qui a dû bosser fort . Bonne retraite à lui

Bonne route, je ne m'en fait pas pour lui : ce garçon est assez sage pour avoir préparé depuis longtemps l'après-rugby.

Mmm... La métaphore gnan-gnan, un peu comme son jeu... Rien sur la ligne de touche ou les ballons morts ?... Suerte quand même...

@ginobigoudi

N'est pas Rimbaud qui veut, quoiqu'on peut tout de même lui souhaiter de prendre meilleure retraite. En isolant la forme, perso, je trouve ça sincère et touchant. Le désamour et l’humour sont bien légitimes, mais tout n'est pas à jeter non plus. Bon vent à lui !

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News