Quelles nations comptent le plus de joueurs ayant déjà disputé au moins une Coupe du monde ?
Coupe du monde 2015 : comparaison des effectifs.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Quelles nations comptent le plus de joueurs ayant déjà disputé au moins une Coupe du monde ? On a fait le calcul... et il y a des surprises.
Cinq, c'est le record de Coupes du monde disputées par un seul et même joueur : Brian Lima. Ce week-end, le Samoan sera rejoint par deux joueurs au panthéon des participations au Mondial de rugby puisque Mauro Bergamasco (Italie) et Ovidiu Tonita (Roumanie) ont disputé chaque édition depuis 1999. Mais quelle équipe présente le plus d'expérience à ce niveau là ? Tour d'horizon.

Poule A : l'Angleterre (7)

Après un Mondial 2011 catastrophique, Stuart Lancaster a tout rasé, ou presque. Résultat ? Dan Cole, David Wilson, Courtney Lawes, James Haskell, Tom Wood pour les avants et Richard Wigglesworth, Ben Youngs pour les arrières sont les seuls rescapés de l'aventure néo-zélandaise. Des talents ont émergé, notamment du côté de Bath (Joseph, Ford, Watson) ou Exeter (Slade, Nowell) et certains anciens cadres ont perdu leur place, à l'image d'Alex Corbisiero, Chris Ashton ou Manu Tuilagi.

Poule A : Australie (17)

Absent en 2011, Matt Giteau compte tout de même deux coupes du monde à son actif (2003, 2007). Le revenant Greg Holmes a également disputé le Mondial 2007 avant d'être longtemps mis au frigo en équipe nationale. Stephen Moore, Wycliff Palu, Adam Ashley-Cooper et Drew Mitchell ont eux joué en France comme en Nouvelle-Zélande. En 2011, Tatafu Polota-Nau, Sekope Kepu, James Slipper, Rob Simmons, David Pocock, Ben McCalman, Will Genia, Nick Phipps, Quade Cooper, Rob Horne et Kurtley Beale ont aussi porté le maillot des Wallabies. Bref, une sélection très expérimentée.

Poule A : Pays de Galles (14)

Gethin Jenkins va disputer son 4e mondial après ceux de 2003, 2007 et 2011. Alun-Wyn Jones et Mike Phillips leur 3e après 2007 et 2011. Par rapport à 2011, onze autres joueurs ont « passé le cut » pour répondre à nouveau présent cette année : Ken Owens, Paul James, Bradley Davies, Luke Charteris, Dan Lydiate, Sam Warburton, Taulupe Faletau, Rhys Priestland, Jamie Roberts, Scott Williams et bien sûr George North. Sans leurs blessures respectives, Jonathan Davies et Leigh Halfpenny auraient complété la liste.

Poule A : Fidji (14)

Sunia Koto, Akapuis Qera, Netani Talei et Gabiriele Lovobalavu peuvent se vanter d'avoir survécu au turnover fréquent imposé au sein de l'équipe nationale fidjienne. Tous vont disputer leur 3e mondial. Les talons Talemaitoga Tuapati et Viliame Veikoso, le pilier Campese Ma'afu, le deuxième-ligne Leone Nakarawa, les 3e-lignes Malakai Ravulo, Dominiko Waqaniburotu et Sakiusa Matadigo, le demi Nemia Kenatale sans oublier Vereniki Goneva et Kini Murimurivalu étaient là il y a quatre ans.

Poule A : Uruguay (0)

La dernière coupe du monde de l'Uruguay remonte à 2003... et seul Pablo Lemoine, devenu sélectionneur a survécu. Logique.

Poule B : Afrique du Sud (15)

Schalk Burger et Victor Matfield sont inusables depuis 2003. Tous deux ont été sacrés champions du monde en 2007 avec Bismarck du Plessis, Jannie du Plessis, Fourie du Preez, Ruan Pienaar, Jean de Villiers, JP Pietersen et Bryan Habana. Bref, une équipe de dinosaures puisque tous étaient également présents en 2011, à l'instar de Zane Kirchner, Pat Lambie, Morné Steyn, François Louw, Willem Alberts et Tendaï Mtawarira.

Poule B : Écosse (6)

Le XV du Chardon n'a pas un grand réservoir mais son équipe n'est pas si expérimentée. Ainsi, Ross Ford et Sean Lamont sont les seuls à avoir disputé les coupes du monde 2007 et 2011. Étaient également en Nouvelle-Zélande : Alasdair Dickinson, Richie Gray, Alasdair Strokosch et Richie Vernon, ce dernier présentant la particularité d'être sélectionné au centre en 2015 après l'avoir été comme n°8 en 2011.

Poule B : Samoa (12)

Maurie Fa'asalavu est le papa de l'équipe (2003, 2007, 2011). Census Johnston, Kane Thompson, Joe Tekori et Alesana Tuilagi (2007, 2011) sont les oncles. Ole Avei, Anthony Perenise, Sakaria Taulafo, Kahn Fotuali'i, Tusi Pisi, George Pisi et Johnny Leota (2011), les parrains.

Poule B : USA (8)

Matekitonga Moeakiola, Mike Petri, Chris Wyles et Takudza Ngwenya disputent leur 3e édition après 2007 et 2011. Blaine Scully, Andrew Suniula, Louis Stanfill et Phil Thiel étaient au pays du long nuage blanc. Une sélection peu expérimentée, donc.

Poule B : Japon (9)

Le vieux briscard Hitoshi Ono et l'ouvreur Kosei Ono étaient déjà là en 2007, mais seul le premier a disputé l'édition 2011. En Nouvelle-Zélande, les Brave Blossoms pouvaient déjà compter sur Hiroki Yuhara, Shota Horie, Kensuke Hatakeyama, Luke Thompson, Michael Leitch, Atsushi Hiwasa, et Fumiaki Tanaka.

Poule C : Nouvelle-Zélande (13)

En 2003 ? Dan Carter, Ma'a Nonu, Keven Mealamu et bien sûr Richie McCaw. Tous – sauf Nonu, écarté en 2007 – étaient des compétitions suivantes. Tony Woodcock et Conrad Smith se sont invités en France. Des champions du monde 2011, il en reste un paquet : Ben Franks et son frère Owen, Sam Whitelock, Jerome Kaino, Kieran Read, Victor Vito et Sonny Bill Williams. On note tout de même qu'une nouvelle génération (Milner-Skudder, Fekitoa, Savea) est arrivée chez les ¾, poussant Dagg et Jane à rester au pays.

Poule C : Argentine (11)

Juan Martin Hernandez était déjà là... en 2003 ! Le Mondial anglais sera donc son 4e. Pour Marcos Ayerza, Juan Martin Fernandez-Lobbe, Juan Manuel Leguizamon et Horacio Agulla, ce sera le 3e. Enfin, pour Agustin Creevy, Mariano Galarza, Nicolas Sanchez, Marcelo Bosch, Juan Imhoff et Lucas Gonzalez Amorosino, il s'agira de la 2e.

Poule C : Tonga (14)

Les Tongiens ont un groupe très expérimenté. Aleki Lutui, talonneur âgé de 37 ans, Soane Tonga'uiha, Hale T-Pole, Nili Latu et Vunga Lilo étaient déjà en France. Il y a quatre ans, les Tonga avaient battu la France avec Halani Aulika, Sona Taumalolo, Tululua Lokotui, Joe Tuineau, Viliami Ma'afu, Samisoni Fisilau, Kurt Morath, Siale Piutau et Fetu'u Vainikolo dans le squad.

Poule C : Namibie (11)

Ils sont quatre à disputer leur 3e coupe du monde : Johnny Redelinghuys, Tinus du Plessis, Jacques Burger, Eugene Jantjies. Sept ont également perpetué la tradition des défaites namibiennes quatre années plus tard : Chrysander Botha, Conrad Marais, Danie Van Wyk, Darryl de la Harpe, Theuns Kotzé, PJ Van Lill, Rohan Kitshoff.

Poule C : Géorgie (11)

En 2007, Davit Zirakashvili, Levan Datunashvili, Mamuka Gorgodze, George Chkhaidze, Davit Kacharava composaient déjà une partie de l'équipe des Lelos. Quid de 2011 ? Alexander Todua, Merab Kvirikashvili, Viktor Kolelishvili, Giorgi Nemsadze, Davit Kubriashvili et Jaba Bregvadze étaient déjà là.

Poule D : France (10)

Présent en 2007 et 2011, Dimitri Szarzewski le sera à nouveau en 2015, à l'instar de Thierry Dusautoir et Nicolas Mas. Absent en Nouvelle-Zélande, Fred Michalak disputera également son 3e mondial après 2003 et 2007. Guilhem Guirado, Fulgence Ouedraogo, Louis Picamoles, Morgan Parra et Pascal Papé étaient déjà là il y a quatre ans, au contraire de Yannick Nyanga, qui a tout de même déjà eu l'honneur de représenter la France en coupe du monde. Ça date de 2007.

Poule D : Irlande (14)

Paul O'Connell jouait déjà en 2003, enchaînant sur 2007 et 2011. Rory Best et Eoin Reddan en sont à leur 3e coupe du monde mais pour le reste, il faut se contenter d'un seul tournoi intercontinental. L'ossature date de 2011 avec Sean Cronin, Cian Healy, Mike Ross, Donnacha Ryan, Sean O'Brien, Jamie Heaslip, Conor Murray, Jonathan Sexton, Rob Kearney, Tommy Bowe et Keith Earls.

Poule D : Italie (11)

Mauro Bergamasco était là en 1999... Une légende du rugby transalpin. En 2003, il était déjà accompagné d'Andrea Masi, Martin Castrogiovanni et Sergio Parisse. Leonardo Ghiraldini, Alessandro Zanni et Matias Aguero étaient là en 2007 mais le dernier n'avait pas suivi en 2011. En N-Z, Lorenzo Cittadini, Eduardo Gori, Tommaso Benvenuti et Luke McLean chantaient déjà Fratelli d'Italia.

Poule D : Roumanie (15)

Ovidiu Tonita égale Lima. Danut Dumbrava en est à sa 4e coupe du monde. Valentin Ursache, Valentin Calafateanu, Csaba Gal, Catalin Fercu, Florin Vlaicu (depuis 2007) joueront leur 3e quand Paulica Ion, Mikhail Lazar, Valentin Popirlan, Mihai Macovei, Daniel Carpo, Florin Surugiu, Madalin Lemnaru, Adrian Apostol (depuis 2011) joueront leur 2e.

Poule D : Canada (12)

En 2003, le bûcheron Jamie Cudmore forgeait déjà sa légende. Aaron Carpenter, Nathan Hirayama et DTH Van der Merwe l'accompagnent depuis 2007. Enfin, Hubert Buydens, Andrew Tiedemann, Nanyak Dala, Jebb Sinclair, Jamie Mackenzie, Conor Trainor, Ciaran Hearn et Matt Evans sont là depuis 2011.

BILAN :

Avec dix-sept joueurs ayant disputé au moins une coupe du monde, l'Australie sait où elle met les pieds. A contrario, si on enlève l'Uruguay, l’Écosse et l'Angleterre sont les « petits poucets » en terme d'expérience avec six et sept joueurs. La France, avec seulement dix joueurs, est également en dessous de la moyenne. Heureusement, elle a acquis de l'expérience chez les juniors.

Quelles nations comptent le plus de joueurs ayant déjà disputé au moins une Coupe du monde ?VIDEO. XV de France : des Bleus ont déjà remporté une Coupe du monde
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Bon, ba tous les dinosaures sont présents, on peut lancer la coupe du monde maintenant...

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
Page facebook
News
News
News
News
News
News