Professeur Jean Chazal : ''Oui, on peut dire que le rugby les a tués''
Professeur Jean Chazal : ''Oui, on peut dire que le rugby les a tués''.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Neurochirurgien et spécialiste en traumatologie, Jean Chazal avait prévenu. Pour RFI, il revient sur le ''les raisons de la série de décès sur les pelouses françaises''.

L'hommage du Stade Français et de Jean-Bouin à Nicolas Chauvin [VIDÉO]Ecarté du Comité médical de la Fédération Française de Rugby, Jean Chazal n'a pour autant pas disparu du paysage rugbystique français. Mieux : il est un intervenant régulier dans les médias pour évoquer l'évolution d'un sport de plus en plus dangereux et violent. Des interventions alarmantes, façon lanceur d'alerte, qui n'auront pas empêché le rugby français de perdre trois joueurs en moins d'un an...

Interrogé par RFI, Chazal le dit : oui, c'est le rugby qui les a tués.

Il y a un peu plus d’un an on m’avait collé l’étiquette d’un lanceur d’alerte et j’avais dit à l’époque : « un jour, il y aura un mort sur le terrain ». En sept mois, il y en a eu trois. Pour les deux premiers (Adrien Descrulhes et Louis Fajfrowski, Ndlr), on a essayé d’atténuer un peu la douleur en mettant un petit peu la poussière sous le tapis en disant que c’est accidentel, que rien n’est prouvé. Mais aujourd’hui, quand on met les dossiers sur la table, sans langue de bois, on peut dire que le rugby les a tués.

Le professeur Chazal explique qu'au-delà du plaquage, l'évolution des gabarits est à mettre en cause : "Les joueurs ont pris 15 à 20 kg ces 20 dernières années, et cette puissance, le cerveau, la boîte crânienne par exemple n’est pas faite pour supporter ça. Le cœur, non plus, les viscères également, en tout cas pour les plus fragiles."

COMMOTION - Jamie Cudmore porte plainte contre le professeur Chazal, lui parle de buzzInterrogé sur la série de décès et leurs causes, Chazal confie : 

Ce sont des chocs qu’on voyait autrefois en traumatologie de la route quand on roulait trop vite et qu’il n’y avait pas d’air-bag ou de protection. Il y a des années qu’on ne voit plus de ce type d’accident. C’est terrible de le voir dans un sport qui est normalement un sport d’évitement. On l’a oublié parce que les gabarits ont augmenté, le professionnalisme, et probablement les suppléments nutritionnels, ce n’est peut-être pas le débat, mais il y a une question à se poser. Cette prise de masse musculaire… On a mis un moteur de Formule 1 sur un châssis de voiture de série. Le châssis ne le supporte plus puisque le joueur se blesse et blesse beaucoup plus souvent son adversaire.

Il espère une prise de conscience. "Il faut réunir tout le monde. [...] Tout mettre sur la table et ne pas se comporter en Latin. Les Latins ont toujours tendance à mettre la poussière sous le tapis."

Retrouvez l'interview complète sur le site de RFI ici

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

JB Lafon propose une règle simple : seuls les plaquages aux jambes sont autorisés.
Au dessus : pénalités + carton.
Qu'en pensez-vous ?

@Enganoclédou

JB Lafond...

Quand un type de sa compétence est viré de la Commission-Santé de la FFR ça veut tout dire quand à leur volonté d'agir sur la dangerosité du rugby. Tout sera enterré au nom des jeux du cirque.
Ave Nanard morituri te salutant !

  • Seyfr
    4495 points
  • il y a 1 an

Merci Captain Obvious !
Maintenant au lieu d'énoncer des évidences, faudrait proposer quelque chose.oui non se réunir et discuter ça fait des années qu'on en parle (et pas que pour la dangerosité hein, on fait ça pour les résultats de l'EdF en baisse constante) mais on ne le fait pas. Ou alors deux bons mots histoire de et suivant...

Celui qui dira la vérité devra être exécuté .....

@Rchyères

Tu m'as mis l'air dans la tête....

Evidemment que le rugby les a tués puisque les choses se sont produites sur un terrain de rugby...

@MARCFANXV

Oui et non. Si je fais une crise cardiaque sur mon lieu de travail parce que je mange McDo 3 fois par jour, on peut difficilement dire que c'est mon boulot qui m'a tue. Par contre ici, sans le rugby ils seraient toujours en vie. Donc clairement le rugby les a tue.

@Silkerin

Oui et non si ton boulo te stresse au point de faire défaillir ton coeur de mangeur de McDo 🙂

@Silkerin

Oui. Enfin....On peut aussi dire que les mecs de ma génération qu'on a laissé repartir en voiture alors qu'ils étaient ronds et ont fini contre un Platane, c'est le Rugby qui les a tués...Quelqu'un qui m'était cher en est l'illustration...

Evidemment qu'il faut revenir à un jeu d'evitement. Mais quand ton pilier gauche à la VMA d'un coureur de marathon et que ton 2e ligne rattrape Usain Bolt sur 100m, ils sont où les espaces? Personnellement j'aimais bien jouer à 12 en reserve. Pas d'arrière ni de 3e lignes ailes donne plus d'espace sur le terrain sans avoir besoin de changer fondamentalement les règles. On remarque aussi que toutes les victimes sont jeunes. Là où tous les pro sont tous formes de la meme manière, on remarque qu'il y a une enorme disparite de gabarit/niveau/technique dans les categories jeunes qui accentue forcement les risques. Certains proposent de passer en categorie par poids et ca semble une piste. Mais est-ce qu'un gamin de 12 ans qui fait 80kg doit jouer avec un jeune de 19 ans au meme poids? En NZ tout le monde joue au rugby mais chez nous si tu veux faire des categories à la fois d'age et de poids, tu vas vite manquer de joueurs.

@Silkerin

C'est sur que le professionnalisme a accéléré le niveau de performance physique et que les espaces sont moins faciles à trouver. Du coup le curseur qui a été le plus utilisé c'est celui de la puissance. A ce niveau c'est la surenchère permanente : on multiplie les épreuves de force, les défenses sont de plus en plus agressives, les placages de plus en plus durs pour marquer son vis à vis, les déblayages de plus en plus violents pour être efficaces. Plus le jeu et stérile, plus il devient aussi violent qu'ennuyeux. A partir de là il n'y a pas des milliers de solutions. La réduction du nombre de joueurs (à 12 voire 10) sur le terrain comme tu le suggères en est une. Personnellement j'y suis favorable, surtout vue la difficulté grandissante des petits clubs à aligner des effectifs à 15, mais vu le conservatisme dans notre sport, j'ai bien peur que ce ne soit jamais accepté. En tout cas des évolutions de règles s'imposent pour éliminer certaines attitudes qui ne peuvent plus être autorisées pour des raisons évidentes de sécurité

@Silkerin

La question de Poids/catégories a déjà été invoquée mais gare à ne pas se tromper de combat!
1/ Il faut cesser avec cette légende urbaine qui voudrait qu'en N-Z les catégories de poids soient généralisées. Ce n'est pas vrai ou tout du moins, pas de partout (par ex assez peu sur l'Ile du Sud) ! C'est le cas dans certaines régions à fort % de gamins Maoris (et autres Iliens) qui présentent la particularité génétique d'avoir une avance estimée à 2,5 ans sur horloge biologique (pas que le poids ! mais aussi motricité, maturité physique, sociale, sexuelle etc...) par rapport aux Indo-européens de souche...Pas de partout loin s'en faut, généralement autour des concentrations Urbaines où ces populations représentent environ 30%. Au sortir de la pré-adolescence, les choses se rééquilibrent qq-peu mm si les Iliens sont bien sûr plus costauds que la moyenne...En France,nous ne sommes absolument pas dans cette problématique...Preuve-en est, les accidents répertoriés cette année correspondent à des jeunes hommes sortis de l'adolescence....Appliquer des Cats de Poids chez nous "chez les Jeunes" aurait pour contre-effet pervers de générer un Rugby à 2 vitesses, d'un coté le Rugby des gros, de l'autre un Rugby des vifs...Après, envisager 2 Rugbys chez les Grands (via développement du 7) pourquoi pas mais là c'est une véritable révolution....Pour info,jusqu'à l'adolscence, le Rugby rentre encore aujourd'hui dans les pratiques peu pathogènes en matière d'ITT (moins que le Foot par exemple !).....
2/ Bien sûr que tout ce qui a attrait à la règle sensément protéger le Joueur doit ètre activé (tolérance zéro sur les règles existantes + élaboration de rêgle n'allant pas nécessairement vers le + de spectacle mais priorisant l'intégrité du Joueur !)...Mais il y a une dimension fondamentale à travailler en profondeur, c'est tout ce qui a attrait à la prévention ! Si, chez les jeunes des attitudes dangereuses (pour lui ou pour l'autre !) mm si dans la rêgle Word Rugby étaient systématiquement sanctionnées (moi je vote pour un Carton Vert...le môme attitude insécuritaire sorti remplacé par un autre charge pendant 10 minutes et à l'éduc de faire son travail de correctif dans ce laps de temps !!!!), on ferait un sacré pas en avant sans considérer Poids, Taille ou que sais-je d'autre...

Est-ce qu'on va lui aussi lui demander d'arrêter de dramatiser parce que les accidents font partie de la vie?

Des explications claires et surement fondées puisqu'il a été "écarté du Comité médical de la Fédération Française de Rugby".
Pourquoi, il faisait de l'ombre à l'autre médecin ?

Derniers articles

News
News
News
News
Arbitrage
News
Vidéos
Vidéos
News
News
News