L'hommage du Stade Français et de Jean-Bouin à Nicolas Chauvin [VIDÉO]
Une minute d'applaudissements a été respectée avant le match du Stade Français.
Plusieurs hommages ont été rendus à Nicolas Chauvin lors du match de Challenge Cup entre le Stade Français et les Ospreys.

Le Stade Français Paris annonce le décès de son jeune 3ème-ligne, Nicolas ChauvinCe vendredi soir à Jean-Bouin, le Stade Français a remporté sa première victoire dans la Challenge Cup en dominant les Ospreys, 12 à 3. Un succès comme un symbole. Quelques jours après le décès tragique du jeune espoir Nicolas Chauvin, les esprits n'étaient peut-être pas au rugby mais les Parisiens avaient à coeur de gagner en sa mémoire. Plusieurs hommages ont été rendus tout au long de la soirée avec notamment une minute d'applaudissements. Laquelle sera respectée avant tous les matchs du week-end en Europe.

Tandis que les joueurs portaient un maillot en sa mémoire, dans les tribunes, les supporters ont aussi eu une marque d'affection pour le jeune joueur disparu.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Pour tous ceux qui s'intéressent à la sécurité des joueurs, l' Institut de veille sanitaire a publié en 2008 une revue de la littérature consacrée à la pathologie du rugby. Très intéressant bien qu'ancien.
Extraits :

Le plaquage représente entre 38% et 77% des causes des blessures

[18,20,22,24,27,41,43,58,60] et constitue le premier mécanisme de

survenue de lésions. Les blessures peuvent survenir chez le joueur

plaqueur comme chez le joueur plaqué. Cependant, toutes les études

montrent qu’elles surviennent plus fréquemment chez ce dernier.

Les lésions peuvent également survenir comme conséquences de

comportements irréguliers, dans une proportion variant entre 14%

et 16% selon Bird [8], Gabbett [20], Norton [43] et Pillard [46]. Dans

la majorité des cas, ces comportements n’ont pas entraîné de pénalité

[8,43]. Les lésions au niveau de la tête (incluant la face et les yeux) et

les déchirures étaient plus fréquentes.
Chez les amateurs, les lésions au niveau de la tête et du cou représentent 25%
de l’ensemble des lésions [19].
Chez les professionnels, selon Stephenson
et Targett [58,60], les lésions au niveau de la tête et du cou représentent
les principales parties lésées (tête: environ 30% et cou entre 10 et 30% de
l’ensemble des lésions).
Les lésions très graves au niveau des cervicales, de la tête et du cou sont
rares. Cependant, on retrouve des paraplégiques, des quadriplégiques
et des décédés, souvent à la suite d’un plaquage, chez le joueur plaqué
(rugby à XIII, rugby à XV) [5,53]. Une étude comparative en rugby à
XV réalisée entre 1986 et les années 2000 a montré que le nombre de
lésions graves des cervicales était de l’ordre de 1,6/an en Angleterre,
2,8/an en Australie, 8,3/an en Nouvelle-Zélande et 8,7/an en
Afrique du Sud.
http://opac.invs.sante.fr/doc_num.php?explnum_id=3028
Pas vraiment de statistiques pour la France
Vu la fréquence élevée des accident en phase de plaquage il apparaît que c'est là qu'il faut agir en premier pour avoir un résultat rapide en matière de sécurité.
Donc:
1 - Nouvelles règles
- abaisser la zone de plaquage, voire l'interdire au-dessus des cuisses.
- réglementer le raffut
- interdire la "charge à l'épaule" à l'attaquant comme au défenseur.
2/ Faire enfin appliquer les règles existantes
- le coude en avant
- les rucks étant une source fréquente de blessures, proscrire absolument la participation à un ruck si l'on est pas sur ses appuis.
Ceci veut dire que des consignes strictes doivent être données aux arbitres pour que les sanctions soient systématiques et dissuasives.
Et bien sûr, pour que tout cela fonctionne, agir au ,niveau des commissions de discipline qui doivent être cohérentes et oeuvrer pour augmenter le niveau de sécurité du rugby et non pour ménager tel ou tel propriétaire de club.
Il existe d'autres domaines dans lesquels travailler, la formation par exemple, mais nous sommes là dans le moyen ou long terme et il y a urgence.

  • Paco 33
    3083 points
  • il y a 7 mois
@lelinzhou

Je suis très étonné de la grosse différence d'accident entre l'Angleterre, l'Australie et la Nouvelle-Zélande, l'Afrique du Sud ! Pour un nombre de licenciés qui doit être sensiblement pareil !
Encore tout mon soutien aux proches de Nicolas et de Louis !

@lelinzhou

On avait déjà donné ces liens, mais toujours bon de les remettre.
On sait tous où taper pour essayer de régler le problème. Malheureusement j'ai l'impression que ça freine un peu tout en haut de l'échelle...

@lelinzhou

C'est là ……
invs.santepubliquefrance.fr/publications/2008/rugby_traumatismes/rugby_traumatismes.pdf

@batelier

On peut aussi aller là
https://www.irbms.com/accidents-rugby/

de nombreux liens ….

  • Yoyo2a
    2230 points
  • il y a 7 mois

Beau geste du monde de l ovalie, bel hommage pour ce jeune joueur trop tôt parti. Une pensée très émue pour sa famille. Repose en paix au paradis des sportifs

Derniers articles

News
News
News
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
Sponsorisé News
News