Petaia, Kessler, Himeno : qui sont les grandes révélations de cette Coupe du monde ?
Petaia, Kessler, Himeno : qui sont les grandes révélations de cette Coupe du monde ?
Retour sur les révélations de cette Coupe du monde de rugby 2019, de Jordan Petaia à Germàn Kessler.

Jordan Petaia (Wallabies)

Annoncé depuis un an comme un crack, Jordan Petaia n'est plus seulement un joueur Youtube. Comme Damian Willemse ou Taniela Tupou en leur temps, il a su faire oublier ses highlights d'adolescents surdoués pour crever l'écran chez les grands. D'abord lancé à l'aile où il a tout explosé, le joueur des Reds était titulaire au centre pour le 1/4 de finale, reléguant James O'Connor sur le banc. Et dire que le gosse né en 2000 sortait d'une saison quasi-blanche.

Kazuki Himeno (Japon)

On a beaucoup parlé (à juste titre) de Matsushima ou Fukuoka, les flèches des Brave Blossoms. Ou de Lafaele, qui a su créer des espaces grâce à ses passes après-contact. Mais les avants nippons ont également été très bons. Le n°8 Kazuki Himeno est plus qu'une révélation. Déjà installé en sélection (17 sélections), le joueur des Toyota Verblitz s'est fait un nom sur la scène internationale. On aimerait le voir en Europe... mais surtout en Super Rugby, ce qui correspondrait plus à son profil.

Germàn Kessler (Uruguay)

Felipe Berchesi a explosé, mais il est un habitué du championnat de France. On a donc hésité entre Nicolas Freitas et Germàn Kessler. Mais le talonneur a été notre chouchou... avant même le coup d'envoi du Mondial. Il nous paraissait donc évident de le (re)mettre en avant !

ARRÊTEZ TOUT : on a interviewé Germán Kessler, notre coqueluche de la Coupe du monde 2019 !ARRÊTEZ TOUT : on a interviewé Germán Kessler, notre coqueluche de la Coupe du monde 2019 !Notre petit doigt nous dit que Kessler va vite découvrir l'Europe.

Jake Polledri (Italie)

Le plus Anglais des Italiens. Avec la concurrence au sein du XV de la Rose, on comprend pourquoi le flanker de Gloucester a choisi la Squadra Azzurra. On peut féliciter l'Italie de compter un tel joueur dans ses rangs, à un poste qui sera (un jour) orphelin de Sergio Parisse. Avec Polledri et Mbanda, les Transalpins peuvent voir venir... En espérant qu'ils retrouvent vite la victoire dans le 6 Nations.

Lukhanyo Am (Afrique du Sud)

Difficile de parler d'Am comme d'une révélation. On parle d'un joueur titulaire chez les Sharks, mais aussi sous le maillot des Springboks lors de cette Coupe du monde. On attendait Jesse Kriel ? Un peu comme pour Mbonambi avec Marx au poste de talonneur, Am a profité de l'arrivée de Rassie Erasmus pour s'imposer en sélection. Avec onze franchissements, il a été l'un des meilleurs mondialistes dans ce domaine. Sa passe sur l'essai de Mapimpi en finale ? Exceptionnelle.

Treize essais en douze sélections à... 29 ans : mais d'où sort Makazole Mapimpi ?Treize essais en douze sélections à... 29 ans : mais d'où sort Makazole Mapimpi ?Mapimpi, une autre révélation sur le tard qui a permis aux Boks de s'installer sur le toit du monde.

Pieter Labuschagne (Japon)

Encore un Japonais ! Il faut dire que la Coupe du monde des Brave Blossoms a été exceptionnelle. Pieter Labuschagne était un inconnu sur la scène internationale. Mais avec Himeno et Leitch, il a formé un des meilleurs trios en 3e ligne. Les victoires face à l'Ecosse et l'Irlande ? Le Japon doit beaucoup au joueur d'origine sud-africaine, auteur de 68 plaquages durant le Mondial (cinquième meilleur total).

Aaron Wainwright (Pays de Galles)

La retraite de Sam Warburton ? Les blessures de Taulupe Faletau, d'Ellis Jenkins puis de Josh Navidi ? Pas un problème pour le Pays de Galles, qui possède probablement l'un des meilleurs réservoirs du monde en 3e ligne. Nouveau BFF de Sébastien Vahaamahina, Wainwright a été omniprésent sous le maillot des Diables rouges. Gageons qu'il sera de la prochaine tournée des Lions britanniques.


Selon vous, qui est la révélation de la Coupe du monde ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Pour aller de temps en temps sur l'excellent japonrugby.net, Himeno ça fait bien longtemps que ce n'est plus une révélation mais une des stars japonaises.
D'ailleurs, il était déjà titulaire il y a deux ans lors du nul contre la France.

Putain moi je le trouve sacrément surcoté et bof Am ... vraiment pas au niveau d’un kriel, serfontein etc.

Personnellement, je trouve la 3e ligne italienne meilleure sans Parisse. Certes ce n'était que le Canada, mais lorsque les Transalpins ont aligné Negri - Polledri - Steyn ils ont survolé le match dans la conquête.

Sans vouloir lui faire offense, Parisse n'est plus un des meilleurs 3e lignes de son pays et même si je comprends qu'il veuille quitter la sélection par la grande porte, je pense qu'il ne devrait pas faire plus qu'une apparition honorifique pour dire "au revoir" au public.
L'Italie a une belle génération qui commence à peine à s'installer, il ne faudra pas la gâcher.

En espérant qu'ils retrouvent vite la victoire dans le 6 Nations.... pas contre nous si possible.

Bon courage à Wainwright pour faire la tournée des Lions avec Curry et Underhill ...

  • Ahma
    82821 points
  • il y a 2 semaines
@Les Courses En Travers

Je doute qu'ils partent en tournée à quinze.

Pour moi, la grande révélation de la Coupe du monde, c'est Hagibis.

@lelinzhou

Le typhon qui a fait des morts ? Ouai c'est rigolo ...😕

  • Mr.Poly
    8154 points
  • il y a 2 semaines
@lelinzhou

Faut dire que c'est un cas Hagibis....

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
Transferts
News