Les Springboks peuvent-ils être privés de la Coupe du monde 2015 ?
Coupe du monde 2015 : l'Afrique du Sud privée de Mondial ?

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
L'Afrique du Sud va-t-elle être privée de la coupe du monde 2015 en Angleterre ? La cour de justice a été saisi, les critères de sélection étant jugés racistes.
L'Afrique du Sud va-t-elle être privée de la Coupe du monde 2015 ? Les Springboks auront-ils réellement le droit de disputer la compétition en Angleterre d'ici vingt jours ? Si la menace d'une exclusion n'est pour l'instant qu'une (très faible) hypothèse, elle existe. En cause ? Un nouveau parti politique – l'ANA - attaque l'équipe de rugby sud-africaine devant la cour de justice, clamant que les critères de sélection sont discriminants envers les joueurs de couleur, vingt-et-un ans après la fin de l'Apartheid. Pour rappel, des quotas avaient été mis en place il y a quelques mois avec pour but d'arriver à 50% de joueurs de couleurs au sein des Springboks en 2019. Pour 2015, un minimum de sept joueurs « non-blancs » doit être présent sur la feuille de match, ce qui explique la sélection plus ou moins controversé de Rudy Paige (demi de mêlée) à la place de Cobus Reinach.
Les Springboks peuvent-ils être privés de la Coupe du monde 2015 ?Coupe du monde - Afrique du Sud. La liste des 31 Springboks pour le mondial En tout, ce sont neuf joueurs de couleurs (Mtawarira, Nyakane, Kolisi, Paige, Pietersen, de Allende, Habana, Kirchner, Mvovo) qui ont été appelés par le sélectionneur, Heyneke Meyer. Un chiffre qui n'a pas calmé l'ANA, pour qui l'image d'un pays unifié derrière Mandela et Pienaar n'est qu'une chimère puisque « le rugby a trahi la confiance de millions de Sud-Africains, continue de résister aux changements et devrait être sanctionné le plus sévèrement possible ». Pour The Guardian, le président du parti, Edward Mahlomola Mokhoanatse, explique :

Notre action a pour but de défendre notre constitution et de supprimer les vestiges du sectarisme racial, de l'exclusion et de la discrimination. Même si beaucoup a été fait pour transformer le pays, les critères de sélection de l'équipe nationale de rugby sont excluant et biaisés en faveur des blancs.

La parti politique a également envoyé un courrier à World Rugby, lui demandant de suspendre l'Afrique du Sud de son organisation, le rugby étant « un sport de blanc ». Le sujet a toujours été sensible dans la nation arc-en-ciel : pour preuve, beaucoup appelaient au départ d'Heyneke Meyer après le Rugby Championship catastrophique où ses choix de joueurs étaient considérés par certains comme « racistes », rapporte The Telegraph, après une déclaration jugée maladroite de l'ancien boss des Bulls : « je ne regarde pas le couleur de peau, je regarde les meilleurs joueurs ». L'histoire chargée du pays a laissé de nombreuses cicatrices et certaines sélections ont toujours été pointées du doigt comme celle de Tendaï Mtawarira, joueur noir né... au Zimbabwe, ou celle de Damian de Allende, considéré comme un joueur de couleur par certains de par son ascendance et comme un joueur blanc par d'autres du fait de sa couleur de peau... Bryan Habana précise via NZ Herald : « Malheureusement, c'est quelque chose qui fera toujours partie du rugby sud-africain ».

Le ministre des sports au soutien des Boks

Au final, l'action en justice a-t-elle des chances d'aboutir ? Ce procès n'est-il pas qu'un coup d'épée dans l'eau pour raviver le débat et accélérer la transformation du sport via la mise en place plus drastique des quotas ? Une chose est sûre : difficile d'imaginer que l'Afrique du Sud n'aille pas à la Coupe du monde, quand bien même les Boks soient obligés d'y aller avec une sélection modifiée laissant plus de places aux « non-blancs ». Et, si sanction il y a, la justice devra agir vite. Par-ailleurs, le ministre des sports, Fikile Mbalula, s'est saisi de son compte Twitter pour afficher son soutien aux doubles-champions du monde : « On a besoin d'une équipe noire et blanche victorieuse pour aller à la Coupe du monde. » Il précise : « Prouvons grâce au maillot Green and Gold que le pays est unfié et continue de lutter pour une Afrique du Sud non raciste et démocratique. » Que pensez-vous de cette histoire ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

On nous signale qu'une obscure association montpellieraine composée d'une seule personne ferait pression sur la FFR pour imposer un quota de joueur ayant des origines asiatiques en équipe de France. Un seul suffirait, et à l'ouverture si possible...

@quentin2dakar

On nous signale que la même association milite pour limiter le nombre de joueurs sud africains dans l'équipe de Montpellier.

@quentin2dakar

On nous signale que la même association milite pour limiter le nombre de joueurs sud africains dans l'équipe de Montpellier.

@quentin2dakar

On nous signale que la même association milite pour limiter le nombre de joueurs sud africains dans l'équipe de Montpellier.

Que les joueurs soient noirs ou blancs ils sont tous Sud Africains, et c'est là le plus important.
Encore un buzz bidon...

  • H.P9
    1623 points
  • il y a 5 ans

On voit que l'ANA ne connais pas les valeurs du rugby!

pffff comme bien souvent quand les anti fachos deviennent plus fachos que les fachos
ça me rappelle la guadeloupe, tout était prétexte pour dénoncer le racisme blanc sur l'accès au travail

  • Jak3192
    58540 points
  • il y a 5 ans

Le populisme n'a pas de frontière.
Perso, je relie cette info à celle de Byron Kelleher qui ouvre un troquet maori à Toulouse.
Tout est bon pour des politiciens en mal d'idée (au singulier) pour se faire mousser

C'est un gros trou du cul ce monsieur la. Si il y a du racisme c'est dans l'autre sens: des joueurs de couleurs sont pris au détriment de blancs qui méritent plus leur place. Par exemple c'est un scandale que brussow ait pas été pris a cause de ces quotas

Le souci est dans l'accés aux hautes études et donc au rugby de haut niveau (systéme de formation en place obligé)

C'est quand même honteux qu'au nom de la lutte contre le racisme des décisions racistes soit prises! Si le nombre de joueurs de couleurs est ce qu'il est dans l'équipe des boks c'est qu'il n'y en a pas plus qui en ont le niveau... Et sélectionné quelqu'un qui ne le mérite pas forcément au détriment d'un autre qui le mérite au prétexte que ce dernier n'est pas de couleur, ça c'est du racisme!
C'est quand même effarant qu'il n'y ai pas plus de prises de positions contre l'attitude à ce sujet de ce partis politique!
Mon avis est celui de quelqu'un qui ne connaît pas la société Sud africaine, donc à la fois objectif mais n'ayant peut être pas tous les éléments...

  • agenox
    53220 points
  • il y a 5 ans

A mon avis le seul quota indispensable à mettre en oeuvre (au niveau international) est celui concernant le nombre d'abrutis aux idées irresponsables dans le monde politique.

Malheureusement, le rugby sud-africain ne représente pas la population du pays. Ce n'est en aucun cas la faute de la sélection qui doit faire en fonction de son réservoir de joueurs. Et les joueurs de très haut niveau sont majoritairement blancs !
L'ANA pointe encore une fois du doigt les mauvaises personnes... Le sélectionneur n'est pas responsable des stratégies de sa fédération et des traditions culturelles de tout un pays ! 🙁

Je crois surtout qu'il est extrêment complexe, voir dangeureux, de porter des jugements sur une société que l'on connais peu, voir mal.

Dans la théorie la plus pure, il est évident que les quotas ne sont pas forcément une bonne chose, mais la réalité est bien différente.

Je ne suis pas sur que tous ici vous vous insurgiez de la même manière sur les quota qui existent dans les grandes écoles pour les filières technologiques, vs les filières générales, en France. C'est simplement une réaction politique pour palier à ce que la société/les politiques, à mal fait.
On lutte ici contre l'accès à l'excellence réservé à l'élite (parce qu'on sait que l'égalité des chances n'est pas si égale que ça dépendemment de l'épaisseur du portefeuille des parents).
La c'est un peu pareil (j'ai l'impression), avec une population noire qui a, malheureusement, dans les faits, bien moins de chance d'accéder à l'élite du rugby.
Si on philosophe rapidos, il est effectivement dommage qu'on ne sélectionne pas les meilleurs des meilleurs, mais on parle aussi d'équipe nationale, qui est quelque part l'incarnation d'une nation.


Pour en revenir au titre de l'article, je crois bien que c'est simplement un débat qui n'existe pas, vu que les sudafs participeront quoi qu'il arrive à la CdM.
Les enjeux financiers et politique sont trop gros pour que cela puisse en être autrement.

@PepitoMagico

Je ne suis pas d'accord avec toi. C'est une sélection nationale, dont le but est de représenter au mieux le pays à l'étranger. A partir de ce moment là, il n'y a pas de question de quota qui tienne: on prend les meilleurs et c'est tout. Ca remet en cause tout le système du sport international sinon. La problématique n'est pas du tout la même que pour les quotas à l'université, où le but est là de donner les mêmes chances à tous, peu importe leur milieu d'origine. Une équipe nationale n'a pas vocation à remplir cet objectif. De plus l'équipe de foot Sud Africaine ne comporte presque aucun joueur blanc (et je m'en fiche bien d'ailleurs). Mais si l'ANA était logique elle devrait le même système de quota pour ce sport (ce que je trouverai là aussi ridicule, les meilleurs sont sélectionnés, point barre). Enfin, comme c'est expliqué là haut, ce n'est pas à la sélection nationale de s'adapter aux disparités sociales du pays, mais à la fédération. C'est à elle de mettre en place des politiques et des solutions d'accès du rugby à tous. Une fois ce travail effectué, la sélection sera en mesure de choisir des joueurs de couleurs, parce qu'ils auront gagné leur place grâce à leur niveau, et pas par quota (comme Habanna, M'tawarira etc...)

La pire des choses reste les quotas aussi bien negatifs que positifs. Cela n'a qu'un seul effet sur le long terme "sectariser" la société. Le gouvernement qui impose des quotas, même avec une bonne intention, est un gouvernement qui ne veut pas prendre les problèmes de fond et se limite au résultat.

Dans un environnement de competition le seul point a prendre en compte est l’intégration dans l’équipe et le niveau.
Si on veut changer un sport il faut commencer par en bas et non l'inverse.

  • VivaRCF
    18866 points
  • il y a 5 ans

Des joueurs noirs comme Mujati ont expliqué avoir souffert de la "discrimination positive" dont ils ont fait l'objet, parce qu'ils savaient qu'ils étaient sélectionné non à cause de leur niveau, mais de leur couleur de peau, et estimaient ainsi ne pas forcément mériter leur place.
Si le problème continue à exister et que les noirs sont sous-représenté, ce n'est pas de la faute de H. Meyer qui fait son boulot et choisi les meilleurs à chaque poste. C'est un problème beaucoup plus global, à chaque échelon du rugby sud-af : pas assez de joueurs noirs dans les équipes de province, pas assez d'étudiants noirs dans les universités (base des équipes provinciales), pas assez d'infrastructures dans les zones plus pauvres.
La fédé essaie déjà de répondre à ce problème en faisant intégrer le Super XV aux Kings de Port Elizabeth, qui ont une majorité de joueurs noirs dans leur équipe, et plus généralement dans la province. C'est déjà ça.
En tout cas, faire retomber ça sur les actuels Springboks, c'est de la basse politique pour avoir un coup de projecteur...

Il faudra du temps, les noirs sud africains ayant vécu l'apartheid qui sont encore vivant le disent; il ne peuvent et ne veulent pas pardonner.

Il faudra attendre que les atrocités meurent avec ceux qui les ont comisent et ceux qui les ont subies.

  • neilY
  • il y a 5 ans

[Commentaire modéré]

Amen

Sans connaitre l'AFS ( juste au niveau rugby ), si les choix sportifs doivent se faire sur la qualité du joueur et non pas sur sa couleur de peau, on peut tout de même supposer que l'histoire de ce pays entraîne certaines personnes a demandé le respect des quotas par dessus tout. Si la plaie est encore ouverte...
Une coupe du monde 2015 sans l'Afrique du Sud serait cependant bien triste!

  • mjj
  • il y a 5 ans

Le sage Mandela avait dit qu'il fallait être patient, que les changements prendraient du temps.
Les Bafanas ont encore moins de joueurs blancs que les Boks des noirs ou métis. Ce genre d'action à part le coté publicitaire pour le parti qui la soutient n'apportera rien à part la confrontation.
Il sort déjà régulièrement de très bons joueurs noirs ou métis comme Habana, Paulse, Aplon ou bien d'autres, ce qui est nettement mieux que dans les années 90 et que je sache ni Meyer ni ses prédécesseurs n'ont oublié de les sélectionner.
Manque de chance, il n'y a pas dans la communauté noire d'Afsud des très gros gabarits type Vermeulen ou Botha qui font la spécificité des Boks, ce qui réduit les postes disponibles à la première ligne (et encore) et du 9 au 15. Si on ne regarde que les arrières, la proportion devient tout à fait correcte au regard des demandeurs de quotas.

  • mjj
  • il y a 5 ans

@Marc Liévre Entremont
Mtawarira est d'origine zimbabwéenne, et non sudaf. Promenez-vous en Afsud (j'y suis allé une bonne paire de fois) et vous verrez que les noirs du pays n'ont le gabarit ni de Botha ni de Vermeulen. C'est peut-être pas du mou de veau mais en tout cas c'est pas du sudaf.
J'ai travaillé dans un tas de pays d'Afrique et les habitants du continent ont des tailles et poids trés variables.

Et Mtawarira "The Beast", c'est du mou de veau ?

Reconnaissons quand même à ce pays droit de faire la loi chez lui.
J'entends ici des gens qui ne connaissent rien (sauf le rugby) à l'AFS en parler.
Je suis suis métis et j'y suis allé et je peux vous dire que l'apartheid n'est pas fini.
Je suis d'accord avec la majorité, une Coupe du Monde sans eux serait ridicule.
Mais l'ANA n'est pas plus ridicule que nos "bonnets rouges" qui pourtant ont su faire plier le gouvernement.,
Personne n'est dupe cette déclaration amènera un nouveau débat qui permettra des avancées en interne.
C'est le jeu.

Y a même un pays où ils sont ALL BLACKS et je les vois mal devenir les BLACKS & WHITE fifty/fifty

@MARCUS51

A noter que les footballeurs eux sont surnommés les ALL WHITES.
Et devinez quoi? Ils sont quasiment tous blanc...

Sans déconner il faut juste que les joueurs soient sélectionnés en fonction de leurs qualités.
Après s'il y a moins de qualité chez les noirs en rugby, ça vient peut être de l'accessibilité de ce sport sur certaines régions (je connais pas du tout la géographie du pays).

Après, la discrimination positive pour moi dessert toujours la cause qu'elle est censée servir, c'est contraire au principe d'égalité...

Un joueur doit être sélectionné pour son talent ! peut un porte qu'il soit noir, blanc, gris, jaune, bleu, ou vert on s'en fou ! ces joueurs la représentent leurs pays donc ce sont tout simplement les meilleurs d'entre eux qui doivent apparaître sur la feuille de match !

Ce qui manque ??? Des Métis, des Métis en Majorité !!!
Le jour où ce sera le cas, la Société Sud-Africaine aura franchi un Cap (sans jeu de mots!).....
Ce sera le signe que plein d'enfants issus de mariages intercommunautaires seront nés de l'amour de 2 personnes sans considération d'origine Ethnique ou que sais je.....
L'Afrique du Sud & son Rugby en sortiront grandis à n'en point douter....
Pas sur qu'aujourd'hui les quotas s'imposent...
Cela pourrait rendre illégitime aux yeux de certains mal attentionnés (donc alimenter la ligne de démarcation) la Sélection de tel ou tel Joueur....
Chez nous, on discute de la Sélection de tel ou tel Joueur alors, si on y rajoutait un critère discriminatoire imaginez le Bordel...
C'est contre-productif et n'a pour seul effet qu'attiser des tensions en voie d'extinction (allez on va dire moins vivaces que naguère !) ou de provoquer un repli sur des vieilles habitudes Communautaristes....
Laissons le Sportif faire les choses....
Pour le reste, il est aujourd'hui inscrit dans la constitution Sud Africaine que tous les hommes sont égaux en Droits....
Parfois, c'est la société qui fait la Loi, d'autres fois c'est la Loi qui fait avancer les Sociétés......

  • NS7
    1932 points
  • il y a 5 ans

C'est quoi la prochaine clownerie ? Une équipe d'AFS blanche et une noire pour que chacun ait 15 joueurs au plus haut niveau ? Lamentable !

T'es bon, tu joues pour ton pays, tu n'est pas bon, tu ne joues pas point barre.
Encore des histoires pour rien... Un parti politique qui ne veut pas que son pays soit représenté à l'échelle mondiale ? Bizare d'autant plus que les Sud Af' ont une grosse équipe, et de quoi aller loin !

  • Minotop
    13882 points
  • il y a 5 ans

Pour que l'ANA ferme son clapet, il serait bien que les Springboks de couleur leur adresse une lettre signifiant qu'ils souhaiteraient avant tout représenter leur pays pour leur talent et non leur couleur de peau!

Faire en sorte que les établissements scolaires de ce pays soient pluriethniques et que les ghettos disparaissent serait plus pertinent que ce quota farfelu. S'ils veulent plus de joueurs noirs ils n'ont qu'à arrêter de parquer les afrikaners entre eux et de mettre en place une réelle égalité des chances. Du fait de l'Apartheid le rugby a longtemps été considéré comme un sport de blancs - à tort -, faire le chemin inverse et encourager toutes les communautés à pratiquer ce sport prendra du temps, par conséquent ce quota va à l'encontre du progrès, il porte atteinte à l'image de la lutte pour la cause noire - Mandela était réaliste lui - et s'inscrit en couperet trop brutal à l'échelle du temps.

Je suis totalement contre le principe d'imposer des quotas, en dehors des performances sportives des joueurs. C'est comme si en France, on exigeait un minimum de sportifs blancs dans les sélections d'athlétisme pour le sprint ou le marathon. Il y a des pré-dispositions physiologiques et morphologiques qu'il faut savoir admettre. Les hommes d'origine africaine courent plus vite ou plus longtemps selon la discipline, c'est comme ça. Pendant qu'on y est, on pourrait aussi pousser la connerie jusqu'à virer Matuidi Pogba Sakho Sagna et Sissoko de l'équipe de France de football pour les remplacer par Jean Dupond ou Alain Durand, sous prétexte qu'il faut autant de blancs que de noirs dans l'équipe.
De grâce, foutons la paix aux sélectionneurs, de quelque nation soient-ils, laissons leur faire leur boulot...

@Pat33600

Ben en fait oui on est complètement d'accord 😀

@Pat33600

@Puchpuch En fait, nous sommes d'accord. Je n'ai jamais dit que les blancs avaient des prédispositions pour le rugby, mais que si ils étaient pris en équipe nationale au détriement des noirs, c'est peut-être tout bêtement parce qu'ils étaient meilleurs.
Pour ce qui est de la prédisposition physique ou physiologique, reconnais néanmoins que les grands coureurs de fond, qui sont souvent guinéens ou éthiopiens, ont tous une morphologie qui n'a rien à voir avec celle d'un natif du cantal...
Je te rejoins quand tu dis qu'il faut régler ce problème d'inégalité des chances à la base, mais ce qui me gêne dans cette histoire, c'est de voir tout le monde parler de noirs, de blancs ou d'arabe, etc...
Si pour commencer on jugeait les hommes en tant que tel et non sur leur couleur de peau, cela irait certainement mieux, et ce que je dis s'applique à tous y compris les noirs d'afrique du sud qui ont tendance à voir du racisme partout et par là même être raciste également...
Quelque chose me dit que le représentant de l'ANA doit avoir une couleur de peau foncée et il est malheureusement le premier à ne pas s'attaquer au coeur du problème, à travers la plainte qu'il a déposée...

@Pat33600

Dans le fond tu as raison mais le rugby est un mauvais exemple.
Je ne vois pas quelles sont les prédispositions physiologiques et morphologiques que peut avoir un blanc par rapport à un noir au rugby?

Je pense qu'en afrique du sud, les blancs font du rugby (la lignée d'anciens riches) et les noirs du foot (dans les ghettos).
Un peu comme en France où les riches blanc faisaient du rugby (et des études) pendant que les pauvres noir et arabes faisaien du foot (ça change de plus en plus grâce à la professionnalisation et heureusement).

C'est très schematisé mais je pense que l'origine du problème vient plutôt de ça que d'une pré disposition physiologique (qui s'applique quand à elle je pense plutôt aux sports qui demandent beaucoup de vitesse).

Ils devraient plutôt s'attaquer à ça plutôt qu'à autre chose.

  • AKA
    51127 points
  • il y a 5 ans

OK avec Tib c' est à ce niveau que les efforts doivent porter : à partir de l' école donner la même chance à tout le monde, sportivement culturellement etc.! On s' en tape si les blancs sont majoritaires en Equipe nationale, l' avenir viendra de la base et l' écrémage se fera tout seul! mais on en est loin...

Décidément le sport et la politique, c'est comme un whisky de 30 ans d'âge et un coca, ça va pas ensemble.

Pas de problèmes avec leur quota, si ils veulent remplacer un Du Plessis, Matfield ou Steyn par un joueur de couleur qui rentre dans les critères de de l'ANA je suis d'accord ça arrangera toutes les autres nations....Non mais sans déconner, c'est n'importe quoi, Meyer a raison "le meilleur à son poste joue" et c'est bien normal...
....
...
Sauf pour PSA apparemment!!

  • Tib
  • il y a 5 ans

Pour avoir joué en Afrique du sud pendant 1 an (au lycée) je n'ai pas vu beaucoup, voir pas du tout, de joueur de ''couleur''.
Les tensions noir/blanc n'ont jamais disparues dans ce pays...!

  • Zepelli
  • il y a 5 ans

Les anti-racistes ont toujours été les plus racistes, étant donné que pour défendre une personne ils parlent avant tout de race et de couleur de peau.

  • ced
    100447 points
  • il y a 5 ans

comment faire parler de soi ? en créant une polémique évidemment, quel est la position politique de ce parti ? un peu aux extrêmes peut être.
aucune chance que la justice prenne le dossier en main avant la CDM

Je ne connais pas trop le contexte sud-africain, mais ce parti ANA m'a l'air d'être un bon fouteur de merde.

Je ne pense pas que ce soit ce dont le pays a besoin.

Manquerait plus que ça! Ferrasse avait imposé Bougarel pour lutter contre l'apartheid mais c'était un bon joueur c'était aussi un autre temps...Il ne faut pas se tromper de combat....

  • Jak3192
    58540 points
  • il y a 5 ans
@michelange

Roger BouRgarel
pas Bougarel

  • AKA
    51127 points
  • il y a 5 ans
@michelange

Ouaf! Ouaf! Tonton Ferrasse combattant de l' Apartheid et des droits de l' homme... MDR!!!

A ce compte là, on pourrait demander la suspension de l'équipe de France pour atteinte aux droits des téléspectateurs à la vision de ses matchs...

Ou contre l'équipe d'Angleterre pour séquestration du french flair...

C'est bizarre mais on les entends pas pour parler de racisme dans l'équipe des Bafana-bafana ou la quasi totalité des joueurs sont noirs. ???

Et puis on s'en fou de la couleur a partir du moment ou c'est les meilleurs qui sont sélectionnés !!!!

  • Aurel
    3032 points
  • il y a 5 ans

Une coupe du monde sans l'afrique du sud, voilà qui serait désastreux.

Je pense que dans cette affaire il faut éviter de porter un regard purement franco français. Il ne faut pas oublier que malheureusement tout le monde n'est pas Mandela, et que le rugby a toujours cette image de sport de blancs et de riches ayant la chance d'aller dans des écoles prestigieuses. C'est ce système qui est critiqué à travers le rugby. Si il ya moins de "non-blancs" capables de jouer à haut niveau, c'est qu'il y a moins de "non-blancs" à fréquenter les meilleurs lieux d'éducation où le rugby est culturel.

Avouons tout de même que de l'extérieur c'est difficile à comprendre, devoir se passer de certains bon joueurs pour des raisons ethniques c'est dommage, et ce ne sont pas les valeurs du sport.

Ridicule... bientôt on ne va plus prendre des joueurs pour leur performance mais pour leur couleur de peau. C'est bientôt la fin de la vrai compétition. La coupe du monde n'aura plus aucun intérêt car ce ne sera plus les meilleurs joueurs au monde. Loin de la...

  • gleps
    5278 points
  • il y a 5 ans

L'ANA ne représente pas grand chose sur le plan politique en étant la 3ème ou 4ème force du pays. C'est clairement pour le buzz de la coupe du monde et un petit coup de populisme. Le coup des quotas a vraiment été une connerie. Ce qu'il faut avant tout c'est des programmes de développement du rugby dans toutes les zones du pays et surtout pour toutes les classes sociales. Automatiquement l'équilibre sera retrouvé. Parce qu'à ce rythme là les afrikaaners et les métis pourraient aussi demander des places automatiques pour les bafana bafana.

  • McCow
    1726 points
  • il y a 5 ans

"One team, one country"...Mandela se retourne dans sa tombe.

Quel dommage que la politique vienne s'immiscer dans des choix sportifs...comment des polititciens pourris peuvent tout tenter pour empêcher "leur" équipe de les représenter dans la plus grande compétition de rugby au monde....

Le Daily Maverick (journal Sud-Af) titre que cette attaque en justice ressemble à "une pauvre mascarade politique"...donc peu de crédibilité accordée, on devrait donc bien voir les Boks en Angleterre 🙂

  • tom4995
    16836 points
  • il y a 5 ans

Et mettre un quota de couleur c'est pas raciste ?
Ridicule. L'Afrique du Sud se saborde elle même...

Je ne comprends pas : s'il n'y a pas de différences entre blancs, noirs, jaune,etc, pourquoi y a-t-il polémique :ce sont tous des sud'afs.
De plus, sélectionner un noir parce qu'il est noir, c'est là que se trouve le geste raciste !
Sinon, peu de doutes quant à la participation à la coupe du monde

Comme quoi il n'y a pas qu'en France que ce genre de grand n'importe quoi arrive. La prochaine étape sera quoi: Exclure les joueurs blancs, pour rattraper toutes les années où les noirs n'avaient pas le droit de jouer? Et puis c'est sympa ce genre de mesures de discrimination "😜ositive": un joueur de couleur pourra toujours se dire que s'il a été sélectionné c'est pour sa couleur, et pas son talent: rien de tel pour sa confiance! Ensuite on se posera la question de savoir à partir de quel degré de couleur un joueur est noir ou n'est plus blanc? C'est un énorme n'importe quoi sous couvert de pseudo bonnes intentions. Tant mieux si de plus en plus de joueurs sud africains de couleur percent (et comparé à 1995, du chemin a quand même été parcouru). Mais comment demander à Heyneke Meyer, sélectionneur national, de se priver de certains de ses meilleurs joueurs, pour montrer que le rugby n'est pas fermé. Moi je suis sélectionneur je démission tout de suite. Mandela au moins avait compris que l'apaisement passerait par des décisions intelligentes. Il doit se retourner dans sa tombe en voyant de tels comportements

Politique et sport ne font jamais bon ménage; et a titre perso je trouve ça stupide d'imposer des quotas de couleurs.
C'est comme si les blancs réclamait 5 joueurs blancs dans l'équipe de foot nationale, comme si les USA (qui ont pourtant un énorme passé ségrégationniste réclamait également des changement de le foot US, l'athlétisme, le basket ou l'athlétisme ...
Il est normal, surtout en équipe nationale, que ce soit les meilleurs qui jouent, peut importe leur couleur ou leur religion ....

Derniers articles

News
News
News
Sponsorisé News
Sponsorisé News
Sponsorisé News
News
News
Vidéos
Réseaux Sociaux
News