La Géorgie affrontera l'Italie en novembre 2018, sur fond d'intégration au Tournoi des 6 Nations
La Géorgie va affronter l'Italie.
Toujours pas de place pour les Lelos dans le 6 Nations, mais un test-match pour prouver que leurs ambitions sont légitimes. Ainsi en a décidé World Rugby.

La Coupe du monde de rugby 2019 débute dans deux ans jour pour jour. La compétition confirmera-t-elle l'inversion des tendances entre la Géorgie et l'Italie sur la scène internationale ? En Europe, pas question d'intégrer les Lelos dans le Tournoi des 6 Nations malgré les progrès affichés par les compatriotes de Vito Kolelishvili, notamment lors... de la Coupe du monde 2015.

Tournoi des 7 Nations, barrage, promotion, relégation : quel avenir et quelles solutions pour l'Italie et la Géorgie ?Pourtant, l'idée d'opposer l'Italie et la Géorgie n'est pas abandonnée, et les deux nations vont bien s'affronter, dès 2018 ! World Rugby en a décidé ainsi lors d'une réunion, rapporte The Mail On Sunday. Si le calendrier de la prochaine tournée d'automne est déjà bouclé, la Squadra Azzurra affrontera les Lelos en novembre 2018. Une chance pour ces derniers de prouver que leurs ambitions sont légitimes, même si le résultat du match n'aura aucun impact direct sur le 6 Nations. 

John Feehan, patron du Tournoi des 6 Nations, a toujours repoussé l'idée d'une intégration géorgienne, mais World Rugby semble pousser vers l'ouverture. Pour rappel, la Géorgie est actuellement 12ème au classement World Rugby, quand l'Italie végète à la 14ème place.

Le patron du Tournoi des 6 Nations dit non à l'intégration de la Géorgie et de la RoumaniePar-ailleurs, l'Angleterre souhaite réduire le calendrier du 6 Nations à partir de 2020. La compétition dure habituellement sept semaines, avec deux week-ends sans rencontre mais les Anglais souhaiteraient qu'elle ne dure plus que six semaines. L'idée ? Que le XV de la Rose et le XV de France soient exempts de la première semaine de compétition et s'affrontent lors du troisième week-end, utilisé comme plage de repos à l'heure actuelle.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

"(...) même si le résultat du match n'aura aucun impact direct sur le 6 Nations."

Pour l'instant

Drôle s'il y a une montée descente d'année en année...

Et sinon un véritable championnat d'Europe, comme au jeu de la balle au pied ???
Finis ce tournoi et ces coupes d'Europe d'un autre âge... au point où en est le rugby pro: Panem e circenses !!!
"Et que le plus chargé, gagne !" - Pierre de Pfizerbertin - 2017

@Le Concombre Masqué

Concombre,
ça fait 2 posts en 3 jours que je lis de toi,
et toujorus des références littttéééérrrrèèères.
respire !
tu me donnes des complexes !

@Jak3192

Un toulousain complexé ??? C'est bien la première fois que j'en croise un... le syndrome de la 12ème place, peut-être...
Si j'arrête la prose, je deviens vil... rose !!!

@Le Concombre Masqué

On dirait du Claude
(et d'autre part, attention avec le terme "prose")

@Le Concombre Masqué

Au nom de nos belles traditions de l'ouverture au monde, certainement pas!
Même si ce serait certainement la meilleure chose pour notre sport. Et nous devrions organiser une coupe du monde sur le même format que les pousse-citrouilles

@Le Concombre Masqué

Si c'est pour perdre en finale contre le Portugal, non merci.

  • Pianto
    30411 points
  • il y a 2 ans

la compétitivité des équipes n'a pas grand chose à voir avec une place dans le tournoi. L'Italie a bénéficié du nombre impair d'équipes à un moment où ils étaient relativement compétitifs épicétou.

le tournoi n'est pas une compétition entre les meilleures nations d'Europe, c'est un tournoi entre ces 6 équipes là.

La Georgie doit trouver une place dans les autres plages internationales.

En revanche on pourrait imaginer une rencontre annuelle entre le vainqueur du tournoi B et deux équipes du tournoi (en rotation) en novembre. Ce serait envisageable et un premier pas intéressant. La suite peut s'écrire autrement mais il faut un début.

@Pianto

La meilleure solution pour eux serait en effet que WR appuie pour qu'ils soient intégrés aux tournées. Aux milieux de leurs tournées fleuves les sudistes peuvent bien inclure un match contre la Géorgie, ça leur permet de faire tourner leurs effectifs. C'est déjà ce qu'ils font contre l'Italie (et les mauvaises langues diront contre la France). De la même façon les grosses nations européennes reçoivent toujours au moins un "petit" en novembre, la Géorgie pourrait rejoindre le lot des équipes concernées.

Sauf que ça n'intéresse pas vraiment les puissants : ça ne rapporte pas de fric, et si jamais les Géorgiens avaient quelques résultats cela fragiliserait la position de l'Italie et donc la formule actuelle du Tournoi.

Ce qui me gène dans ce débat c'est que la Géorgie n'a pas de club ou de province de haut niveau (bon les Zebres et le nouveau club Trevisan ne sont pas bons mais ils sont en league celte)... les mecs ont des bons joueurs a droite et a gauche dans différents championnats. Mais ça ne fait pas une top nation, ça fait plus une top génération.

Alors certes ça progresse vraiment, mais il ne faudrait pas griller les étapes non plus.

Imaginons que la Géorgie devienne 3ieme nation européenne, est-ce-que l'on se poserait la même question ? À partir de quand la Géorgie aura le droit de citer au 6 nation ?
On rappelle bien dans l'article que la Géorgie est 12ieme mondiale alors que l'Italie est 14.

@Marc Lièvre Entremont

On a bien rejeté l'Argentine alors qu'ils étaient sur le podium du Mondial et que tous leurs joueurs évoluaient en Europe.
Sinon les mecs sont pas si cons, tant que la Géorgie ne joue pas d'autres rencontres que la Roumanie et le Japon il y a peu de chances qu'ils deviennent la 3ème nation européenne et donc pas besoin de leur faire une place. Il suffit de les maintenir hors du circuit principal lors des tournées et le tour est joué, leur projet finira par s'essouffler faut de se frotter au cran du dessus autrement qu'une fois tous les 4 ans.

  • dusqual
    27628 points
  • il y a 2 ans
@Team Viscères

mais bien sur on va quand meme pas les faire progresser alors qu on est nous meme au point mort depuis 20 ans quand meme. on a déja le top 14 qui leur a permis d emmerger. le truc a faire c est de relancer la formation du pilier en france, continuer a durcir le systeme jiff, histoire de leur remettre le nez dans la terre et que cette génération ne donne pas suite...

@Team Viscères

Quel esprit machiavélique, m'étonne pas que tu t'entendes bien avec Ahma.

  • bernie
    9538 points
  • il y a 2 ans

Encore une fois, WR peut bien dire ce qu'il veut, il n'a pas son mot à dire. A partir de là, toute demande d'ouverture n'a pas lieu d'être. Pour autant, l'Italie devrait plutôt jouer des équipes comme le Japon, la Géorgie et les USA (équipes plus à leur portée pour progresser) à l'automne plutôt que de se prendre des roustes contre les NZ, Australiens,... (la victoire contre les Sudafs étant l'arbre qui cache la forêt). D'ailleurs, un match entre l'Italie et les Sudafs version 2017, ça ne sera pas tout à fait la même histoire.
L'avantage d'un tournoi fermé est que les équipes n'ont pas la pression de la descente et peuvent se lâcher sur le terrain. On assiste du coup à de beaux matchs (bon ok, les France-Ecosse sont assez moches).

  • Khris
    19611 points
  • il y a 2 ans

Encore dix ans de taupe 14 dans la lancée actuel et on verra peut être un bon vieux France vs Géorgie pour la place de sixième nation. ça nous rappèlera des souvenirs 🙂

Les Géorgiens seront tellement morts de faim... Je ne peux même pas imaginer une victoire italienne. Et le pire, c'est que ça ne changera rien vues les résistantes de Feehan et du VI Nations.

Si l'Italie gagne tout le monde dira : La Géorgie n'a rien à faire dans le VI Nation.
Si la Géorgie gagne tout le monde dira : L'Italie n'a rien à faire dans le VI Nation.

  • Arkhan
    6649 points
  • il y a 2 ans
@fisherman

La Palice, sors de ce corps !

Derniers articles

News
News
Vidéos
Vidéos
News
News
News
News
News
Vidéos
Sponsorisé News