La crise du rugby français vue par un expert en Sport Business
Les Bleus ont-ils perdu l'amour du maillot ?

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Michael Tapiro, président de Sports Management School se penche sur les problèmes de l'équipe de France et du rugby français.

DOSSIER. XV de France : les mots sur les maux des BleusComme beaucoup en ces temps de crise, nous avons tenté de remonter aux racines du mal afin de comprendre pourquoi le XV de France n'est plus que l'ombre de lui-même. Et dans le rôle du diable, on trouve en premier lieu, les joueurs étrangers. Fustigés par les supporters, ils ne sont pourtant pas les premiers responsables. Ils n'ont fait qu'aller là où il y avait le plus d'argent. Avant c'était l'Angleterre puis la crise des subprimes est passée par là explique Michael Tapiro, président de Sports Management School et passionnée d'ovalie, via Le Figaro. En France, dans le sillage du Racing 92 et de Toulon, qui se sont armés pour retrouver l'élite et rivaliser avec les cadors, les clubs de Top 14 ont fait appel à cette nouvelle main d'oueuvre. La conséquence, on la connaît, les jeunes jouent moins et le niveau du championnat comme de l'équipe de France baisse.

Marcoussis, la fausse bonne idée

La tendance s'inverse peu à peu avec le quota de JIFF et la nouvelle formule de relégation (1 seule descente directe). Mais on ne verra les effets de ces mesures que dans les prochaines années comme on voit à présent ceux des erreurs du passé. Pour Michael Tapiro, l'une d'elles a été de concentrer les jeunes joueurs les plus prometteurs à Marcoussis. En choisissant de "leur inculquer le haut niveau au CNR" pendant plus d'une décennie, on a perdu ce qui faisait la richesse de la formation au sein du club et on est allé vers l'uniformisation.

Enfermés à Marcoussis du lundi au jeudi, les jeunes frôlent la dépression, n’apparaissent plus légitimes auprès de leurs coéquipiers quand le dimanche, sans s’être entraînés avec eux, ils sont alignés dans les compétitions espoir. Ce système a été le fossoyeur de nos jeunes talents. En plus, coupés de leurs clubs, de la concurrence au quotidien, de la pression du résultat, ils n’acquièrent plus la culture de la gagne, la mentalité du champion.

Les Bleus ne sont pas les Argentins

Outre les lacunes techniques, entrevues depuis déjà quelques années, on commence timidement à évoquer un problème de l'état d'esprit au sein du XV de France. Les Bleus de Novès n'ont pas le charisme de leurs aînés ni leur leadership. Tapiro va encore plus loin dans son analyse, arguant qu'ils pensent avant tout à leur salaire, à leur image. La forme a pris le pas sur le fond. "La patrie, le maillot, ils n’en ont rien à faire. Ce ne sont pas les Argentins qui éclatent en sanglots pendant leur hymne…C’est ce qui coince avec le discours de Guy Novès. Ça se ressent également lors des interviews. Ils tiennent pratiquement tous le même discours, il n’y a plus aucune personnalité." Porter le maillot du XV de France n'a plus la même valeur à leurs yeux. Un problème d'éducation. "Le rugby et ses valeurs s’apprenaient à l’école et/ou dans les universités. En devenant professionnel, le rugby s’est coupé de ses bases. Aujourd’hui, les pros ont ‘’l’éthique’’ des joueurs de foot sans avoir, ni les mêmes revenus, ni la même notoriété."

Pour Michael Tapiro, il est temps d'"arrêter le déni". Le Top 14 n'est pas le meilleur championnat du monde. La priorité doit être donnée à l'équipe de France. Mais pour cela la FFR et la Ligue doivent s'entendre car "il faut tout remettre à plat." Le timing est extrêmement serré. Les instances ne disposent que de six ans pour en finir avec le calendrier, sortir de la pression des enjeux sportifs et financiers, et finalement pour "rééduquer les joueurs, promouvoir d’autres profils, plus vifs, plus rapides." Pour y parvenir, et mettre par exemple les internationaux sous contrat fédéral, il faut de l'argent. Mais les Bleus ne font plus rêver. On l'a vu avec des stades qui n'affichent pas complet, justifiant d'autant plus l'arrêt du projet du Grand Stade. Sponsoriser le maillot du XV de France est une option, mais ce dernier "ne vaut pas grand-chose aujourd’hui." "France 2023 peut sauver le rugby français" mais il va falloir agir en amont. "Si le rugby ne renaît pas de ses cendres d’ici la Coupe du monde en France, c’est terminé, foutu."

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Bah ce que dit l'expert c'est pas faux Le problème c'est qu'il n'a rien invente on le savait déjà ????

  • Compte supprimé
  • il y a 2 ans

Sans déconner, on tient un génie là. Il ne faut pas le lâcher celui-là.
C'est bien payé "président de sports management school"?

Ha non ! Pas d'expert ! C'est déjà assez l'bordel comme ça !!!!

  • Iyhel
    23101 points
  • il y a 2 ans

Si les portes ouvertes avaient un système nerveux central, ça s’apparenterait à de la maltraitance.

  • MILIOUZ
    10918 points
  • il y a 2 ans

Imaginez les, les joueurs, conscients qu'ils allaient prendre 3 roustes... Ca vous dirait d'aller à l'abattoir?
Des blessés à foison aux postes majeurs (10 12 13, va faire une defense avec ca!!!) des leader totalement HS (Picamoles, dans une moindre mesure Guirado, Maestri qui n'est plus que l'ombre de lui meme). Des postes strategiques pas fournis (15, mais aussi les 9 qui encore du lait qui leur sort du nez). Tu veux faire quoi? Belleau, il est mignon, mais il a 15 match de top 14 dans les pattes, et derriere une equipe de bulldozer, pas avec le pack tricolore en deconfiture!

M'est d'avis qu'il y a eu un paquet de joueurs qui ont profité d'un p'tit bobo pour se faire porter pâle. Et ce qui est arrivé leur donne raison, eux au moins n'ont pas coulé avec le Titanic.

Bien sûr qu'on est plus au temps des amateurs qui se fendaient le crâne sur les murs des vestiaires avant le match! D'ailleurs si c'est ça le projet de jeu, au secours.

Marcoussis est une prison, c'est pas nouveau!
Le top 14 va à 2 à l'heure, sauf avec quelques équipes depuis quelques années. Des années durant, c'etait pack de fer, botteur, grosse défense. Toulon, avant cela Toulouse, avant cela Biarritz. 15 armoires normandes qui se sautent dessus en allant tout droit!

Bru est un tocard, pas nouveau non plus. Sa seule ligne sur le CV c'est d'avoir drivé un pack titanesque à Toulouse, fait de vieux grognards qui connaissaient leur boulot (Servat Steekamp Albacete Dusautoir). On a vu la suite avec l'EDF.
Dubois il juste eu le bol d'etre en poste lors d'une intervention divine. Qui aurait pensé une seconde voir le Stade Francais, moribond depuis une decennie, finir champion?

Enfin NOves, le sorcier, avait perdu son grimoire depuis un moment déjà à Toulouse. (AMHA le grimoire s'appelait Rouget Thomas).

  • mounjet
    23581 points
  • il y a 2 ans
@MILIOUZ

Après l'expert en sport business, l'expert jaunard en stade-toulousainerie...
On est sur la bonne voie, je vous le dis...

@MILIOUZ

C'est la faute de Marcoussis. non c'est la faute du Top 14. Non c'est la faute de Bru. Euh non c'est la faute de Dubois. Non en fait c'est la faute de Noves.

  • spir
    17561 points
  • il y a 2 ans
@MILIOUZ

tu veux dire Philippe Rougé-Thomas, on imagine ?
[https://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_Roug%C3%A9-Thomas]

ce type a complètement tort quand il dit que les joueurs de l'EdF n'auraient "plus de personnalité". Justement au contraire, de se rebeller et identifier qu'ils n'iront nulle part dans le "système" actuel "proposé" par le staff est une preuve de couilles et de lucidité. Ils n'auraient été que de la viande amorphe s'ils suivaient encore cette mascarade docilement sans reconnaître qu'il n'y a que l'échec dans ces conditions là. S'il n'y a plus d'enthousiasme, c'est parce qu'il n'y a pas de fond de jeu ou de stratégie, vraiment du tout. Le staff leur fait subir un supplice à chaque match.

Je l'ai bien senti l'expertise... Ça fait plaisir de voir à quelle point l'on ressasse la meme chose. Le mieux ne serait-il pas un bon gros coup du genre prise de décision ?

@Krakinut

Mais toi t'es un ouf !!
L'expertise rapporte, pas la décision. 😉

  • Moije
    67 points
  • il y a 2 ans

Je suis ok sur l’état d’es des joueurs mais pas pour prioriser l’edf par rapport au top14
Le top14 c’est 26 matches hors CE par an et pour nous spectateurs c’est indispensable
On ne peut plus se contenter de 5 à 8 matches de l’edf
De plus le top14 n’est pas si nul vu les résultats en CE

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 2 ans
@Moije

le top 14 c est 26 matches hors CE. tu peux dire 26 match tout court. la CE c est pas le top 14. et les "spectateurs pour qui c est indispensable" sont la cause première du dénivellement du rugby français. et je parle pas que des bleus.
quand je lis cette formule ça me donne envie de gerber. quand tu chouines de perdre ton spectacle du week end moi je vois un bébé qui tète le sein de goze et qui braille si on lui enlève.
qu on regarde le top 14 faute de mieux, je peux le comprendre, mais ça c'est simplement du discours de gamin égoïste qui voit pas plus loin que ses envies.

@Moije

Vivement le top 26 alors !

@Moije

Je pense qu'on arrivera à survivre s'il y a moins de 26 matchs de Top14.

Le rugby français est en crise ? Bah, ça dépend pour qui. Les présidents de club n'ont pas trop l'air de se plaindre. L'EDF ? Un détail sans importance. Tant que le TOP 14 rapporte de l'argent, tout va bien !

@ grand sachem : D'accord avec toi sur les experts de la buvette... Mais c'est déjà mieux que les récurrentes discussions sur " il faut changer le staf " , "changer tel ou tel joueur" etc etc

Le Sport Business est-il un domaine si complexe que même son nom soit intraduisible en français ? Ceci dit, lorsque je lis les analyses de ce monsieur, je me dis que je croise beaucoup d'experts en Sport Business le dimanche à la buvette.

@Grand Sachem aux sages commentaires

A la buvette au moins tu retrouves des potes et tu rigoles.

@Grand Sachem aux sages commentaires

Attention, l'expert en Sport Business n'est pas un simple usager de buvette. C'est un usager de buvette qui a benchmarké un business plan solide afin de générer du cash flow en travaillant fulltime. Tout est dans le mindset.

@Team Viscères

et il ne boit pas l'apéro, il fait un after-work.

@Team Viscères

D'ailleurs il travaille dans un office building...

@batelier

Et il a pour collègue lolo pons

  • Ahma
    95225 points
  • il y a 2 ans
@Team Viscères

M'sieur, y aura interro ?

  • Ahma
    95225 points
  • il y a 2 ans
@Grand Sachem aux sages commentaires

Peut-être M. Tapiro avait-il lui aussi quelques coups dans le nez, auquel cas on ne saurait lui tenir rigueur de ses propos.

  • spir
    17561 points
  • il y a 2 ans
@Ahma

Non, les experts de la buvette, c quand y zont franchement bu qu'on a une chance d'entendre un peu de *contenu*, voire de pensée... Chez Tapiro y en a pas : il avait donc pas bu, ou son cas est désespéré ; auquel cas c bien un vrai expert.

  • Ahma
    95225 points
  • il y a 2 ans
@spir

C'est vrai, maintenant que tu m'y fais penser, les Brèves de comptoir sont bourrées de trouvailles philosophiques à renvoyer Socrate et Nietzsche aux vestiaires.

@Ahma

Certes, mais était-il nécessaire de faire un article sur ses propos ?

  • Jak3192
    58540 points
  • il y a 2 ans
@Grand Sachem aux sages commentaires

Oui
C'est un pro du sport
Il sort des sentiers traditionnels pour expliquer le problème
Il remet à plat sans passion la situation
Il a des idées qui se défendent et se partagent (on est au moins 2: lui et moi), merci au RGBNSTR de conforter mon avis avec ce Monsieur.

@Jak3192

La formation n'est plus au niveau.
Le Top14 n'est pas le meilleur championnat du monde.
Les joueurs n'aiment pas assez le maillot tricolore.
On manque de leaders.
Notre rugby est stéréotypé et dépassé.

C'est ça sortir des sentiers battus? Après chaque défaite des Bleus on a ici des dizaines de commentaires qui disent la même chose. On a des entraineurs et ex-sélectionneurs qui disent la même chose. Les observateurs étrangers disent la même chose. J'ai dû rater un truc dans l'article, que dit ce monsieur qui n'a jamais été dit par personne ou seulement par une minorité, quelle solution originale propose-t-il?

  • AKA
    50477 points
  • il y a 2 ans


I
REMETS TES [email protected] C' est un peu cliché mais vrai hélas! Lors de la déconfiture contre les Boks ou les Nippons un proche de L' EDF racontait que dans le vestiaire (pendant les interviews d' après match) "les garçons plaisantaient, ils étaient passé à autre chose"... C' est sûr que quand j' entends le discourt de Novès sur l' amour du maillot etc. çà ne doit pas parler à certains jeunes. Le gars enfonce des portes ouvertes, tout le monde sait les maux du rugby Français mais personne ne veux prendre le taureau par les cornes. Il faut du court terme le long terme ne paye pas assez vite et ce ne sont pas nos dirigeants actuesl pour cela.

  • FRLab
    47781 points
  • il y a 2 ans
@AKA

Pour illustrer ton propos, je tiens d'un mec du Staff que lorsque Gabrillagues a appris que son vis à vis demandait qui il était dans la presse, il répond: "je m'en fous qu'il ne sache pas qui je suis". Normalement tu devrais avoir de lui montrer sur le pré qui tu es, si tu peux... Mais ce n'est pas le seul, on se sent ps de "moelle" dans cette équipe. La faute à qui ? je ne saurais dire. c'est sûrement multi-factoriel mais bon, un gros mental ça aide déjà un peu. Et on en voit pas.

@FRLab

Enfin qu'est ce que tu veux qu'il dise a part ça?
Cest du chambrage, il a raison de pas rentrer dans le jeu.
Et en quoi ça montre qu'il en a rien à faire de l'edf.
Enfin bon tout le monde a l'air convaincu que les gars s'en foute. Je dois être le seul à pas le voir.

@AKA

Si ce que tu dis est vrai c'est grave.
Par contre je trouve que les joueurs de l'edf ont le même niveau qu'en top 14. Il n'y a qu'à regarder quelques matchs de la coupe d'Europe pour se convaincre du niveau réel du top14.
Alors l'amour du maillot certes, mais c'est secondaire dans le rugby actuel.

Mouais bof. C'est bizarre ce passage sur la comparaison avec les argentins. Ton amour du maillot est proportionnel au volume de larmes que tu verses pendant les hymnes? Quel cliché! Les gens réagissent différemment...
Et puis c'est sur que t'es plus motivé de porter le maillot Black que de porter le maillot bleu en ce moment.

  • Ahma
    95225 points
  • il y a 2 ans
@Remets tes Rangers

Si je peux me permettre une question hors-sujet : est-ce toi qui as remis Ranger à La Rochelle ou ça n'a rien à voir ?

@Ahma

Je suis pas sur de comprendre la question mais ça a avoir avec le joueur de La Rochelle qui était avant a Montpellier.

  • Ahma
    95225 points
  • il y a 2 ans
@Remets tes Rangers

Remettre Ranger...ton pseudo...

@Ahma

A la base c'est un jeu de mot pourri avec René. Quand j'ai fait le pseudo il me semble qu'il était encore a Montpellier. Donc je savais pas qu'il allait revenir en France. Je suis devin peut être.

"Tapiro va encore plus loin dans son analyse, arguant qu'ils pensent avant tout à leur salaire, à leur image."

Ça doit être sympa le don d'omniscience.

  • Ahma
    95225 points
  • il y a 2 ans

Bof... plus qu'une véritable analyse, une compilation d'affirmations gratuites, de constats d'évidence et de " il faut " sans solution derrière.

  • Jak3192
    58540 points
  • il y a 2 ans
@Ahma

Ah.
Et toi Ahma,
comme constat, tu fais quoi ?
et mieux tu proposes quoi ou tu hurles avec la meute ?

@Jak3192

On est en crise depuis... tellement longtemps que je ne sais même pas si on peut vraiment dater le début. À chaque série de défaite, on a des tas "d'experts" issus du monde du rugby ou de l'extérieur qui viennent donner leur avis. Ils ont tous une analyse super pointue de la situation, ils ont tous la solution. Pourtant on est toujours autant dans la merde.
Donc peut-être qu'il va falloir se rendre à l'évidence : ces supers experts ne sont pas plus doués que toi, moi ou n'importe quel pilier de comptoir/forum. Et pour le coup, ce que le type raconte n'a rien d'extraordinaire. J'ai déjà lu sur ce forum des analyses bien plus profondes et plus de propositions que dans cet article, pourtant aucun de nous n'est diplômé en expertimse du sport-business. Alors oui, le mec a le droit de donner son avis. Mais il ne vaut pas plus que le tien ou le mien.

  • Ahma
    95225 points
  • il y a 2 ans
@Jak3192

Je ne propose rien, je n'ai pas les explications aux maux du rugby français, encore moins les solutions ( autrement dit les bris de maux ).
Je n'ai jamais prétendu les avoir, je ne suis pas censé les avoir, je n'occupe aucun poste ou fonction et je n'y aspire pas.
Et il me semble qu'en ne m'en prenant à personne, joueurs ou encadrement, et en évitant de donner des explications que je n'ai pas, je ne hurle justement pas avec la meute.
Pour autant, cela ne m'oblige nullement à considérer comme satisfaisantes les théories de M. Tapiro, ou de qui que ce soit d'autre. Ne pas être partie prenante n'interdit pas l'esprit critique.

  • dom666
    44014 points
  • il y a 2 ans
@Ahma

Par définition, une analyse n'est rien de plus qu'une analyse. Les solutions, doivent être mise en oeuvre par les instances du rugby français. Ce n'est pas à Tapiro, ou à moi ou à toi de le faire.

  • Ahma
    95225 points
  • il y a 2 ans
@dom666

Une analyse peut être plus ou moins pertinente.

@Ahma

Ce qui est impressionnant c'est qu'avec autant d'experts qui ont tous la bonne analyse et les solutions magiques étrangement on n'arrive pas à s'en sortir.

  • Jak3192
    58540 points
  • il y a 2 ans
@Team Viscères

Volonté politique, ça te parle ?

  • Ahma
    95225 points
  • il y a 2 ans
@Team Viscères

Je place tous mes espoirs en un triumvirat Entremont-Viscères-Dusqual à la tête du rugby français. Au moins on rigolera bien davantage. J'imagine déjà le maillot de l'équipe de France, avec le coq remplacé par un aligot au Maroilles, un kouign amann et un nain sur un poney.

@Ahma

Pour l'instant, le coq ressemble plutôt à une pintade..

@Ahma

aligot au maroilles, pourquoi pas Castres dans le Nord.

  • Ahma
    95225 points
  • il y a 2 ans
@Dormeur 15

Entremont est un brassage de cultures à lui seul.

Une analyse cohérente mais je ne suis pas forcément d'accord avec la conclusion. Pour moi ce ne sera pas foutu si d'ici six ans le rugby français n'arrive pas à changer. Mais au contraire cela permettra peut être de recentrer le rugby sur ce qu'il est vraiment et permettre de faire dégager tous ceux qui sont là pour le profit et pour l'effet de mode. C'est triste à dire mais parfois j'en viens presque à espérer qu'on se casse la gueule une bonne fois pour toute. Pour ma part je continuerai à regarder et supporter le rugby même si en 2023 on se casse la gueule.

Belle analyse où tout est dit ou presque...même si pour beaucoup d'entre nous,nous connaissions ces pbs,va-t-il y avoir une vraie volonté d'avancer..?? that's the question...

Oui Monsieur Tapiro,cet "état des lieux" est développé sur ce site depuis sa création!rien de nouveau!quelques pistes et une méthodologie pour que Rugby redevienne attractif????

  • FRLab
    47781 points
  • il y a 2 ans

Pas mal comme analyse. En effet, mettre les espoirs dans une cloche de verre, et les couper de la compétition en club (gagner sa place à l'entrainement) n'est sans doute pas idéal, et surtout pas dans l'esprit pour le club. Sans parler de l'uniformisation ou le formatage CNR. On le voit aujourd'hui, il n'y a pas beaucoup de diversité. Et dès qu'un jeune est un peu performant on lui fait prendre des kilos au détriment de la vitesse et de la technique (ex Fofana, et surtout Fickou, mais aussi nos piliers, et 3ème ligne). et enfin le leadership !! il n'y a pas de vrai leader dans cette équipe, pas de capitaine, donc pas d'esprit de combat, c'était criant dans les deux dernières tournées.

@FRLab

Pas faux, en effet, sauf qu'il faudrait alors que les clubs se bougent niveau formation... Sorti de Toulouse (loin devant), Montpellier, La Rochelle, le Racing, le SF ?... Là on est plus sur une politique régions, avec pourquoi pas un partenariat fédéral dans une visée EdF... Mais c'est sûr que laisser les jeunes joueurs le plus proche possible de leur environnement, ça ne peut qu'aider... Maintenant, sur les mentalités, il serait souhaitable que des garçons de 20 ans commencent à réaliser que le sport n'est pas un métier "banal"... Qu'ils ne s'envisagent pas comme des marchandises ou des mécaniques de pointe, chouchoutées mais fragiles, à qui on demande par exemple et comme tu le dis, de prendre du muscle et optionnellement des "compléments" pour tenter de garder la vitesse et l'explosivité... Ça, c'est le boulot des staffs... Tout comme le mouvement vers l'appropriation des systèmes ou de la philosophie de jeu... Claude Onesta en a très bien parlé, quand il était aux commandes de l'EdF de handball, avec les résultats exceptionnels que l'on connaît... Il parlait notamment de la gestion des egos, des ressources à mettre en oeuvre pour "forcer" les joueurs à devenir dépositaires du projet, responsabilisation et auto-évaluation... Loin de "l'éthique foot" évoquée dans l'article et qui ne veut pas dire grand chose...
Finalement, le choix est assez simple : soit des "machines de guerre" formatées pour concasser, courir vite, avec "vitamines" et poumon implanté, et qui "feront le job" avec salaires subséquents...Soit une approche basée sur la vitesse, l'évitement, le désordre dans l'ordre, avec des mecs qui participeront vraiment et s'approprieront le projet, en se disant qu'ils ont déjà la chance de gagner beaucoup plus que la moyenne... Bien sûr, il faudra alors aussi anticiper la jeune retraite, ce qui est plus facile à réaliser avec des joueurs capables de se projeter hors-rugby, 2 jours après une belle victoire ou une cuisante défaite...
Une vision qui, of course, va à contre-courant du climax actuel, sportif et non sportif... Et Laporte aux manettes ne sera pas celui qui cherchera dans les contre-allées, hélas...À moins que les joueurs, certains clubs et techniciens, ne l'oblige à y aller...

  • FRLab
    47781 points
  • il y a 2 ans
@ginobigoudi

BL récolte les fruits de ce qu'il a semé, lui qui a commencé à sélectionner les joueurs sur leur dimension physique avant leurs qualités techniques. L'ironie de l'histoire c'est que c'est à lui aujourd'hui d'essayer d'inverser la vapeur. Et l'exemple d'Onesta est très pertinent. D'ailleurs, plutôt que d'aller chercher des lords Anglais ou des gourous Maoris, ça pourrait être pas mal d'inclure un mec comme lui dans le Staff.

Derniers articles

News
News
Transferts
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News