INTERVIEW. Comment passe-t-on du bronze au championnat du monde d’aviron à 2e-ligne à Graulhet ?
De l'aviron au rugby, il n'y a qu'un pas que Michaël Déjean a fait. Photo du club de Gaillac. Crédit photo : Raynaud photo

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Rencontre avec un ancien champion d'aviron, devenu rugbyman à Graulhet puis chef d'entreprise.

Michaël Déjean, 34 ans, un physique qui ne passe pas inaperçu après plusieurs années d’aviron. Un sport dans lequel il a glané une belle médaille de bronze aux championnats du monde d'aviron en 1999. Originaire de Langon, il est installé à Toulouse depuis de nombreuses années et y a découvert le rugby et son amour pour l’événementiel. Gérant des entreprises Eloa et Mode Technique, il s'occupe de la partie organisationnelle du Rugby No Limit (avec nous) mais il transpire en préparant le Water Mix Festival à Fenouillet les 23,24 et 25 juin. Petite histoire d’un homme qui ne manque pas d’énergie et qui a marqué l’histoire (drôle) de Graulhet !

 Crédit vidéo : WaterMixFestival Official 

En 2009, tu décides de terminer l’aviron pour essayer le rugby à Graulhet. Pourquoi ce club ? Raconte-nous tes débuts ?

À M'en Donné il faut faire un choix... Le haut niveau et ses 3 entraînements par jour, ou suivre son épouse dans notre projet de vie. D'un côté, tu te dis que t'économises trois litres de sueur quotidienne. De l'autre, tu te dis "à moi les soirées pop corn devant la télé pour regarder le Stade Toulousain" et en avant marche pour créer une société d'événementiel...Mon épouse est mutée dans une mégalopole tarnaise nommée Cadalen... 900 habitants... Qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire ? Ben du rugby. Graulhet ou Gaillac? Allez feu, Graulhet c'est plus près.

Les dirigeants du club ont dû être surpris d’une telle recrue… On ne gère pas vraiment les débutants en Fédérale 1.

Oui, c'est le mot... surpris... J'appelle le club et j'explique que je veux m'inscrire au rugby... On me demande mon gabarit, j'explique le format 1,95m et 100 kilos... A priori, je démarre bien. Je rajoute une petite phrase "attention les gars, j'arrive de l'aviron"... L'après-midi même, le président m'appelle, le lendemain, le co-entraîneur, le surlendemain... Bref, je dis à Alex (ma femme) "bordel le rugby c'est pas l'aviron, les mecs ils ont vraiment envie que j'aille jouer là bas !!"

C'est là que ça se complique pour moi, j'arrive à la première réunion à la bourre. Ils travaillaient les touches à la vidéo, je me souviens de ce moment où je me dis, "putain les bestiaux qu'il y a ici !!" et puis les mecs me regardaient et me mettaient pas à l'aise... On me demande ce que je pense des touches... je réponds "euhh...c'est pas mal !" Franchement je ne comprenais rien. Quand t'es dans ton bateau, tu rames les dents serrées, et puis la stratégie, les placements, on s'en cogne, il faut envoyer...
J'arrive sur le terrain, on me demande : "tu joues quoi ?" Un peu gêné de montrer que je suis une truffe, je réponds sûr de moi : "ailier". J'avais envie de galoper moi !! On me répond alors avec étonnement : "Ah bon ??". Là tu comprends que t'as dit une connerie, alors je rajoute pour combler le blanc : "ailier ou seconde ligne en fait, je m'en tape, faites ce que vous voulez..." T'aurais vu la tronche du coach... et sa réaction : "Mais c'est pas pareeeiiiillll !!!

Bref, je dis rien, je fais mon taff du mieux que je peux. M'enfin je suis pas Mac Allister, si tu vois ce que je veux dire...C'est au final juste avant le premier match que j'ai compris le souci qu'ils avaient... et du coup que j'avais aussi ! La bibi (la secrétaire du club), vient me voir et me dit qu'ils ont tout renversé à l'Aviron Bayonnais pour trouver ma licence pour la mutation et qu'ils ne la trouvent pas....
 
Et là, les connexions se font : l'Aviron Bayonnais n'a rien à voir avec ramer à l'aviron ! Tu réalises que tu passais pour une star jusque-là... puis 1 min après.... ben tu sors de la feuille de match, tu passes seconde ligne en... équipe B... va ramer pour qu'on ne se foute pas de toi après... Et je te passe les réflexions des Roma (Maurel), un ami de Graulhet, qui te demande si tu es, je cite : "le nouveau Jauzion"...

Tu as désormais quitté le club tarnais, quels sont tes relations avec le rugby ?

J'ai vécu une aventure extraordinaire avec Graulhet pendant plusieurs années finalement. Puis j'ai été appelé à Gaillac mais j'avais trop de boulot pour continuer à suivre un vrai projet sportif. Alors un ami m'a amené à Lapeyrouse-Fossat où j'ai trouvé tout ce que je cherchais en termes de valeur humaine et de plaisir sportif... Ça tient à pas grand-chose mais à un groupe de mecs ultra motivés et simples comme on les aime, et à un coach qui vit pour ce petit club de corpo.

Professionnellement, on est partenaires du Stade Toulousain avec ma société d'audiovisuel "Mode Technique". On organise avec les rois du média de rugby le Rugby No Limit, que je pense être depuis le début un tournoi à dimension nationale, bref... Je crois qu'au final, je m'y retrouve pleinement dans la mentalité rugby et les rencontres avec Sanou, Max, Nico sont des rencontres qui me motivent à avancer plein pot. 

Tu travailles dans l’événementiel mais pas uniquement dans le milieu sportif.

En effet, on peut dire qu'on balaye large dans l'événement et que ce soit de l'organisation de séminaires, team buildings, incentives, événements sportifs, conférences, ou même plus techniquement, de l'aménagement technique (ameublement, sonorisation, électricité, lumière, vidéo...) pour salles de concerts, bars, resto, boites de nuit, stands d'exposition, etc... On bosse beaucoup... Un seul maître-mot que j'impose à mes salariés et équipes techniques, "simplicité" et "réactivité".

Quel est le principe du Watermix Festival ?

Le Watermix Festival est un festival d'un nouveau genre avec un aspect sportif ou d'animation, et un concept musical tel que vous pouvez le voir sur les autres festivals. Quelques artistes de renom nous ont fait la sympathie de venir, mais également des sportifs de haut niveau comme Benjamin Boukpetit (médaillé olympique de kayak) ou même des journalistes comme Harry Roselmack, etc... Bref, un bel événement que je souhaite d'ampleur pour que les gens se sentent bien et sortent un peu des tracas du quotidien. Une fête géante autour du sport, de la musique, et de l'amitié.

Quels artistes pourrons-nous voir sur le WMF ?

Martin Solveig, Slimane, Superbus, Joachim Garraud, Cassius, Cali, Etienne De Crecy, Patrice, Willy William, Disiz la peste, Mosimann, Karl Soon, Yohann Freget, Deen Burbigo, etc... On a tapé large, toi qui es adepte des Forbans, tu peux venir aussi si tu veux... Mais fais gaffe, mets tes baskets !! C'est sympa tu verras ! Et, et, et ? Les copains de Wazoo, en terme d'ambiance rugby je crois qu'ils ont fait leurs preuves....
On va essayer de canaliser le public quand ils arriveront au moment de l'apéro... Prévention oblige.
WMF Porogramme


[Article sponsorisé]
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • mimi12
    75783 points
  • il y a 3 ans

C'est un peu WTF comme histoire !

@mimi12

Cela mériterait une rubrique "Kamoulox".

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
News
News
News
Jeux
News
Vidéos
News
News
News