DÉSINTOX : Le XV de France est-il vraiment moins bon sans Guilhem Guirado ?
DÉSINTOX : Le XV de France est-il vraiment moins bon sans Guilhem Guirado ?
On a pris en compte les trois derniers Tournois des Six Nations, les tests d'hiver et la Coupe du monde où Guirado est un indéboulonnable titulaire des Bleus.

Au Midi Olympique, Guilhem Guirado a fait une surprenante déclaration. Interrogé sur le fait qu'il soit difficile d'entendre que la défaite face aux Gallois symbolisait l'ère de son capitanant, le Montpelliérain confie : « Non, parce que c’est la vérité. Et deux fois non, parce qu’on a souvent craqué lorsque je n’étais plus sur le terrain. J’ai souvent été spectateur de ces moments-là et même complètement inutile ».

C’était assez pour qu’on aille vérifier chiffres à l’appui s’il avait raison de déclarer cela. Cette Coupe du monde où la France a craqué en fin de match contre le Pays de Galles ne reflète pas la physionomie des rencontres des Bleus depuis 2016. D’autant que le fait marquant de ce match, c’est bien plus l’expulsion de Vahaamahina, plus que la sortie de tel ou tel joueur.

LES SIX NATIONS DE GUIRADO

Nous avons épluché les rencontres du Six nations 2019, 2018, 2017, 2016. Deux rencontres basculent quand le capitaine tricolore n'est plus sur le terrain : le France-Irlande de 2018 (13-15), et le France-Pays de Galles de 2019 (19-24). 

Mais lors du tournoi 2017, la France est menée par le Pays de Galles (13-18) quand Guirado sort. Les Bleus l’emportent 20-18. De même en 2016 : la France est menée par l’Irlande 3-9. Guirado sort, l’EDF l’emporte 10-9.

Sur les quatre derniers tournois des Six nations, Guillhem Guirado occupait un poste de titulaire. Il a joué 19 rencontres. A neuf reprises, l’équipe de France a été plus performante à la sortie de Guirado, et six fois elle a été moins bonne quand il est sorti. Sa sortie n’a rien changé au score à deux reprises. Enfin, en deux occasions, il n’a pas été remplacé.

C’est à l’occasion des Tournoi 2018 et 2016 que la présence de Guirado aurait positivement pesée sur le terrain. Mais en 2017 et 2019, au contraire, l’apport de sang neuf, autrement dit la sortie de Guirado aurait été favorable à l’équipe de France.

LE TOURNOI DES SIX NATIONS

2019

  • France-Pays de Galles 19-24 (remplacé à la 57ème, 16-14)
  • Angleterre-France 44-8 (remplacé à la 75ème, 44-8)
  • France-Ecosse 27-10 (remplacé à la 27ème, 10-3)
  • Irlande-France 26-14 (remplacé à la 68ème, 26-0)
  • Italie-France 14-25 (remplacé à la 16ème, 6-7)

La France a été plus performante lors des trois rencontres du Six nations lorsque Guirado n’était pas sur le terrain. Un match bascule défavorablement aux Bleus à sa sortie.

2018

  • France-Irlande (février 2018): 13-15 (remplacé à la 73ème, 13-12)
  • Ecosse - France (février 2018): 32-26 (remplacé à la 75ème, 29-26)
  • France-Italie (février 2018): 34-17 (remplacé à la 70ème, 26-10)
  • France-Angleterre (mars 2018): 22-16 (remplacé à la 66ème, 19-9)
  • Pays de Galles- France (mars 2018): 14-13 (n’a pas joué)

Sur quatre matchs joués par Guirado, la France a été moins performante trois fois à la sortie de Guirado. Un match bascule effectivement après sa sortie.

2017

  • Angleterre-France 19-16 (remplacé à la 71ème, 19-16)
  • France-Ecosse 22-16 (remplacé à la 71ème, 19-16)
  • Irlande-France 19-9 (remplacé à la 61ème, 16-6)
  • Italie-France 18-40 (remplacé à la 54ème, 11-26)
  • France-Pays de Galles 20-18 (remplacé à la 71ème, 13-18)

La France a été plus performante lors de trois matchs quand Guirado était sorti. Une rencontre bascule positivement pour les Bleus quand il sort. Pour les deux autres rencontres, sa sortie n’a rien changé.

2016

  • France-Italie, 23-21: (pas prise en compte, il n’est pas remplacé)
  • France-Irlande 10-9: (remplacé à la 47ème, 3-9)
  • Pays de Galles-France 19-10 (pas prise en compte, il n’est pas remplacé)
  • Ecosse-France 29-18 (remplacé à la 69ème, 26-18)
  • France-Angleterre 21-31 (remplacé à la 66ème 21-25)

LES TESTS MATCHS D’AUTOMNE

A cinq reprises la France s’est trouvée mieux au score sans Guirado qu’avec Guirado. Trois fois, la présence de Guirado sur le terrain coïncidait avec des scores plus positifs pour les Français.

Tests de novembre

2016

  • France-Samoa 52-8 (remplacé à la 55ème, 26-8)
  • France-Australie. 23 - 25 (remplacé à la 64ème 16-25)
  • France-Nouvelle-Zélande 19-24 (remplacé à la 70ème, 16-24)

(Par trois fois la France score mieux après la sortie de Guirado)

2017

  • France-Nouvelle-Zélande 18-38 (remplacé à la 70ème 18-31)
  • France-Afrique du sud 17-18 (remplacé à la 69ème, 10-18)
  • France-Japon 23-23 (remplacé à la 55ème, 20-15)

(Une seule fois la France score mieux après sortie de Guirado)

2018

  • France-Afrique du sud 26-29 (remplacé à la 65ème, 23-22)
  • France-Argentine 28-13 (remplacé à la 72ème, 28-13)
  • France-Fidji 14-21 (remplacé à la 69ème, 14-18)

Deux fois l'EDF a moins d'avantages au score quand Guirado est sorti.

COUPE DU MONDE 2019

Sur cette Coupe du monde, la France est mieux au score quand Guirado est sur le terrain. Une seule fois, elle est moins bonne (face au Tonga). Le match contre le Pays de Galles bascule plutôt plus en faveur des Gallois à cause de l’expulsion de Vahaamahina)

  • France-Argentine 23-21 (remplacé à la 46ème, 20-11)
  • France-USA 33-9 (rentré à la 40ème, 12-6)
  • France-Tonga 23-21 (rentré à la 59ème, 20-14)
  • Pays de Galles-France 20-19 (remplacé à la 49ème, 10-19)
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • ced
    99542 points
  • il y a 5 mois

les réponses à cet article ne sont le reflet que des haineux qui n'ont pas eu la chance de naître Catalan
nous on est fier Guigui, t'inquiète, on va pouvoir dès le prochain tournoi afficher un sourire en coin en dégustant une rousquille devant l'extraordinaire jeu déployé par l'EDF sous la houlette du grand sorcier Galthié et d'un nouveau capitaine irréprochable

@ced

Au nom de la rédaction, je peux dire que l'on souhaite bonne chance à Guilhem Guirado dans sa nouvelle équipe. Il aura marqué une bonne décennie du rugby français. Quant aux lecteurs, qu'ils soient félicité pour leur fidélité aux Bleus

  • ced
    99542 points
  • il y a 5 mois
@Regis Duffour

Régis, je t'aime bien, tu es un gentil garçon
Lorsque nous dominerons le monde à nouveau, je me souviendrai de tes paroles, sois tranquille

  • Jak3192
    54974 points
  • il y a 5 mois

A lire les comm's dessous,
l'article fait un beau flop
😆

  • AKA
    47637 points
  • il y a 5 mois

Je pense que GG est un charmant garçon mais comme beaucoup de ses compagnons il est loin du niveau requis, comme joueur et comme capitaine! Par exemple quel capitaine laisserai son "vice capitaine" (Basta) gueuler sur ses ouailles derrière les poteaux??? A ce titre on a vu Alun Wyn Jones tenir la barre de son navire dans la tourmente en 1/4, voilà le rôle d' un capitaine!

  • to7
    14178 points
  • il y a 5 mois

je pense que sa déclaration est mal interprétée, d'une part elle n'est pas si fausse que ça si on regarde les matchs perdus de peu, il y a quelques gros matchs marquants face aux boks ou au pays de galles ou au japon et que si ce n'est pas une vérité statistique, gagner ces matchs aurait pu faire une énorme différence psychologiquement (particulièrement sur le dernier tournoi), bref ses sorties correspondent à des matchs gagnables et perdus d'un rien

deuxièmement je crois que vous vous trompez sur l'intention que vous lui prêtez: je ne crois pas que guirado pense être le meilleur joueur du monde et qu'il aurait fait gagner ces matchs à lui tout seul, il constate juste:

a) que c'est plus difficile encore à vivre depuis le banc (sentiment d'impuissance)
b) que les coaching ces dernières années n'ont pas toujours été judicieux (cf fin du match face au PdG ou Vahaamahina est capitaine sans le savoir, match contre l’Angleterre ou les 3/4 ne savent plus à quel poste ils doivent jouer)
c) que c'est compliqué pour une équipe de gérer ces moments tendus de fin de match sans le capitaine sur le terrain (raison pour laquelle je milite pour que le nouveau capitaine soit un 3/4, ou un avant qui tiennen80 minutes)

toutes ces explications sont plausibles plutôt que de sous entendre que notre guigui a un boulard international

  • Yonolan
    68907 points
  • il y a 5 mois
@to7

Tout à fait d'accord ; d'abord pour moi la question est formulée de façon qui prête à confusion
Le journaliste voulait surement dire que ce match est emblématique de nombreux matchs que nous a fait vivre l'EDF avec une défaite dans les dernières 20 minutes
Par contre Guirado lui explique qu'on ne peut pas mettre cette "faillite" là sur le dos de son capitanat puisqu'il n'était plus sur le terrain..
Logique aussi
donc en conclure qu'il a les chevilles digne d'un Ramos renvoyé chez lui est un pas que je ne franchirai pas

Conclusion c'était un pas mauvais joueur mais un mauvais spectateur, c''est ça ???

Pas besoin de stat pour constater la faiblesse du jeu pratiqué, avant comme après sa sortie.

La cruauté des chiffres contre le coeur, Guirado a plus de coeur que la maitrise des stats et alors ?

vous avez pas ses stats sur les passes decisives, histoire d'etayer un peu plus?

  • Pianto
    35216 points
  • il y a 5 mois

qu'il a assisté plusieurs fois à des remontées depuis le banc, on s'en souvient tous, il y en a eu plusieurs. Ensuite, ce sont des joueurs avec des égos, lui en plus est décrié, on veut lui retirer le capitanat, un gros paquet d'articles ou de sujets radiophoniques sur la titularisation ou pas, qui est le meilleur entre l'hippopotame et l'éléphant, est-ce que Guirado est titulaire parce qu'il est capitaine.

Là, il arrête, il a envie de dire qu'il n'a pas non plus fait que de la merde, qu'il apporté sa pierre à l'équipe voire qu'il en a été un point fort.

C'est de la fierté d'un homme vexé par les critiques assez incessantes.

Allez chercher les scores, pour vérifier, c'est idiot. Je ne vous félicite pas.
D'une part parce que c'est se mettre au niveau cour de récré, d'autre part parce que ça ne veut rien dire.

Quand il n'est plus sur le terrain, il n'est pas le seul à avoir été changé, ni chez nous, ni chez les autres. je ne vois pas en quoi, l'évolution du score est révélatrice de son influence individuelle. Si la France remonte, c'est que l'équipe qui finit (les 15) prennent le pas sur celle qui finit chez les adversaires et dans ce constat, ceux qui sont sortis ont aussi leur influence positive, on peut avoir usé l'adversaire avant de sortir et que le remplaçant profite de ce travail.

On joue, gagne ou perd à 23 au moins.

Lui ne dit pas que l'équipe était meilleure quand il était sur le terrain, il dit qu'il a souvent vu l'équipe se faire remonter alors qu'il était sorti et qu'il était impuissant sur le banc.

En plus à lire l'analyse par exemple de la tournée 2018 où "Deux fois l'EDF a moins d'avantages au score quand Guirado est sorti." alors qu'il a été meilleur marqueur des bleus sur la tournée, 4 ou 5 essais en 3 matchs, c'est faire dire ce qu'on veut aux chiffres. C'est nul.

Dans l'analyse du tournoi 2019, il n'y a qu'un match qui change en fin de partie, c'est France-Galles, les autres soit il sort en tout début de match, on ne peut pas conclure, soit le score ne bouge pas (Angleterre), soit le match conter l'Irlande où après nous avoir crascaillés, les irishmen rentrent au vestiaire à la 60ème et nous laissent marquer deux essais dans une fin de match en roue libre. Et on conclue de ce tournoi : "La France a été plus performante lors des trois rencontres du Six nations lorsque Guirado n’était pas sur le terrain." C'est de la malhonnêteté intellectuelle.

Ce mec a pendant longtemps été un des rares à être satisfaisant sur le terrain, donnant tout et plus, avançant, plaquant à tour de bras. Il n'y avait que Picamoles et lui qui sortaient vainqueur des défis adverses pendant l'ère PSA et Novès.
Il a vieilli a été moins bon sur la fin, plus fatigué, c'est vrai... Et on vient compter les scores pour savoir si l'équipe était moins bonne avec ou sans lui ?

Je trouve cet article très bas.

@Pianto

Pas vraiment d'accord avec cette critique. Régis a juste cherché et exposé des données concernant la déclaration de Guirado, il n'en tire aucune conclusion et c'est heureux car tu as parfaitement raison sur l'imbécillité d'une analyse à partir de ces données. Mais il s'est planté avec ce titre équivoque qui laisse attendre une conclusion sur l'influence ou non de la sortie de Guirado sur les résultats des rencontres.

  • Pianto
    35216 points
  • il y a 5 mois
@lelinzhou

exposer des données et ne tirer aucune conclusion...
Seriously ?

@lelinzhou

Merci d'avoir tempéré la polémique lelinzhou. Je ne tire, nous ne tirons effectivement aucune conclusion de statistiques qui ne disent pas tout. Idéalement il faudrait recourir à l'analyse d'un spécialiste. Mais cette phrase "Et deux fois non, parce qu’on a souvent craqué lorsque je n’étais plus sur le terrain", nous avons estimé qu'elle était maladroite. Voilà comment après un brainstorming a surgi l'idée d'un tour d'horizon statistique. On pose toujours comme préalable que la statistique individuelle dans un sport collectif et au cours d'un match émaillé de multiples faits de jeux déterminants, n'est qu'une "vérité" partielle.

  • Pianto
    35216 points
  • il y a 5 mois
@Regis Duffour

"DÉSINTOX : Le XV de France est-il vraiment moins bon sans Guilhem Guirado ?"

1- ce n'est pas le sens de sa déclaration.
2- vous faites la "désintox" de cette affirmation, donc vous affirmez l'inverse, non ?

par ailleurs, je ne viens pas sur ce site pour entendre ma pensée déclinée, j'apprécie les opinions contradictoires et s'il m'arrive, rarement, comme ici, d'être en désaccord profond avec un article, je dis aussi régulièrement que je trouve les articles de bonne qualité (voire très bonne).
Qui aime bien, tout ça, tout ça...

@Regis Duffour

"la statistique individuelle dans un sport collectif et au cours d'un match émaillé de multiples faits de jeux déterminants, n'est qu'une "vérité" partielle".

Voilà qui devrait mettre fin à la polémique, mais ne perds pas de vue que le titre d'un article influence la façon dont il sera perçu par le lecteur.

Est-ce que Guilhem Guirado est vraiment moins bon sans le XV de France?

quand on veut faire une analyse on regarde pas les résultats bêtes et méchants, pour 2018 et avant je m'en souviens plus, mais dire que la France a mieux joué en Irlande en 2019 après la sortie de Guirado c'est du foutage de gueule, les mecs ont tellement eu pitié de nous qu'ils ont arrêté de jouer à la 60eme, ils ont du nous offrir 2 essais, sinon on rentrait avec zéro point.

Et dire qu'on joue mieux sans lui car il y a 5 points d'écart à la mi-temps et 11 à la fin c'est pas du journalisme, un gosse de 5 ans fait la même

@fabien81

Quand on veut faire une analyse on fait appel à un spécialiste, à quelqu'un qui a une science indiscutable du jeu et qui serait prêt à éplucher une trentaine de matchs... Ce qui nous est impossible... On fait donc de différentes manières, avec l'analyse à chaud et les compétences de mes collègues et parfois au moyen de chiffres. Tout en posant comme préalable que nous n'avons pas la science infuse. Même les spécialistes ne s'entendent pas forcément sur l'analyse de tel ou tel aspect d'un match et sur la contribution des joueurs.

@fabien81

ah oui mais si il faut regarder les matchs pour faire des analyses, on va pas s'en sortir

@LaGuiguille

Oui mais nous n'avons pas une trentaine de matchs en mémoire avec l'absolue certitude de la pertinence de nos souvenirs... Recourir aux chiffres c'est quelquefois se montrer modeste

Ne pourrait on pas s'interroger sur l'âge du capitaine ?

@batelier

Si Guirado rentre dans une baignoire percée d'un trou à la 60e combien de litres reste-t-il dans la baignoire à la fin du match ?

Contre le pays de galle Qui c’est qui nous coûte 7 points parce qu’il explose comme une cocote au contact? C’est guigui !

@HookAHooker

Certes il explose il n aurait pas été déplacé de voir l’arbitre siffler pour un plaquage qui n etait qu une percussion et ca ce n est pas autorisé.

Nonobstant son manque évident d'humilité, je pense que quand on est spectateur d'une défaite et qu'on focalise dessus, on ne voit plus que ça et sa propre inutilité sur le bord du terrain... Les faits prouvent que c'est dans la tête, et si dans la tête du capitaine...

@Le Bourbonnais

+1 pour le nonobstant

Derniers articles

News
News
News
Vidéos
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News