''Créer une Division 3, une Nationale, c’est un dossier à l’étude''
Bernard Laporte relance l'idée d'une Pro D2 entre la Fédérale 1 et la Pro D2.
La président de la Fédération française de rugby Bernard Laporte relance l'idée d'une Pro D2 entre la Fédérale 1 et la Pro D2.

PRO D2 : la proposition de Bernard Laporte rejetée, on reste à 16 équipes !PRO D2 : la proposition de Bernard Laporte rejetée, on reste à 16 équipes !Massy et Albi, formations de Fédérale 1, ne rejoindront pas la Pro D2. Les pensionnaires de l'antichambre de l'élite ont indiqué par leur qu'ils souhaitaient pas plus de 16 équipes dans leur championnat. Et ce, au grand dam du président de la FFR Bernard Laporte, qui avait milité pour l'accession de ces deux clubs après leur belle saison. Il estime que les votants n'ont pas eu toutes les informations au moment de prendre leur décision. Reviendront-ils dessus ? C'est peu probable. Aussi, la Fédération aurait dans sa manche un projet qui pourrait satisfaire toutes les parties.

''Des façons de travailler lamentables'', estime Laporte après le vote des club de Pro D2''Des façons de travailler lamentables'', estime Laporte après le vote des club de Pro D2

"Créer une Division 3, une Nationale, peu importe comment on l’appelle, c’est un dossier à l’étude", a confié le néo-vice-président de World Rugby au Figaro. La Pro D3, c'est un peu comme le projet de fusion du BO et de Bayonne : ça revient une fois tous les deux ans, ça fait mousser les supporters pendant quelques semaines puis l'idée est remisée au placard. En 2017, la FFR avait indiqué sa volonté de revoir le modèle de la Fédérale 1 d'ici à 2021 afin de permettre aux formations qui visent clairement le monde professionnel, avec des budgets et des installations bien structurés, de s'affronter pour la montée. "Il y a, c’est vrai, des clubs au-dessus du niveau de la Fédérale 1 mais pas acceptés par la Pro D2.Bernard Laporte relance une chimère : la création d'une Pro D3Bernard Laporte relance une chimère : la création d'une Pro D3Cette Pro D3 ou peu importe le nom qui pourrait lui être donnée verra-t-elle le jour ? Il y a quelques semaines, Maurice Buzy-Pucheu, vice-président de la FFR, avait indiqué que ce n'était pas dans les cartons. Laporte aurait-il fait le forcing pour que l'instance se penche sérieusement sur le projet ? Selon le Figaro, il consulterait déjà les clubs dans cette optique. D'aucuns pourraient penser qu'il s'agit d'un stratagème en vue des prochaines élections pour la présidence de la FFR. L'avenir nous le dira. FFR : les élections prévues à l'automne finalement reportéesFFR : les élections prévues à l'automne finalement reportées

Retrouvez son interview complète ici :

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Je pense que ce nouveau projet d une fédérale élite, ne concerne que les clubs de fédérale 1, qui souffre d un championnat mixte entre semi pros et amateurs, pour en souffrir tous les week-ends, où les équipes de haut de tableau comme Narbonne, Bourgoin, Albi, Tarbes etc.., sont les clubs à abattre sur le terrain et en dehors !!!! Un championnat révolu pour désintéresser les supporters qui désertent les stades, pour le mesurer à Tarbes !! Arrêtons de salir Laporte pour y avoir pensé avant la pandémie, où il n y a aucun stratagème de sa part, seulement le bien de certains clubs qui ont investi cette année pour la remontée en Pro d2 !! En tant que tarbais, je serais favorable de revoir cette poule élite, où la poule aurait sûrement fière allure et de la gueule !!!!!!!!

Derniers articles

News
News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News
News