Contrats Fédéraux - Qu'ont vraiment signé les joueurs du XV de France ?
Les joueurs du XV de France bientôt sous contrat fédéral ?

🔥 Black Friday 🔥

6 mois offerts ! (30 € / an)
Le président de la FFR, Bernard Laporte, affirmait dimanche avoir obtenu l'accord des joueurs. Mais qu'en est-il vraiment ?

L'annonce de Bernard Laporte, dimanche soir sur le plateau de Stade 2, a fait couler beaucoup d'encre depuis deux jours. Pourtant, et il l'a dit lui-même, la mise en place de contrats fédéraux faisait partie de ses mesures de campagne avant les élections de la FFR. Il ne fait que suivre son programme. La nouveauté se trouve dans le fait que le dialogue a commencé avec les clubs - ce qui n'est pas du goût de leur interlocuteur principal, la LNR - et les joueurs. Au lendemain de la défaite du XV de France face à l'Irlande, le président de la FFR avait annoncé que les internationaux avaient "signé" un document indiquant qu'ils soutenaient cette proposition.

VIDÉO. Soutenu par les joueurs, Bernard Laporte veut 40 joueurs sous contrat fédéralInvité de Direct Rugby ce lundi sur RMC, le demi de mêlée Baptiste Serin, a apporté quelques précisions quant à ce qui se serait passé il y a une semaine du côté de Nice, où les Bleus préparaient le déplacement en Irlande. Il y a bien eu discussions, Bernard Laporte souhaitant avoir l'avis des principaux intéressés, en majeure partie "favorables" à la proposition du président de la Fédération. Le Bordelais de préciser cependant : "On n’a rien signé mais on a ouvert les discussions." Ce mardi, L'Équipe de faire la lumière sur ce qu'il s'est passé en évoquant "la signature d’une nouvelle convention financière avec la FFR" mais également d'un avenant à propos de "leur engagement pour la réforme des contrats fédéraux".XV de France : quel montage et quel délai pour les contrats fédéraux ?Il s'agirait simplement d'un accord indiquant que les internationaux présents ce jour-là sont ouverts au dialogue. Principalement sur une plus grande mise à disposition. Quant à la nouvelle convention financière, elle porterait sur les primes de match, revues à la hausse. En retour, la Fédération espère que les joueurs vont l'aider dans ce dossier épineux où il va falloir négocier au cas par cas avec les clubs. Bernard Laporte souhaite lui avoir 40 joueurs dans le giron de la Fédération d'ici deux à trois ans. Pour l'heure, Virimi Vakatawa est le seul joueur du XV de France sous contrat fédéral. Mais d'autres internationaux pourraient le rejoindre à Marcoussis entre-temps. Des négociations vont avoir lieu dès à présent mais aussi lorsque les joueurs seront en fin de contrat.Crédit vidéo : FFR

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Prendre certaines mesures des championnats avec franchises mais pas toutes ne permettra pas d'aboutir. Laporte veut des joueurs sous contrats fédéraux. Ok alors il doit aussi mettre en place :
- un championnat ramené à 6 mois et plutôt un championnat européen qu'un championnat national
- un championnat national durant la phase internationale donc sans les internationaux
- deschampionnats européen et national fermés sans montée ni descente
- des droits TV revus à la hausse et probablement moins de public dans les stades
- des stades appartenant à la collectivité, désolé l'Asm et le ST pour votre investissement

Bref Laporte fait de l'électoralisme et non de la présidence avec responsabilité.

Voyez vous un joueur du XV de France s'élever contre cette ébauche de projet ???? Moi, non..... Il gagnerait plus d'argent..... Le problème c'est que l'on raisonne "money" avant de penser fond de jeu et formation..... Que chacun défendra son steak ( surtout Goze) et qu'à ce jour, la fédé est une coquille vide. L'argent et le "business" se font grace aux clubs du flop 14..... Pensez vous réellement que Mémé Nonu, Drew Michtell et autres Carter soient venus en France pour faire du tourisme ???? Ce sont devenus des usines à cash ...... exactement comme le championnat de foot anglais : des "stars" partout sauf en équipe nationale ......

  • METI69
    5742 points
  • il y a 3 ans

Les gars les filles, une question me taraude (et je n'ai pas envie de me documenter perso): qu'est-ce qui empêche d'ouvrir la sélections à TOUS les joueurs professionnels, y compris de PRO D2.Moi, je suis essentiellement un rugbyman de canapé et de tribune, donc un des 40 millions d'experts. Je me demande donc s'il n'y aurait pas des talents à conventionner par la FFR ailleurs qu'en Taupe 14 où l'avenir (et le présent) du XV de France se creuse....

@METI69

Techniquement, rien n'empêche Noves de sélectionner un/des joueur(s) évoluant en ProD2. Certains joueurs de la liste de développement y sont d'ailleurs.
Mais si un joueur est suffisamment doué pour prétendre au XV de France, il ne stagnerait pas en ProD2. Un club du Top14 l'embaucherait.

  • Pianto
    36898 points
  • il y a 3 ans

plus les joueurs auront du temps ensemble pour développer un style, faire le travail technique, tactique, physique adapté au très haut niveau, plus ils seront performants. C'est une évidence.

Pour ma part, je pense que 40 contrats, ce n'est pas suffisant.
On a vu avec les joueurs hors convention qui sont pris en bleu suite aux blessures et méformes.

voici mon programme :

- réduction du top14 en top12.
- suppression de la participation des clubs à la coupe d'Europe.
- création de 4 franchises fédérales appuyées chacune sur 3 équipes de top12 composées de 35 joueurs sélectionnables. Ces franchises jouent la coupe d'Europe et sont dirigées par des staffs chapeautés par le staff du XV de France.
- Aide financière au salaire des joueurs par la fédé à condition que les clubs alignent 18 joueurs sélectionnables au moins par feuille de match (puis 20).

de rien.

  • NS7
    1896 points
  • il y a 3 ans
@Pianto

Tes propositions sont très intéressantes. Je vois cependant un vrai problème : pour que ce système puisse se mettre en place, il faudrait supprimer le système de montée-descente entre top12 et divisions inférieures, ce qui est impossible ... En effet, si Oyonnax remplace Bayonne dans le top 12 d'une année sur l'autre, le problème géographique est réel et une franchise pourrait par exemple être composée de Pau, Bordeaux et ... Oyo !
Du coup, il faudrait diviser la France en 4 zones (nord-est/nord-ouest/sud-ouest et sud-est) pour que chaque franchise corresponde à une zone géographique (comme dans les pays du Sud), et cela aurait l'avantage de développer le rugby dans la partie nord de la France notamment, mais cela créerait un déséquilibre et seulement trois clubs du quart sud-ouest de retrouverait dans l'élite, en compagnie de clubs inévitablement plus faible, ce qui déséquilibrerait le championnat.
Pour ma part, je serais clairement favorable à un projet de ce type, mais les dirigeants (très conservateurs pour la plupart) des clubs s'opposeraient en grande partie d'après moi.

  • Pianto
    36898 points
  • il y a 3 ans
@NS7

rien n'empêche de recomposer les provinces chaque année en fonction des montées et descentes... Ce n'est pas important pour le projet, ça l'est simplement pour des trucs à la con, genre identification du public à une équipe (bon ok, c'est fondamental).
il y a bien d'autres problèmes qui se poseraient comme les infrastructures (une équipe à Marcoussis, mais les autres ?) , les stades pour les rencontres, les noms des équipes, les staffs, etc...
C'est une idée jetée comme ça mais je pense que la solution à beaucoup de maux pourrait venir de quelque chose dans ce goût là...

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 ans
@NS7

oyo tu le mets avec le rct et le lou plutot non? quoi qu il advienne, ca reste compliqué mais réalisable. meme si je souhaite un autre systeme, fermé lui aussi mais avec une plus grande elite et en restant sur le systeme de clubs.

@NS7

Et ca présenterait aussi l'avantage de régler ce problème de fric du Flop 14 qui le gangrene...

@Pianto

Et faire jouer le XV de France en amical (et extérieur) contre les 6 premiers clubs du championnat de l'année d'avant.

  • sorgina
    50004 points
  • il y a 3 ans
@Pianto

Excuses j'ai fait un lapsus je voulais dire O,Connor

  • sorgina
    50004 points
  • il y a 3 ans
@Pianto

Tu n'aurais pas fait une soirée avec Wilams et Cooper?

  • ced
    100447 points
  • il y a 3 ans
@Pianto

tu sais qu'avec tes couillonnades ont pourrait gagner une coupe de monde ? franchement c'est pas sérieux, image qu'on nous enlève un Narbonne - Usap en 2e division ou un Dax - Mont de Marsan, on fait quoi après ? hein ?

C'est une charte quoi, un engagement moral. Juridiquement cela ne vaux pas grand chose, à part mettre en délicatesse les joueurs internationaux vis à vis de leurs clubs.

Les contrats fédéraux sont en soit une idée intéressante. Mais comme l'on relevé bon nombre de commentateurs de la "vox populi", sur l'ensemble des forums, le véritable problème se situe plus en profondeur, il s'agit de la formation.

Les contrats fédéraux sont une solution de forme. Ou tout au plus la cerise sur e gâteau quand la formation suivra. En effet si la formation est performante, nous auront donc des joueurs qui le sont également et là nous pourrons discuter de mise à disposition plus longue pour la sélection. J'ai l'impression que l'on attaque le problème à l'envers que l'on commence par celui qui fait le plus grand bruit. C'est malheureux parce que cela ressemble plus à du politico-politique, plutôt qu'un sauvetage en règle de l'EDF.

La je vais me faire lincher par certains, mais le problème c'est l'ensemble du copinage que l'on retrouve jusqu'au plus bas de l'échelle. Quand le fils de l'entraineur est titulaire et capitaine à chaque match d'honneur alors qu'il n'est pas le meilleur joueur. Quand Michel offre le repas du dimanche à toute l'équipe, comme ça son fils joue, puis quand il va offrir le repas au membre du comité régional comme cela son fils se retrouve propulser d'un plus grand club.
Je ne critique pas le fait d'être un "fils de", mais aussi bon soient-ils, il est clair que cela aide est que beaucoup d'excellents jeunes ont été sacrifié sur l'autel du népotisme.
Le véritable problème est le manque d'indépendance et transparence dans les sélections.

Tant que CE problème ne sera pas pris par la racine ! Notre EDF n'aura pas les qualités suffisantes pour espérer rivaliser.

@In Rugby I Trust

Sauf que la plupart des excellents joueurs que l'on retrouve en EdF n'émergent pas au travers du circuit amateur mais parce qu'ils participent à des détections dans les centres de formation ou dans les pôles espoirs une fois qu'ils ont l'âge d'entrer au lycée. C'est dans ces centres et pôles que se recrutent les joueurs des équipes de France jeunes. Si tu n'as pas ce CV : pôle espoirs/centre de formation et équipe de France jeunes, tu as peu de chances de signer pro dans un bon club et tu disparais. Des mecs comme Lopez qui échappent à ce circuit sont extrêmement rares.

@Un riz savant scie

Justement là est tout le problème, une fois sortis du giron on n'a très peu de chance d'en revenir (Lopez étant vraiment une exception). Et il arrive que la maturité sportive arrive un peu plus tard chez certains.

Ces pôles sont également à réformer. Notamment leur gestion, car le népotisme est vraiment très enclins à ce niveau. Certes ce n'est pas tout le temps un membre de la famille, mais souvent de personnes de l'entourage proche. Les "bakchichs" sous quelques formes sont légions.
Et si les "fils de" n'arrivent pas en EDF, ils sont fort présent dans les clubs pro. Et leur présence au plus au niveau à exclu certains meilleurs qu'eux, qui auraient pu prétendre à l'équipe de France.

Je précise que dans "fils de" je range tant les anciens internationaux, qu'ancien joueur de club, ou de membre de délégation.

Le copinage est vraiment trop fort chez nous est trop encré.
Pour reprendre votre exemple des pôle de formation, pour continuer à subventionner, ou en recevoir plus, on va sélectionner un joueur de pôle du copain pour qu'il garde son job, pas grave s'il y a un meilleur joueur ailleurs de toute façon le grand public ne le voix pas.

Il serait intéressant que les rapports de détections soient rendus public, cela laisserait moins le doute sur, encore une fois, une sélection de complaisance. Il y a un grand manque de contrôle, à la fois de compétence, et des résultats.

@In Rugby I Trust

Soit, mais comment distinguer entre le fait que le type est pris à cause de son nom ou parce qu'il a grandi dans un environnement tourné vers le rugby, la performance et qu'il a le physique du Papa ?

@Un riz savant scie

La question du népotisme est légitime dans le monde amateur. Mais il y a une vraie rupture entre ce monde et le monde pro, celui-ci est approvisionné par les processus de détection et au bout du compte, il n'y a pas tant de fils de que ça : combien en EdF aujourd'hui ?

@In Rugby I Trust

Effectivement. Mais ce que tu évoques là, va bien au delà du rugby et est sociétal.

Néanmoins, l'idée d'avoir des joueurs sous contrats fédéraux n'est pas idiot a condition que les joueurs sous contrat jouent moins de match mais de plus haut niveau.

Dans l'hémisphère sud, ce système fonctionne très bien grâce à un organisation du niveau en "couche d'oignon", où les contrats fédéraux, ne jouent que sur la compétition du plus haut niveau (Super Rugby) et les championnats nationaux permettent aux jeunes de se faire les dents sans être noyés des meilleurs pro de toute nationalité.

Or, avec l'organisation que l'on a aujourd'hui, la seule possibilité serait de dissocier le Top14 avec les clubs "communaux" et une coupe d'europe ou serait sélectionné les meilleurs joueurs JIFF (pour ratisser large, parce que 40 joueurs, ce serait trop juste…) dans les 4-5 provinces estampillées Françaises.

A moins que les 40 joueurs sous contrat ne soient destiné qu'a l'équipe de France, auquel cas il faut espérer qu'ils feront la doublette 7 et 15. Et encore, l'on peut déjà voir comme Vakatawa, aussi bon soit il, est en manque de repère…

Dans tous les cas, un bon gros bordel à l'horizon.

Entre les envolées politiciennes de Bernie et l'absence totale de réaction de Goze ( il n'a sûrement pas fini le banquet), on est parti pour un bras de fer perpétuel.
Et ce n'est que le début !

@Marc Lièvre Entremont

Le vrai projet de Nanard LE Prés', c'est de tout gérer, d'être (avec son équipe) le seul à gérer tout ce qui touche le rugby français.... pour l'instant.
Il veut virer la LNR tout simplement. Donc dézinguage pendant le premier mandat puis récupération pour le second mandat. gagner une coupe du monde et gérer the world of Rugby au final.... tout simplement.

  • ratus
    2999 points
  • il y a 3 ans
@Marc Lièvre Entremont

Et c'est Bernard qui aura le dernier mot parce qu'il a un vrai projet alors que Goze regarde voler les mouches.

@ratus

Il les gobe, les mouches.

@Marc Lièvre Entremont

Il est gore Goze.... et donc plus sélectionnable puisque géorgien !

@Lalimaille63

L'hola ! (...)

@Marc Lièvre Entremont

Castrogiovani aime ça.

Je pense que c'est une excellente idée

@charly le vrai

Moi aussi, bien au contraire ! ^ ^

@charly le vrai

Merci pour cette pensée et surtout pour cet argumentaire sans faille !

Derniers articles

Ecrit par vous !
Vidéos
News
Ecrit par vous !
News
Sponsorisé News
News
Transferts
Ecrit par vous !
News
News
News
Vidéos
Ecrit par vous !
News