Bonus offensif pour le Japon qui prend la tête de sa poule en battant les Samoa
Coupe du monde - Les Samoa ont défié le Japon sans succès.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Le Japon a fait un pas de plus vers la qualification pour les quarts de finale de la Coupe en dominant les Samoa.

Le Japon dans son match

Avec la pression d'une qualification historique pour les quarts de finale au bout du match, on pouvait craindre que les Japonais passent à côté de leur entame. Mais ils ont pris le score d'entrée par Tamura au pied, confisqué le cuir aux Samoa (83 % de possession) et failli marqué avant la 10e minute par Lemeki. L'ailier s'est fait la malle en bord de touche après une chandelle bien négociée. Sans un grattage salvateur de Jack Lam, ils débloquaient leur compteur. Il a fallu attendre le quart d'heure pour voir les Îliens enchaîner plusieurs temps de jeu et égaliser six partout par Taefu.

Lemeki, Matsushima, danger sur les ailes

Depuis le début du Mondial, on parle beaucoup de Cheslin Kolbe, et à juste titre. L'ailier springbok fait se lever la foule sur chaque pris de balle. Mais côté japonais, on possède également des joueurs capables de mettre le feu à la défense. Lomano Lemeki a allumé la première mèche à la 5e minute. Puis c'est Matsushima qui a passé la défense samoane en revue avec une relance électrique après un ballon haut. C'est également lui qui a fait la différence sur l'essai de Lafaele (28e) grâce à ses appuis de feu en bout de ligne. Matsushima a été récompensé de ses efforts dans les arrêts jeu en marquant l'essai du bonus offensif.

Des Samoans indisciplinés...

On l'a vu lors du match entre l'Angleterre et l'Argentine : un carton, et qui plus est un rouge, peut changer la physionomie d'une rencontre. Alors oui, le Japon était mieux entré dans son match que les Samoa, mais le jaune de TJ Ioane n'a pas fait leurs affaires. Eux qui avaient fait un gros effort collectif non récompensé sur un ballon porté à la 20e après la mauvaise passe de Le'aupepe. C'est à 14 qu'ils ont encaissé le premier essai de la partie. Ils n'ont globalement eu que peu d'occasions dans cette partie.

...mais dans le match

Néanmoins, les Japonais n'ont pas été meilleurs dans ce domaine. Avec sept pénalités concédées après en un peu moins d'une mi-temps (pour un total de 9), ils ont laissé leurs adversaires dans le match. Taefu ne s'est pas privé pour passer l'ogive entre les perches. Si bien qu'à la reprise, seuls quatre points séparaient les deux nations (16-12). Un temps en échec, Tamura a ensuite redonné de l'air aux siens avant qu'Himeno récompense le travail de ses coéquipiers sur ballon porté. Les Samoa ont continué de pousser jusqu'à l'essai de Taefu après une longue période de domination.

Le Japon en route vers les quarts

Quatre ans après avoir surpris la planète ovale en s'offrant l'Afrique du Sud, le Japon pourrait réussir la performance historique de se qualifier pour les quarts de finale de la Coupe du monde. En 2015, ils avaient également remporté trois matchs mais cela n'avait pas suffi. Est-ce que ça sera suffisant cette fois-ci ? Après avoir battu la Russie, puis l'Irlande, ils ont remporté le bras de fer face aux Îliens après une seconde période où ils ont moins dominé. Mais la marque des grandes équipes, c'est de marquer après avoir encaissé des points. Le Japon l'a fait par Fukuoka sur le coup de pied de renvoi gratté puis bonifié en balayant le terrain dans sa largeur. 

Evolution du score :

  • 3e 3-0 : pénalité de Tamura 
  • 6e 6-0 : pénalité de Tamura 
  • 10e 6-3 : pénalité de Taefu 
  • 16e 6-6 : pénalité de Taefu 
  • 24e 9-6 : pénalité de Tamura 
  • 28e 16-6 : essai de Lafaele
  • 34e 16-9 : pénalité de Taefu 
  • 45e 16-12 : pénalité de Taefu 
  • 51e 19-12 pénalité de Tamura 
  • 54e 26-12 : essai d'Himeno 
  • 73e 26-19 : essai de Taefu
  • 76e 31-19 : essai de Fukuoka
  • 85e 38-19 : essai de Matsushima 
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Sissa
    713 points
  • il y a 7 mois

Le gros avantage de la confrontation directe, c'est que ça évite que la qualif se joue sur un dernier match contre une équipe déjà éliminée qui lâche complètement et se prend 80pts. Je crois que Biarritz s'était qualifié en HCup de cette manière dans les années 2000.

  • spir
    17561 points
  • il y a 7 mois

Je trouve débile la règle qui dit qu'en cas d'égalité à 2 c'est le match unique entre les 2 équipes qui compte. C'est affirmer que ce seul match montre mieux la vraie valeur des 2 équipes que l'ensemble des matchs de poule, y compris celui-là ! C'est de la démence... C'est comme affirmer qu'un dernier lancer aux fléchettes (sous prétexte par exemple qu'il peut être décisif) montre mieux ma valeur que l'ensemble de mes lancers. Il n'y a aucun besoin de cette règle spéciale et absurdissime.

Dans le cas Japon & Ecosse, s'il y a égalité à 14 ou 15 points, c'est l'écosse qui passe même si elle est derrière aux autres critères (points-match, essais). C'est d'autant plus injuste que c'est le Japon qui aura fait le meilleur parcours : il aura battu le favori Irlandais tandis que l'Ecosse ne se sera tapé que la 3è équipe du groupe, sur le papier et au classement world Rugby.

Je dis ça sans vouloir le moindre mal aux écossais ni soutenir le Japon : j'aime bien leur jeu découvert il y a 4 ans puis lors de leur (quasi)victoire contre l'EdF, et j'aime l'équipe d'Ecosse aussi.

@spir

désolé mais je pense que en cas d'égalité le résultat du match entre les 2 équipes est la meilleure façon de départager

  • Ahma
    92209 points
  • il y a 7 mois
@spir

Un match de 80 minutes est peut-être un peu plus significatif qu'un jet de fléchette.
En l'occurrence, ceux qui ont une préférence pour le Japon trouveraient injuste qu'ils soient éliminés par cette règle, les supporters de l'Écosse leur démontreront que la justice sportive consiste à privilégier celui qui s'impose dans une confrontation directe.
En fait il n'y a pas de solution idéale qui puisse satisfaire tout le monde sans tous les cas de figures. La règle choisie pour la CDM n'est ni meilleure ni pire qu'une autre. Il faut bien en choisir une, les équipes la connaissent à l'avance, il faut faire en sorte d' en sortir gagnant.

  • spir
    17561 points
  • il y a 7 mois
@Ahma

Hum, j'ai l'impression que tu n'as pas bien lu mon commentaire. J'explique pour quoi c'est absurde, voire dément :
"C'est affirmer que ce seul match montre mieux la vraie valeur des 2 équipes que l'ensemble des matchs de poule, y compris celui-là !"

Oui, un match de 80 min est plus significatif qu'un jet de fléchette... Mais 4 matches dont celui en question sont forcément plus significatifs que ce seul match là. Non ? Qu'est-ce qui est pas clair, là ?

  • Ahma
    92209 points
  • il y a 7 mois
@spir

Je note : éviter de te répondre à l'avenir.

  • spir
    17561 points
  • il y a 7 mois
@Ahma

??? que vols dir ?

  • Ahma
    92209 points
  • il y a 7 mois
@spir

Que si tu pars du principe que quelqu'un qui ne t'approuve pas n'a rien compris, sans envisager que son avis puisse simplement différer du tien, cela aboutit au genre d'échange qui ne m'intéresse pas (au surplus, même à celui qui ne comprend pas on peut s'adresser d'une façon moins déplaisante).

  • spir
    17561 points
  • il y a 7 mois
@Ahma

D'accord, pigé. A me relire je comprends bien que ça puisse être interprété. C'était pas l'intention, juste l'ambiguité des mots écrits : sans la situation, le regard, le visage, pour interpréter.

  • Ahma
    92209 points
  • il y a 7 mois
@spir

OK, pas de problème dans ce cas.

  • spir
    17561 points
  • il y a 7 mois
@Ahma

C'est vrai que je suis un peu brutal parfois. Mais c'est seulement face aux injustices et d'ailleurs souvent j'en suis même pas la victime. Sur le rugbynistère je pense être juste en disant que c'est très rare ; sauf face aux institutions et personnalités publiques, là j'hésite pas... 😉
Désolé, ahma, d'autant que tu es un des contributeurs que j'apprécie le mieux.

@spir

J'ai versé une larme. C'est beau comme du Chopin.

  • spir
    17561 points
  • il y a 7 mois
@Un riz savant scie

oui, y a de quoi, hein ! 😉 surtout quand ça passe de la brutalité au bizounours, non ? re😉

  • Sissa
    713 points
  • il y a 7 mois

Ce match - plus équilibré que ce que je pensais et que le score laisse croire - montre bien à quel point les systèmes bonus sont délicats, voire bêtes. A 26-19 à la 75eme, les Samoans ont en effet un bonus def, et avec 2 essais seulement marqués (le second après un turnover consécutif à placage haut du pilier japonais peroxydé, pas montré au ralenti évidemment, enfin c'est les samoans en face alors...) les japonais n'ont quasiment aucune chance d'aller chercher le bonus off.

Sauf que les samoans s'en foutent du bonus def, et s'en foutent encore plus d'empêcher les japonais de marquer le bonus off. Du coup ils ne verrouillent pas le jeu sur les dernières minutes, se font gratter un ballon dans leurs 22 en voulant relancer pour le 3eme essai jap, puis ne vont pas en touche sur un bras cassé dans les arrêts de jeu pour mettre fin au match, demandent la mêlée, se font retourner : bonus off pour le Japon. Les Ecossais disent merci.

Bon au-delà de ce débat philosophique, match assez bizarre entre une équipe organisée et sans point faibles (ce qui est facile à obtenir quand vous avez de gros moyens financiers, des infrastructures modernes, des techniciens compétents et la possibilité de recruter des étrangers aux postes problématiques) et une équipe qui est tout le contraire, mais qui a finalement fait jeu égal pendant 90% du match.

Attention à certaines conclusions au sujet du Japon "nouvelle superpuissance du rugby", le foot a vécu la même chose en 2002 et il n'y a pas eu de lendemain.

  • Kad Deb
    29709 points
  • il y a 7 mois

@Jak3192
"un jeu débridé" en parlant des Japonais : aïe !....
Sinon, le reste de l'analyse est très bien. Pour les Samoa, il se peut que les tripatouillages de leur fédé aient perturbé la préparation des joueurs et altéré leur motivation.

  • spir
    17561 points
  • il y a 7 mois
@Kad Deb

"Pour les Samoa, il se peut que les tripatouillages de leur fédé aient perturbé la préparation des joueurs et altéré leur motivation."

Oui, forcément, et c'est vraiment dommage. Ils me semble qu'ils régressent en pratique, et aussi au classement WR.

c'est bon ça, en partant du principe que les japonais prennent très bien les fessées contre les blacks et que nous aussi en fait, on devrait bientôt être premier de notre groupe.... CQFD 😘

  • breiz93
    54536 points
  • il y a 7 mois

Ça va être kilt ou double contre l'Ecosse !

@breiz93

Ça, c''est un beau calembour d'Edimbourg !

@breiz93

D'autant plus que d'après la météo ils vont jouer tartan de pluie.

  • dusqual
    31795 points
  • il y a 7 mois
@lelinzhou

il faudra opter pour occuper le temps averse.

@dusqual

Et commettre des impers.

  • Jak3192
    56000 points
  • il y a 7 mois

Impressionnant ces Japonais !!!
Ils jouent au pied comme les britanniques pendant une mi temps
Ils jouent à la main comme les .... pendant le dernier tiers temps...
Ils sont gladiateurs sur toute action
Ils sont d'une très grande intelligence dans le jeu (connaissance des règles, volonté permanente de faire vivre la balle)

A ce rythme les Japonais vont devenir une grande nation du rugby mondial
Ils n'ont aucune culture rugbystique (le japon au rugby il y a 15 ans, qu'est ce donc ? )
Ils s'accaparent ce jeu à la fois, petit à petit, et à grand pas avec une aisance surprenante
La méthode est simple:
utiliser les entraîneurs de très haut niveau proposant un jeu débridé, ouvert, intelligent et efficace
des joueurs de très haut niveau "naturalisés" (pour le moment) et quelques pépites autochtones surprenantes.

Un pragmatisme sportif qui me fait penser à leur pragmatisme industriel

Tel que c'est parti, les Ecossais vont passer un sale moment et rentrer à la maison plus tôt que prévu

Me demande comment va se passer le match de ces mêmes Japonais contre l'AfSud

Concernant Samoa
surprenant qu'une telle équipe avec des joueurs plutôt de (très) bon niveau ait un jeu si brouillon
Des fautes surprenantes de joueurs pourtant habitués au haut niveau
Le 9 m'a semblé plutôt décevant en vendangeant qqs occases qui aurait surement pu, s'il avait joué collectif et non pour lui même
Déçu

Mais très content pour les joueurs Rouges et Blanc
Quelles démonstrations

  • spir
    17561 points
  • il y a 7 mois
@Jak3192

"Ils n'ont aucune culture rugbystique (le japon au rugby il y a 15 ans, qu'est ce donc ? )"

Je passe sur la première affirmation (adjectif censuré par moi-même). Le rugby est apparu au Japon en 1874, soit plus tôt qu'en France. Premier match officiel en 1899, soit à peine plus tard qu'en France.
Voir Wikipédia :
https://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%A9d%C3%A9ration_japonaise_de_rugby_%C3%A0_XV

Il y a tjs eu bcp de joueurs, ~130.00 aujourd'hui (France le double, Ecosse 5 fois moins!!!). Même si vu leur grosse population ça fait une faible proportion, 0.1% (France 0.4%, USA 0.02%).
Voir cette carte très parlante & informative :
https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Rugby_Union_in_2007_map-fr.svg?uselang=fr

"A ce rythme les Japonais vont devenir une grande nation du rugby mondial"

Une voyante n'aurait pas dit mieux, ni pu dire mieux d'ailleurs. Rien de plus commun qu'une nation (ou n'importe quelle équipe) qui monte puis stagne voire régresse, au rugby ou ailleurs. La seule nation pour laquelle on peut prévoir ça avec quelques raison, c'est les USA, parce qu'en plus de facteurs potentiels (population, moyens, etc...) de tjs, il y en a de nouveaux : supers résultats à 7 (2è mondiaux !), ligue pro enfin bien démarrée, super résultats féminins (5è à XV, 1ers à 7 !)...
https://www.world.rugby/rankings/wru : XV féminin
https://www.world.rugby/sevens-series/standings/mens : 7 masculin
https://www.world.rugby/sevens-series/standings/womens : 7 féminin

  • Jak3192
    56000 points
  • il y a 7 mois
@spir

Merci de ce placage bien appuyé
Il m'édifie au plus haut point, et devrait intéresser nombre d'internautes qui je l'espère liront ton post.

Je vais toutefois apporter une réponse

Je ne basais pas mon raisonnement sur l'Histoire rugbystique du Japon,
mais sur son vécu Culturel.
Ils peuvent avoir un très grand nombre de licenciés,
mais jusqu'à ces 5 dernières années, et tu ne pourras me dire le contraire, les résultats internationaux sont explicites, et tel était le propos de mon propre post, ils ont pris des tôles récurrentes contre diverses nations dont une en 1995 contre les AB: 147 à 17. (d'ou les 15 ans de mon post précédent que j'ai écrit à la louche, mais je vais être plus précis plus loin...)

Donc même si historiquement ce pays existe en rugby,
culturellement la considération du rugby, elle, est récente.
Extrait de l'article de RR (si si ! Certains ici transforment Rugbyrama en "Rugbycaca" et je les plains de leur bétise: lisent ils aussi Télérama et non Télé Z pour avoir le programme télé ? 😅)
En date du 22 septembre 2015, année de la précédente CdM, quand Eddie Jones était le coach Japonais:
"Apparemment au Japon, on parle de rugby dans le journal maintenant, ce qui est assez inhabituel là-bas. En général, c’est le sumo ou le baseball qui font la Une. Et bien les lutteurs n’ont plus qu’à abandonner leur sport pour se mettre rugby !" Si le sélectionneur Eddie Jones (dont le contrat se terminera après le Mondial) est bien conscient d’avoir marqué l’histoire de son sport, le plus dur reste à faire: il faut confirmer."
C'est donc Eddie Jones, leur coach de l'époque qui le dit: le rugby n'existait pas ou peu s'en faut au Pays du Soleil Levant auprès des foules avant 2015.
Le rugby n'existait parceque pas de résultats internationnaux.
De même, me semble avoir lu sur site, d'un français expatrié la bas que la promo rugby était plutôt "très" relative.

Je persiste donc: le rugby au Japon c'est pour moi comme si on faisait référence avec le Foot Américain en France: ya des licenciés, mais ça s'arrête là.
lien de l'article:
https://www.rugbyrama.fr/rugby/coupe-du-monde/2015/le-japon-de-la-plus-grosse-raclee-au-plus-grand-exploit-de-l-histoire-de-la-coupe-du-monde._sto4921394/story.shtml

Le 2eme point de mon propre post, et peut être ne l'ai je pas bien expliqué,
c'est que depuis ces 10 dernières années, ce pays s'est réellement mis au travail pour aujourd'hui être capable de rivaliser avec les meilleures nations mondiales.
Pour info, mais peut être le sais tu déjà, (je manipule aussi énormémment Wikipédia) Eddie Jones le coach de 2015, a pris ses fonctions en 2012 à la tête de la sélection Japonaise, et depuis 2009 il était coach de Suntory Sungoliath, un club Japonais .
Avant 2009, E.JONES était patron des Saracens... Pont d'or ou projet sportif (comme disent les sportifs) ?

Avant Eddie Jones comme coach national Japonais, que des entraîneurs Japonais (sauf 1 année: 2005 / 2006, entraîneur Japon: Elissalde Père (Jean Pierre) - l'est pas resté longtemps 😁)
Depuis E.Jones, que des entraineurs NZ.

Tout cela corrobore donc mes affirmations précédentes sur l'investissement fait sur le Rugby par ce pays. Pour progresser, il faut s'entourer des meilleurs. Et en Sport, il faut déjà de Supers Entraineurs pour amener l'équipe a son maximum.
(je ne parlerai pas des joueurs, ce post serait beaucoup trop long)

Donc,
Faut il préciser les résultats ces dernières années ? Les grandes gloires Japonaises: match nul contre la France, victoire contre l'Irlande, et les SudAfs.
Pour de plus amples détails:
https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89quipe_du_Japon_de_rugby_%C3%A0_XV
Tu pourras y constater (mais peut être le sais tu déjà ?) en regardant les résultats que les Japonais ne touchaient pas un calot jusqu'en 2014: Cf. Coupe du Pacifique ou ils terminaient derniers ou avant derniers auparavant. Depuis, ils préparent leur CdM et terminent entre 1 et 3.
Il y a donc une progression réelle, par un investissement en personnel et donc financier pour recruter ET des coaches (tout au moins entraineurs nationaux, ET des joueurs.
Pour les meilleurs joueurs du monde (NZ, Aus), l'eldorado rugbystique n'est plus l'Europe (dont la France au 1er chef), mais le Japon.

Le rugby professionnel Japonais est organisé par des entreprises.
C'est pour eux du mécénat.
Ce n'est pas comme chez nous ou un milliardaire "se paie" un club, tel une danseuse.
Chaque club de l'élite appartient à une entreprise: E.Jones a par exemple entrainé l'Equipe de Suntory Sun Goliath. Suntory est une entreprise de Whisky et autres breuvages. Ils ont notamment racheté Orangina (c'est fou non ?) et Schweppes (merci Wiki. Je t'ai dit: je manipule Wiki au moins aussi bien que toi).
Suntory n'est donc pas une entreprise de seconde zone qui va tenter de parrainer un club de Top 14 dans un département Français (ne prenez pas mal ce que j'écris, c'est surtout une dure réalité).
Les autres clubs pro japonais sont les émanations de:
Panasonic (audio, vidéo, photo entre autre),
Toyota (les bagnoles entre autre)
NTT (Nippon Telegraph Telephon: la plus grosse société Japonaise de télécom)
Honda
etc...

Donc,
le pays du Sushi investit dans le rugby.
et je sors ma boule de cristal comme tu me le précises si gentiment, me dit que les responsables n'investissent pas à court terme.
Ces gens quand ils mettent le doigt dans la structure, c'est pour arriver au plus haut niveau possible.
Le sport, le rugby, est pour eux une industrie comme une autre (voir la photo, l'informatique, télévision, automobile...).
Ma boule de cristal te donne RV dans 5 ans pour comparer ce qui est aujourd'hui et ce qu'il en sera demain.


JE vais maintenant venir dans TA boule de cristal: les USA.
Je vais éviter de te dire que tu as tort, comme tu peux le faire, avec "mes" Japonais,
mais effectivement, il y a la bas un réel potentiel, de par la population de ce pays.
Toutefois, et à ce jour,
à part prendre des toles, ils ne font pas grand chose.
Il est sur qu'ils développent la même technique que les Japonais en faisant venir des joueurs "sur le retour" (ex: Bastareau) pour étoffer, apprendre et progresser.
Toutefois, j’émets un doute réel sur la progression des USA en rugby en faisant un parrallèle avec le Foot (si si !).
En son temps (année 70), Pelé, Beckenbauer, et d'autres sont partis jouer la bas (notamment au Cosmos de NY), mais la mayonnaise ne prend pas vraiment. Ils ont même eu une CdM: 1994, et prout rien de plus. 2026 retour aux USA avec Mexique et Canada. Donc, déjà 3 nations qualifiées... 🤣 ).
Ils n'ont à ce jour aucun résultat au niveau Internationnal, et leur qualification en CdM est du à l'internationalisation du mode de sélection par continent.

Tu parles ensuite du rugby féminin, du rugby à 7.
Ce sont des activités nouvelles ou tout le monde s'engouffre.
C'est dans quelques années que l'on verra quelles sont les meilleures nations dans ces types de pratique.

Moi je parle du rugby traditionnel, à 15, et de la CdM qui nous occupe
pas d'autre chose, et tout ce reste, je te le laisse.

Sinon,
on prend RV dans qqs années pour évaluer l'évolution du Rugby Japonais et Américain ?
😉

  • spir
    17561 points
  • il y a 7 mois
@Jak3192

Désolé de cette percussion trop sèche. Ces jours-ci je dois être d'humeur assez brute car Ahma vient de me reprocher une chose similaire. D'autant que tu apportes bien au site, même juste dans le même message que je critique (d'où le fait que j'en cite des extraits).
Et merci de cette longue réponse (on devrait pas critiquer les longs posts : rien n'oblige à les lire).

  • Jak3192
    56000 points
  • il y a 7 mois
@spir

Avec ce que nous sort Bayonne cette année et pour ce retour,
tu devrais pas être énervé en venant ici saperlipopette !

Pas de soucis,
si ça le fait un jour,
j'offre la 1ere
je te laisse la seconde tournée 🍻

  • spir
    17561 points
  • il y a 7 mois
@Jak3192

Ben je viens de changer de mascotte club 😉
(pour diverses raisons, et seulement sur le Bynistère, hein!)
Mais d'accord pour l'échange de binouzes, pas impossib' que je repasse à Tls un de ces 4 (j'y ai habité un temps)

Jolie victoire pour les Japonais qui peuvent sortir les écossais dimanche prochain
Finalement beaucoup de poule deviennent mortelles
Avec le jeu des bonus y a même moyen d'arriver à 3 équipes à 15 points et que ça se joue au goal average

Par contre sur leur prestation j'ai trouvé qu'il y avait trop de ballon rendus au pied notamment en 1er mi temps alors qu'ils sont pourtant si fort à la main, ils auraient pu prendre le BO plus tôt
Il va falloir qu'il fasse attention face aux écossais sinon le trio Graham- Hogg - Maitland va se faire plaisir sur les relances

  • spir
    17561 points
  • il y a 7 mois
@Carlosspencer

Chouette commentaire, et j'approuve tes remarques.

  • Kad Deb
    29709 points
  • il y a 7 mois

Les Écossais se grattent la tête de plus en plus fort...

Derniers articles

News
News
News
News
Transferts
News
News
Vidéos
News
News
News