6 Nations 2016 - XV de France : Quels 2e-lignes pour la première liste de Guy Novès ?

6 Nations 2016 - XV de France : Quels 2e-lignes pour la première liste de Guy Novès ?
Paul Jedrasiak bientôt avec le XV de France ?
6 Nations 2016 - XV de France : La première liste de Guy Novès arrive... Si vous étiez à sa place, quels choix feriez-vous pour les 2e-lignes ?
Pascal Papé à la retraite, qui sera sélectionné par Guy Novès au poste de 2e-ligne ? Le premier rassemblement du XV de France pour le 6 Nations 2016 approche à grand pas, et le nouveau coach des Bleus annoncera sa liste le 29 décembre prochain. Y'aura-t-il quelques surprises pour porter les maillots n°4 et 5 ? On vous propose de choisir !6 Nations 2016 - XV de France : Quels 2e-lignes pour la première liste de Guy Novès ?6 Nations 2016 - XV de France : Quels talonneurs pour la première liste de Guy Novès ?6 Nations 2016 - XV de France : Quels 2e-lignes pour la première liste de Guy Novès ?6 Nations 2016 - XV de France : Quels piliers droits pour la première liste de Guy Novès ?6 Nations 2016 - XV de France : Quels 2e-lignes pour la première liste de Guy Novès ?6 Nations 2016 - XV de France : Quels piliers gauches pour la première liste de Guy Novès ?

Paul Jedrasiak (ASM - 22 ans - 10 matchs disputés cette saison)

La grosse côte, et un début de saison tonitruant qui devrait lui permettre de connaître l'équipe de France. Déjà titulaire en finale du Top 14 l'an passé, l'ancien capitaine des Bleuets (génération 1993) représente clairement l'avenir du poste. En 2012, Maestri avait découvert le niveau international pour ne plus le quitter. Idem pour Jedrasiak ?

Sébastien Vahaamahina (ASM - 24 ans - 10 matchs)

Déjà auteur de trois essais cette saison, Vahaamahina s'est semble-t-il remis de sa non-sélection à la dernière Coupe du monde. Reviendra-t-il chez les Bleus pendant le Tournoi ? Le Clermontois a souvent eu sa chance avec le XV de France, mais ne l'a jamais saisie. Pourtant, on imagine mal que Guy Novès ne soit pas tenté d'utiliser son potentiel.

Thibault Lassalle (RCT - 28 ans - 7 matchs)

Lui aussi avait la côte en début de saison, et on imaginait facilement l'ancien Oyonnaxien remplacer Pascal Papé. Seulement, après un bon début de saison (7 matchs dont 5 titularisations avec Toulon), Lassalle a disparu de la circulation depuis un mois. La blessure de Samu Manoa conjuguée à l'absence longue durée d'O'Connell pourrait le relancer. A lui de saisir sa chance.

Romain Taofifenua (RCT - 25 ans - 12 matchs)

L'un des Varois les plus utilisés depuis le début de la saison, qui sort d'un gros match sur la pelouse du Leinster. Taofifenua sera-t-il relancé, lui qui compte 8 sélections ? On a envie de croire à ses capacités physiques mais il est temps que l'ancien Perpignanais ne soit plus considéré comme un gros potentiel pour devenir un joueur à part entière.

Yoann Maestri (Stade Toulousain - 27 ans - 6 matchs)

Pressenti pour être capitaine avant que Guirado ne lui soit préféré, Yoann Maestri n'en est pas moins partant certain. Pas grand chose d'autre à dire, si ce n'est qu'avec Maestri, une place de titulaire semble déjà être réservée.

Julien Ledevedec (UBB - 29 ans - 12 matchs)

Un très bon joueur du championnat de France, qui pourrait voir sa régularité (enfin) récompensée au niveau international. Ledevedec, qui retournera à Brive la saison prochaine, est l'un des hommes forts de l'UBB.

Alexandre Flanquart (Stade Français - 26 ans - 5 matchs)

Le Parisien souffre d'une entorse à la cheville mais sa présence à la dernière Coupe du monde devrait lui permettre de prendre part à la nouvelle aventure tricolore. Flanquart a jusque début février pour se remettre. Papé à la retraite, il n'y a plus qu'à...

William Demotte (SU Agen - 24 ans - 10 matchs)

Ancien grand espoir du poste, Demotte n'a jamais pu percer à l'ASM. Parti chercher du temps de jeu à Agen, Demotte s'est forgé en Pro D2. Le Top 14 ? Il vient d'y enchaîner dix titularisations. Pas mal pour un 2e-ligne de 24 ans. Son profil mérite d'être retenu.

Fabrice Metz (Oyonnax - 24 ans - 9 matchs)

Ses débuts fracassants sous le maillot du Racing en 2012-2013 l'avaient érigé comme un sélectionnable au sein du groupe France. Depuis ? Metz s'est plus ou moins perdu et n'avait été titularisé qu'à une seule reprise l'an passé. Parti à Oyonnax, il accumule du temps de jeu. Une condition impérative s'il veut progresser d'ici 2019 et le Mondial japonais.

Derniers articles

News
News
News
Vidéos
News
Transferts
News
News
News
News