Vis ma vie de stagiaire à la Fédération Australienne de rugby avec Thomas Gandon
Vis ma vie de stagiaire à la Fédération Australienne de rugby.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Thomas Gandon a eu l'opportunité de partir en Australie et d'allier sa passion pour le rugby avec ses études à la Fédération Australienne de rugby.
Récemment, nous parlions des conditions de vie des aborigènes d'Australie et de la volonté de certains d'avoir une vie meilleure via le rugby. Une opportunité notamment possible grâce à la Lloyd McDermott Rugby Development Team, une organisation à but non lucratif, qui lutte pour la réinsertion de ces populations. Il y a quelques semaines, l'équipe U17 de la LMRDT s'est d'ailleurs rendue en France et en Belgique pour y affronter plusieurs équipes espoirs. Un projet de longue date qui a notamment séduit un jeune français, expatrié au pays des kangourous pour quelques mois. Ce Frenchy, c'est Thomas Gandon.

Comment est-ce qu'on en vient à travailler pour une association comme celle-là à seulement 21 ans ?

Après avoir obtenu un bac ES, j'ai préparé le concours commun de Science Po à la prépa ISTH (institut des Science et Techniques Humaines) à Paris. J'ai été reçu au concours et j'ai choisi d'aller à Toulouse. Actuellement, j'effectue la troisième année de mon cursus Science po appelée "année de mobilité". Elle consiste à effectuer des semestres à l'étranger (ou en France) en Université ou en stage dans une entreprise, ONG, ambassade, etc. J'ai choisi d'effectuer 2 stages durant cette année de mobilité. Le premier a lieu de septembre 2013 à décembre 2013 à Sydney à la fédération Australienne de Rugby. Plus précisément, je travaille pour la Lloyd McDermott Rugby Development Team.

Quel est ton rôle à la LMRDT ?

J'occupe ici le poste de « coordinateur de projet ». En gros, ma mission consiste à promouvoir et à faire connaître cette association le plus possible, notamment via internet. De plus, je dois préparer des événements sportifs tels que le tournoi Ella seven's à Brisbane par exemple. Cette année, la LMRDT a choisi d'effectuer, de fin septembre à début octobre, une tournée en Belgique et en France. J'ai dû préparer ce séjour également en prospectant auprès des médias pour la médiatisation du tour, en contactant des musées pour la partie culturelle et avec les staffs des équipes françaises afin de préparer les matchs.

Vis ma vie de stagiaire à la Fédération Australienne de rugby avec Thomas Gandon

On imagine que tu dois toucher ta bille en rugby ?

Si le rugby m'a toujours attiré et passionné, je n'y ai jamais réellement joué avant l'âge de 20 ans. J'explique cela par le peu d'engouement et le faible niveau qu'il y a en Normandie. Ainsi, j'ai pratiqué le foot pendant 15 ans en club et j'ai joué à un très bon niveau en participant notamment à l'édition 2006-2007 de la coupe nationale des moins de 14 qui se tient à Clairefontaine. Je me suis également mis à jouer au Rugby durant ma seconde année. Depuis longtemps, j'avais envie de découvrir réellement ce sport et à Toulouse, on ne jure que par le rugby. De plus j'avais pas mal d'amis dans l'équipe de rugby de l'IEP : les GORETS (Gentils Organisateurs du Rugby Etudiant Toulousain), cela m'a permis de franchir le pas plus facilement.

Et en Australie ?

Ici, la saison de Rugby Union est finie depuis un bout de temps désormais. Du coup, j'ai suivi avec beaucoup d'attention la saison de Rugby League qui s'est terminée le mois dernier par la victoire des Roosters. Je joue tous les jeudis midi avec les collègues de la fédé. Si il ne s'agit que d'un touch rugby, autant vous dire que ça ne rigole pas du tout. La plupart ont joué à très bon niveau et même en pro. Ainsi, j'ai pu « toucher » Tim Walsh (ancien joueur des Reds, capitaine d'Australia Sevens et international U19, U21) par exemple.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Toujours énorme

  • FF.
    22287 points
  • il y a 6 ans

Toujours intéressant de voir ces parcours à travers la monde, ça c'est du stage qu'on aurait aimé avoir..en plus en Australie..

il a l'air de faire un sacre bon boulot
dommage que l'on ne lui donne pas plus d’écho
en tout cas, merci au rugbynistere de nous l'avoir fait découvrir lui et ses projets

  • Fanch
    20475 points
  • il y a 6 ans

Est ce que Thomas ne voudrait pas s'occuper de la réinsertion de managers et présidents de club français dans le monde réel et le professionnalisme? Il s'agirait d'un CDI à temps complet ( les 35hs à oublier, vu l'ampleur de la tâche...), qui pourrait déboucher sur une inscription au tableau de la Légion d'Honneur, si cette mission ne l'a pas rendu totalement branque avant?

  • Cistude
    31917 points
  • il y a 6 ans

Toujours top cette rubrique!

Derniers articles

Sponsorisé News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News
News