VIDEO. 6 nations. Essai refusé à l’Italie, Sergio Parisse doit s'en mordre les doigts
6 nations. Italie. Sergio Parisse doit s'en mordre les doigts.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
L'Italie a été battue par l'Irlande lors de la première journée du Tournoi des 6 nations. Mais elle s'est vu refuser un essai en fin de partie. Explications.
Le week-end dernier à Rome, l’Italie a logiquement subi la loi du champion irlandais lors de la première journée du Tournoi des 6 nations, non sans lui donner du fil à retordre. Il a en effet fallu attendre l’heure de jeu et la supériorité numérique de l’Irlande pour voir les Italiens perdre pied. Grâce à une belle défense et leur engagement, les coéquipiers de Sergio Parisse avaient jusque-là réussi à contenir les assauts des Irlandais, ne concédant que neuf points au pied lors du premier acte (3-9). Ils auraient donc très bien pu créer la surprise en conservant le même degré d’engagement. Mais une trop grande indiscipline et surtout une grosse baisse de régime passé la 60e ne leur ont pas permis de rester au contact. Rageant pour la Squadra Azzurra quand on voit la manière dont elle a terminé la rencontre en partie grâce à la bonne entrée de Tommaso Allan. Plus tranchants, les Italiens ont même failli inscrire un essai par Kelly Haimona dans les tout derniers instants, mais celui-ci a été refusé à la vidéo au grand dam de ce dernier.



Alors en-avant ou pas ? Dédé Puildébut, l'arbitre intérimaire du Rugbynistère nous éclaire : il faut se référer à la règle pour arbitrer cette séquence arrivée à la fin du match. Il faut piocher dans la définition pour savoir quand le joueur non-porteur de balle se rend coupable d'un en-avant : « lorsque le ballon touche la main ou le bras, poursuit sa course et touche le sol ou un autre joueur avant que le joueur d'origine puisse l'attraper. ».

Les doigts faisant partie de la main (jusqu'à preuve du contraire...je vous laisse le prouver), le joueur commet un en-avant à partir du moment où il touche le ballon...même du bout des doigts. Sergio Parisse, grand arbitre qu'il est, a signalé à la fin du match qu'il n'avait pas touché le ballon. Le changement de trajectoire de ce dernier laisse cependant penser qu'il a été touché. Essai logiquement refusé par l'arbitre vidéo.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Kadova
    31045 points
  • il y a 5 ans

C'est vraiment pas grand-chose. Il aurait pu le valider, mais bon...au moins ca n'a pas change le resultat.

  • henjak
    3896 points
  • il y a 5 ans

Parisse aurait du se couper les ongles. sincèrement dommage pour l'italie

  • Pilou3347
  • il y a 5 ans

Décision hyper sévère vu le contexte tout de même. Fin du match, score acquis et en-avant infime (il faut un méga ralentie et un zoom pour voir que le ballon dévie très légèrement). Si on chipote à ce point on trouvera toujours des fautes comme ça pour invalider un essai...vraiment trop tatillon...

Depuis hier, vendredi, la vidéo n'est pas accessible. On voudrait pourtant tant juger sur pièce!

Derniers articles

News
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News